Mes-idées

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

C’est dommage, l’idĂ©e me paraissait bonne, je venais, en plusieurs mois, d’y ajouter des centaines d’entrĂ©es, j’allais lancer le site pour en faire la promotion et lĂ … Je dĂ©couvre qu’un site identique sur le mĂŞme thème existe dĂ©jĂ . Donc je vais laissez mourir mon site http://www.macollectiondelivres.com et ne pas renouveler son abonnement ni son nom de domaine, d’ici la fin de l’annĂ©e, il n’existera plus.

Pourquoi je n’insiste pas, pourquoi je ne tente pas de concurrencer ce site “concurrent” ? Car j’avais fais ce site dans le seul but de combler un vide, en proposant sur le thème des livres la possibilitĂ© de faire sa liste de livres lus. Et sur ce sujet, je ne pense pas qu’il y ait un quelconque intĂ©rĂŞt d’avoir une concurrence, du moment qu’un site de bonne qualitĂ© existe, ce qui est le cas. J’ai dĂ©jĂ  eu trop de site sans membre actif, je ne vais donc pas perdre du temps et de l’argent sur un Ă©nième site tentant d’attirer du monde. Donc bienvenue Ă  http://www.macollectiondelivres.com et adieu.

Popularity: 1% [?]

J’ai dĂ©couvert le parc des fĂ©lins par hasard, je n’en avais jamais entendu parler par chez moi, il se situe au 77540 Lumigny Nesles Ormeaux, vous pouvez le situer sur cette carte, j’y suis allĂ© en novembre 2018.

Parc des félins

Le parc se dĂ©finit comme suit : “Le Parc des FĂ©lins est un centre d’Ă©levage et de reproduction principalement consacrĂ© Ă  la famille des FĂ©lins, des plus petites espèces (chats des sables, chats rubigineux, margays, …) aux plus grosses (tigres, lions, panthères, …).”

Alors, qu’ai-je pensĂ© de ce parc ? Vaut-il la visite ? Mon avis est mitigĂ©. Du cĂ´tĂ© des points positifs, il faudra noter que les grands fĂ©lins (tigres, lions, guĂ©pards) ont de grands enclos, certains allant jusqu’Ă  3 hectares, ce qui Ă©quivaut Ă  30000 m². De plus, le parc est très bien construit, dĂ©coupĂ© en 5 parties (Afrique, Asie, AmĂ©rique, Europe, lĂ©muriens), et vu sa surface (71 hectares), il faut prendre sa journĂ©e pour en faire le tour. De plus, le parc dispose d’un train pour faire profiter d’un tour diffĂ©rent d’Ă  pieds, tour avec des animations qui plus est. Cerise sur le gâteau, le message gĂ©nĂ©ral du parc est dans la protection de l’environnement, message qui est accompagnĂ© de tout un tas de mesures allant dans ce sens ; non seulement le parc est un centre de reproduction, de nombreuses messages de respect et d’observation sont dissĂ©minĂ©s, et en plus, ils ont optĂ© pour du 0 plastique, avec des couverts et emballages en carton et bois, ce qui est une très bonne chose.

La partie lĂ©muriens est splendide, plusieurs dizaines de diffĂ©rentes espèces de lĂ©muriens Ă©voluent en totale libertĂ© sur un Ă®lot, on Ă©volue librement Ă  l’intĂ©rieur, les lĂ©muriens pouvant s’approcher Ă  moins d’un mètre de nous, ça m’a fait un peu penser Ă  la montagne des singes.

Le dernier point positif en est aussi un nĂ©gatif. En effet, les fĂ©lins sont tous facilement observables, ce qui condamne les petits fĂ©lins dans des cages plus que des parcs ouverts… Et mĂŞme si ils disposent de nombreuses branches, cailloux, cachettes, on peut voir la moitiĂ© des fĂ©lins tourner en rond ou avoir un comportement nĂ©vrotique typique des espèces enfermĂ©es. Oui, 1, 2 ou 3 hectares, bien bien mieux que les cages d’antan qui laissait l’animal entre 4 portes de mĂ©tal, mais ce n’est rien en rapport aux espaces qu’ils occupent naturellement, pouvant aller de plusieurs centaines Ă  plusieurs milliers d’hectares.
C’est particulièrement le cas pour la quasi totalitĂ© des petites espèces, mais ça concerne aussi les grandes, puisque j’ai vu les tigres de l’amour tourner en rond malgrĂ© le (relatif) grand espace qu’ils possèdent…

Alors oui, ce parc est bien plus qu’un zoo et donne un meilleur bien-ĂŞtre aux animaux. Oui, il participe Ă  la protection et Ă  la reproduction de nombreux fĂ©lins et Ă  ce titre, mĂ©rite d’ĂŞtre vu, d’autant plus qu’il n’attire pas les gens par des spectacles ; les fĂ©lins sont laissĂ©s Ă  leur vie et mĂŞme le nourrissage n’est pas public.
Mais plus que de favoriser ce genre de parc, il faudrait surtout et avant tout favoriser la protection des espèces, et plus que cela, protéger leurs habitats, et cela nous concerne aussi, les lynx étant plus que rares dans nos contrées.

Popularity: 1% [?]

Quoi ? Je n’ai jamais parlĂ© de Batsu game ? RĂ©parons de ce pas cette erreur !

Batsu game, c’est quoi ? Traduit, cela signifie “le jeu de la punition”, ça donne le ton. En effet, le concept du jeu est très simple : les candidats ne doivent pas rire, sinon, ils sont punis par un coup aux fesses. Et Ă©videmment, tout le jeu sera basĂ© sur des Ă©vènements qui ont pour but de faire rire les candidats.
C’est un jeu japonais, qui existe depuis fort longtemps, dĂ©coulant de l’Ă©mission Downtown no Gaki no Tsukai ya Arahende!!. L’Ă©mission diffusĂ©e Ă  la fin d’annĂ©e a dĂ©butĂ© Ă  proprement parlĂ© en 2003, mais le concept existe depuis 1990.
Je vous renvoie sur wikipedia si vous voulez plus d’information.

Alors, Ă©videmment, ce qui nous intĂ©resse, c’est ce qui a pu ĂŞtre traduit en français. Tout les batsu game ont Ă©tĂ© traduit, pour le reste, c’est plus alĂ©atoire, et pas forcĂ©ment très parlant comme humour, parce que, plus que la barrière de la langue, il faut bien savoir que c’est une Ă©mission japonaise, faite par des japonais pour des japonais : leur humour n’Ă©tant pas forcĂ©ment identique au notre, certaines Ă©missions vous paraitront pas du tout drĂ´le.
Mais l’avantage du Batsu game, c’est que son humour, du fait de la multiplicitĂ© d’Ă©vènements, parle beaucoup plus Ă  tout le monde, et mĂŞme si vous ne rirez pas de tout, il y aura forcĂ©ment des sĂ©quences qui vont feront sourire, rire voir hurler de rire !
LE gros inconvĂ©nient, ça reste les très nombreuses rĂ©fĂ©rences qui ne nous parlent pas ; voir dĂ©barquer des acteurs, des politiques ou des personnes de tĂ©lĂ© est surement surprenant et drĂ´le quand on les connait, mais si on ne les connait pas, c’est plus difficile Ă  apprĂ©hender…
Le dernier dĂ©faut de l’Ă©mission, ce sont certaines sĂ©quences et gags. Difficile de rester très drĂ´le tout au long de l’Ă©mission, mais certaines sĂ©quences sont vraiment lourdes et font perdre du rythme Ă  l’Ă©mission. Ceci dit, c’est une critique subjective, et puis il ne faut pas oublier que chaque Ă©mission (ou presque) dure 24 heures, difficile de rester drĂ´le tout le long.
Rassurez vous cependant, l’Ă©mission est dĂ©coupĂ©e et ne dure “que” 2 heures, ne gardant que les meilleures sĂ©quences.

Voici donc le récapitulatif des Batsu game et mon avis sur chacune des émissions, ou presque.

Interdiction de rire dans l’auberge de la source chaude (2003)
Matsumoto, Yamasaki, Tanaka et Endo
Celui ci, je ne l’ai pas vu, j’espère le voir !!

Interdiction de rire dans l’Auberge Yugawara (2004)
Yamasaki, Tanaka et Hamada

Idem, pas vu.

Interdiction de rire dans un lycée (2005)
Matsumoto, Yamasaki, Endo et Tanaka

C’est cette annĂ©e ou LA fameuse scène de l’anglais se dĂ©roule, mais il y a d’autres moments vraiment excellents :-) Un très bon batsu.

Interdiction de rire dans un commissariat de police (2006)
Yamasaki, Hamada Tanaka et Endo, tout les 5 !

Celui ci est moyenne drĂ´le, rien ne m’a vraiment marquĂ©, classique mais efficace, sans plus.

Interdiction de rire dans un hĂ´pital (2007)
Yamasaki, Hamada Tanaka et Endo, tout les 5 ! Et Ă  partir de cette Ă©mission, pour les suivantes, tout les cinq participeront Ă  chaque fois

Certainement LE meilleur des batsu game à mon goût, du début à la fin, on rigole, la plupart des gags sont originaux et très liés au domaine de l’hôpital, avis aux amateurs !

Interdiction de rire agence de presse (2008)

Un batsu game moyen, le thème n’a pas assez Ă©tĂ© exploitĂ© je trouve, mĂŞme si les tiroirs offrent de bonnes surprises.

Interdiction de rire employĂ© d’hĂ´tel (2009)

Celui-ci, je ne l’ai pas vu.

Interdiction de rire agent secret (2010)

Le thème est pas terrible et assez sous exploité, moyen.

Interdiction de rire hĂ´tesses de l’air (2011)

Un bon batsu, quelques bonnes surprises.

Interdiction de rire professeurs enthousiastes (2012)

Pas vu.

Interdiction de rire Force de DĂ©fense Terrestre (2013)

Moyen aussi.

Interdiction de rire Évasion de Prison « Prison Break » (2014)

*
Un des moins bons batsu game : quasiment aucune originalité, le thème quasiment pas exploité, des gags lourds et déjà vu, bof bof.

Interdiction de rire Agence de détectives (2015)

Pas encore vu.

Interdiction de rire dans un laboratoire (2016)

Pas encore vu.

Bref, Batsu game, c’est bien, mĂŞme si les derniers n’offrent plus trop d’originalitĂ© : regardez les, poilades garanties !
(Note : je voulais mettre les liens pour que vous puissiez les regarder directement, hélas, la majorité des Batsu game ont été supprimé, je les mettrais si jamais je retrouve des liens)

Popularity: 2% [?]

Après plusieurs annĂ©es d’existence, j’ai dĂ©cidĂ© de ne pas renouveler le domaine Toutvisuel.
Je ne m’en occupais quasiment plus, très peu de visiteurs, des images que je ne regardais plus, sans oublier des sites d’images toujours plus nombreux, et bien plus fournis.

Donc je mets fin Ă  ce site, je ne pense pas qu’il manque Ă  grand monde de toutes façons, mĂŞme si Ă  la base je l’avais fais surtout pour moi et mes images.

Popularity: 2% [?]

Pour mieux vivre, il suffit de s’en tenir à quelques règles simples : éviter certains ingrédients potentiellement cancérigènes, éviter la nourriture à bas prix qui est faite industriellement (les fast food ne sont pas nommés les junk food pour rien), éviter de trop consommer de viande, qui coûte chère, mais, surtout, qui est souvent remplie de graisse et bourrée d’autres produits pas forcément très recommandables, et qui, au final, toutes les études le prouvent, augmentent le risque de cancer et de nombreux autres troubles de la santé.
Lorsqu’on vous préconise de manger bio, cela ne veut pas forcément dire qu’il vous faut ne manger QUE des produits bio, qui se différencient dans le commerce classique par un prix généralement plus élevé, pour une raison bassement capitaliste, puisque, en théorie, ces produits coûtent moins chers à la production… Non, manger bio, ce n’est pas que manger des produits aux labels bio ; mais bel et bien consommer des produits issus d’un commerce dont vous maîtrisez le transport, c’est à dire, des produits locaux, qui sont issus de petits paysans et autres producteurs : à vous de vous informer s’ils usent et abusent de produits chimiques, et à vous de leur signaler que vous seriez nettement plus réceptifs à leurs aliments s’ils étaient dépourvus de toute trace chimique.

Pour plus de conseils, achetez l’ebook en vente en ligne uniquement.

Popularity: 2% [?]

Niveau jeux vidĂ©os, mon niveau gĂ©nĂ©ral est moyen Ă  bon. Rien d’exceptionnel, hein, je pense que je me dĂ©brouille dans la plupart des jeux, j’assimile plutĂ´t vite, je joue assez vite et prends souvent de bonnes dĂ©cisions.
Je ne suis pas en train de dire que je suis un Dieu vivant en jeux vidĂ©os, loin de la, je ne suis ni le meilleur, ni très bon, et je suis très loin d’avoir le niveau d’un joueur au sommet, mĂŞme français (niveau jeux, les corĂ©ens du sud sont en gĂ©nĂ©ral très en avance sur les autres, un très bon joueur français est Ă  peine un joueur moyen lĂ  bas).

Cependant, certains jours, pour une raison que j’ignore, mon niveau est lamentable. Mais vraiment. De moyen Ă  bon, je deviens simplement mauvais. Je perds absolument toutes mes parties, je ne fais que des mauvaises parties, je joue mal, tout simplement. Je suis lent, prend toujours des mauvaises dĂ©cisions, n’anticipe rien et ne m’adapte pas, mĂŞme quand je me fais massacrer. Et dans ces moments, inutile de m’acharner Ă  enchainer les parties, le rĂ©sultat sera toujours le mĂŞme, j’ai dĂ©jĂ  essayĂ©.
Et malgrĂ© les annĂ©es, ces journĂ©es de nullitĂ© continuent encore Ă  venir de temps en temps, sans jamais que je n’ai rĂ©ussi Ă  identifier la ou les raison(s), sachant que quand je suis alcoolisĂ© ou trop fatiguĂ©, je ne joue jamais.
Parce que, imaginez bien que si je savais par avance les jours ou je suis mauvais, je n’essaierais mĂŞme pas de jouer. DĂ©jĂ  que je joue nettement moins qu’avant, si en plus c’est pour mal jouer, c’est d’autant plus Ă©nervant. Je prĂ©cise aussi que je prends bien en compte le fait que je joue moins ; forcĂ©ment, en jouant moins, notre niveau diminue, mais les jours de nullitĂ© n’ont mĂŞme rien Ă  voir avec cela : le niveau devient inexistant, tout simplement ! Il y a des jours comme ça.

Et vous, est-ce que ça vous arrive aussi, d’ĂŞtre plus mauvais que d’habitude ? Avez vous rĂ©ussi Ă  rĂ©gler le problème ?

Popularity: 3% [?]

Je m’accroupis là où la rivière que j’ai suivi se jette dans l’autre, et commence à suivre, fasciné, le cours de l’eau. Le débit de cette nouvelle rivière est bien plus important que la précédente, et l’eau paraît plus propre. Ce n’est bien sûr qu’une illusion, la force de l’eau charrie simplement les déchets que la précédente rivière ne faisait que déplacer lentement.
Comment peut-on en arriver à vouloir changer de telles beautés uniquement pour des intérêts bien trop souvent personnels ?

Mêlé à mon expression continue sur l’eau, des pensées m’assaillent, une fois de plus, concernant l’humanité. J’aimerais tant changer le cours des choses. Tant que l’humanité sache enfin préserver la nature dans son intégralité. Il y’a encore un siècle, elle avait une excuse, même si peu valable : l’ignorance. La plupart des gens pensaient qu’en mettant leurs déchets dans l’eau, ils seraient recyclés. L’ignorance est une chose, le manque de réflexion en est une autre. Il est quasiment certain qu’au moins quelques personnes se souciaient de ce qu’arrivait aux déchets qu’ils engendraient. Encore que. A l’époque, les déchets produits n’avaient rien à voir, tant au niveau de la nocivité que la quantité, avec ceux d’aujourd’hui. Le pire, c’est qu’aujourd’hui, on a –enfin- pris conscience de tout cela, mais pourtant on pollue plus que jamais.
Perdu dans ces pensées, et enragé par le comportement de l’humanité, une larme se met à perler sur ma joue gauche. Je pleure de rage, mais aussi de honte concernant mon appartenance au genre humain, mais aussi à cause de mon incompétence. Je ne peux rien faire. Ou si peu. Même en se rallait aux associations, que peuvent faire 10, 100, 1000, 10000, voir 100000 contre près de 6 milliards ?
Ma larme tombe dans la rivière, et je me sens en quelque sorte soulagé qu’une partie de moi rejoigne directement ce cycle infini si beau, si simple et si complexe à la fois, qu’est l’eau. Source vitale de tout les êtres vivants. Sans elle, nous…
- “…un… raie..”
Surpris, je me retourne. J’ai eu l’impression que quelqu’un me parlait. Pourtant, après un rapide tour d’horizon, puis un tour d’horizon plus minutieux, il n’y a personne. La cascade au loin, les 2 rivières qui se rejoignent sur l’autre rive, des arbres et des buissons, pas de sentier, et de mon côté, les arbres et les buissons ne sont coupés que par l’unique chemin que j’ai emprunté. A moins qu’il ou qu’elle ne se cache.
C’est lorsque je veux demander si il y’a quelqu’un dans les environs que je réentends, beaucoup plus clairement cette fois, le message, un chuchotement bien distinct :
- “Tiens-toi prĂŞt…”

L’intĂ©gralitĂ© de l’ouvrage en achetant l’ebook complet.

Popularity: 3% [?]

Oui, j’ai dĂ©jĂ  parlĂ© de Dragon ball super dans ce prĂ©cĂ©dent post, mais maintenant que la sĂ©rie est terminĂ©e, un bilan s’impose. Il s’impose par rapport Ă  mon avis du dĂ©but, mais aussi par rapport aux nombreuses polĂ©miques suscitĂ©es, et par rapport Ă  Dragon ball de façon gĂ©nĂ©rale.

Dragon ball (Z)

Commençons par le dĂ©but : je suis fan de Dragon ball. J’ai adorĂ© la sĂ©rie ainsi que le manga, c’est toute mon enfance, et c’Ă©tait Ă  chaque fois une Ă  plusieurs semaine(s) d’attente entre chaque Ă©pisode.
Je ne vais pas faire le listing des qualitĂ©s de la sĂ©rie, mais globalement, de Dragon ball Ă  Dragon ball Z, l’univers est cohĂ©rent, structurĂ©, Ă©volutif, avec des personnages imbriquĂ©s les uns avec les autres, c’est une continuitĂ© jouissive qui amène toujours plus Ă  l’univers.
D’un univers un peu dĂ©jantĂ© avec en personnage principal un garçon humain surpuissant Ă  la queue de singe, on est passĂ© Ă  l’histoire des saiyens esclavagistes puis Ă  leur maitre, Freezer ; puis on est passĂ© aux cyborg issus de l’armĂ©e du Ruban Rouge, armĂ©e dont Sangoku s’est dĂ©fait plus jeune, un retour vers le passĂ© avec un focus sur le futur.
C’est pas forcĂ©ment un scĂ©nario très novateur mais il est suffisamment bien construit pour qu’il en devienne gĂ©nial ; de plus, l’Ă©volution des puissances est cohĂ©rente et Ă  chaque fois justifiĂ©e -on y reviendra.
Bref, Dragon Ball reste gĂ©nial… Jusqu’Ă  l’arc Cell.

Oui, avouons le : l’arc Boo dans Dragon ball Z a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© d’une qualitĂ© moindre, au moins pour 2 raisons : il n’y a plus de continuitĂ© dans l’histoire, vu qu’on subit une coupure de 7 ans ; et l’ennemi n’a aucun lien avec le reste de l’histoire.
On sent que l’auteur en avait un peu marre (on l’a obligĂ© Ă  continuer la sĂ©rie), il a donc fait dans la facilitĂ©, qui n’apporte pas grand chose Ă  la saga. Et hĂ©las, Dragon ball super va continuer dans la facilitĂ©, en pire.

Dragon ball super : du super fan service

En fait, quand on dĂ©cortique Dragon ball super, on rĂ©alise que ce n’est que du fan service, agrĂ©mentĂ© de nouvelles transformations.
Je m’explique : l’idĂ©e de base d’un Dieu de la Destruction est pas mal ; mĂŞme si en rĂ©alitĂ© les Dieux ont Ă©tĂ© introduit dans Dragon ball z au tout dĂ©but, avec Kaio : en rĂ©alitĂ©, ce n’est que la continuitĂ© des Dieux, puisque après les Dieux des morts, on est passĂ©, avec l’arc Boo, aux Dieux des vivants, et dĂ©sormais, avec Dragon ball Super, on passe aux Dieux des univers tout entier. C’est dans la continuitĂ© et c’est bien vu.
Souci : non pas une mais 2 transformations, dès le début. Oui très bien, mais ça fait déjà un peu surchargé, non ?
Eh bien non, puisqu’on passe dans le fan service : le retour de Freezer. Était-ce justifiĂ© ? En tant que fan absolu de ce personnage, je vous dirais bien oui, mais en y mettant un peu de bonne foi et d’objectivitĂ©, je ne peux que rĂ©pondre par la nĂ©gative : Freezer a Ă©tĂ© tuĂ© 2 fois (sans compter les films), mis Ă  part pour faire plaisir aux fans, son retour n’est pas justifiĂ©.
Puis on passe au tournoi, très mal amenĂ© et dĂ©cevant au niveau des combattants, avec en plus un rab de chantilly jusqu’Ă  en devenir Ă©cĹ“urant puisque voila qu’on nous ramène un clone de Freezer (second retour dans DBS) et un remake de sayens…

Vous ne voulez plus de rab ? Pas grave, on vous en remet encore : le retour de Trunks. Alors, pour cet arc, j’avoue, c’est le meilleur arc de la sĂ©rie, il est bien construit, on a un ennemi crĂ©dible, assez charismatique, très puissant, bien sur agrĂ©mentĂ© de nombreuses scènes fan services notamment les attaques. Alors, je met ce dĂ©faut ici car l’arc de Trunks n’a pas vraiment de dĂ©fauts, si ce n’est des dĂ©fauts gĂ©nĂ©raux que tout DBS possède : la reprise des attaques. Alors, ok, le kamehameha revient un peu tout le temps, mais une des spĂ©cificitĂ©s de Dragon ball, c’est de mettre en scène les attaques spĂ©ciales, les mettre en scène Ă  tel point qu’elles n’apparaissent bien souvent qu’une seule fois dans toute la sĂ©rie : Masenco, Final Flash, Big bang attack… Ben non, dans DBS, c’est le festival, toutes les attaques vont rĂ©gulièrement revenir, et souvent dans des versions “rayon magique” qui n’a aucun impact… C’est fan service, mais ça ne sert Ă  rien puisque ça ne change pas la situation, ce qui rend l’attaque d’autant moins impactante puisqu’elles ne sont mĂŞme plus mises en scène… On pourra aussi parler des longueurs et de certains Ă©pisodes très mal animĂ©s, mais comme dit, c’est pas spĂ©cifique Ă  cet arc.
L’autre critique que je pourrais faire Ă  cet arc -enfin, ce n’est pas vraiment une critique, plutĂ´t un avis- c’est sa fin. D’abord, parce qu’assez abrupte ce qui fait un peu “on avait pas d’idĂ©e donc on clĂ´ture rapidos”, mais mĂŞme, d’un point de vue scĂ©naristique, c’est une fin incroyablement triste pour Trunks… Toute sa jeunesse il aura luttĂ© contre les cyborgs, devenu adulte alors qu’il avait rencontrĂ© (?) l’amour, le voila face Ă  un ennemi qui va dĂ©truire son monde, rĂ©duisant Ă  nĂ©ant tout ses efforts de toute sa vie… Il n’y a que lui et sa copine qui survit, c’est très triste et vraiment dĂ©primant pour lui…

Puis vint le tournoi multi univers. Je prĂ©sentai que ça n’allait pas ĂŞtre terrible, c’est pire : c’est franchement mauvais. D’abord, une fois encore, niveau originalitĂ©, c’est du zĂ©ro pointĂ©. C’est quasiment la mĂŞme interface que le prĂ©cĂ©dent tournoi, qui n’avait aucun enjeu. Ici, il y a un pseudo enjeu, mais niveau facilitĂ© scĂ©naristique, c’est abusĂ©… Et ça casse tout le potentiel des univers, puisqu’au lieu de les introduire un par un, on nous balance un tournoi avec ses reprĂ©sentants sans rien connaitre d’aucun d’entre eux, si ce n’est l’univers 6 dĂ©jĂ  vu et du grand ennemi, sur la mĂŞme base que le prĂ©cĂ©dent tournoi puisque dès le dĂ©part, on sait qui c’est.

Mais j’ai malgrĂ© tout espĂ©rĂ© que ça allait ĂŞtre bien fait. Eh bien non. Aucun personnage introduit, aucun combat montrĂ© en dehors des combats de l’univers 7, qui par ailleurs combat quasiment tout le monde. Je croyais que c’Ă©tait un FFA (Free For All) ? Je veux bien croire que Sangoku, de par son comportement, a pu suscitĂ© la colère de quelques uns, ce qui rend crĂ©dible que l’univers 7 doive combattre plusieurs univers alors que la logique est de combattre tout le monde et de ne pas se focaliser sur un seul adversaire, mais de lĂ  Ă  ce que tout le monde lui en veuille, c’est n’importe quoi.

Et si ce n’Ă©tait que ça… Plus le tournoi avance, plus on rĂ©alise que les combattants sont inutiles. 10 par univers c’est 2 fois trop. Et niveau puissance, c’est du grand n’importe quoi… Dragon Ball Z, c’Ă©tait une escalade au niveau puissance, mais ça restait globalement cohĂ©rent, mĂŞme quand le niveau des puissances a Ă©normĂ©ment augmentĂ©. DĂ©sormais, on fait dans la surenchère Ă  un tel point que ce n’est plus mesurable ; ok, très bien, on est du niveau des Dieux, ça pourrait ĂŞtre cohĂ©rent, alors pourquoi ramener des personnages d’une puissance Ă©quivalente Ă  l’arc Freezer de Dragon Ball Z ? La quasi totalitĂ© des personnages n’ont mĂŞme pas la puissance de Cell dans le tournoi, la diffĂ©rence de niveau est un gouffre impossible Ă  combler ; et pourtant, on aura droit Ă  des combats qui dure trois plombes, sans parler du retour de Krilin, Tenshinhan et de Tortue GĂ©nial… Alors oui, ils sont relativement bien mis en scène dans leurs combats, mais ça ne m’enlèvera pas le goĂ»t amer du fanservice (oui encore) qui nous est imposĂ©, pour faire vibrer les plus vieux fans… Sauf que ces personnages sont complètement laminĂ© en terme de puissance, au moins au niveau thĂ©orique… Tenshinhan avait Ă©tĂ© battu d’un coup de pied par Boo, Boo Ă  la puissance Ă©quivalente Ă  Sangoku, lui mĂŞme battu de deux coups par Beerus… Krilin Ă©tant Ă  peu près du mĂŞme niveau, voir encore plus faible. Tortue gĂ©niale, lui, aux dernières nouvelles, n’Ă©tait pas au niveau de Satan… Dans Dragon Ball. Donc d’un niveau complètement HS par rapport au tournoi. Alors oui, comme dit, il est bien mis en scène, son cĂ´tĂ© expĂ©rience Ă©tant mis en avant, mais mĂŞme : ce n’est pas crĂ©dible.

Sangohan et Piccolo ? Bouais, peuvent mieux faire. Piccolo n’a finalement que peu d’impact dans le tournoi, Sangohan brille un peu plus mais ça comble Ă  peine sa branlĂ©e en survĂŞtement contre Freezer…
C-18 et surtout, C-17, brillent Ă©normĂ©ment dans cet arc et ça, c’est une excellente chose, ce sont les personnages les mieux mis en avant Ă  mon goĂ»t.
Pour le reste, du cĂ´tĂ© des ennemis, plus de la moitiĂ© a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© effacĂ© de ma mĂ©moire, autant leur nom que leur prestation : de la chair Ă  canon qui n’a fait que prolonger la sĂ©rie de façon artificielle et inutilement.

Et les autres personnages ? Très peu ont eu de rĂ©el impact en fait. DĂ©jĂ , comme l’a dit Ă  de nombreuses reprises le chef, aucun personnage n’est dĂ©veloppĂ©. Aucun. On ne saura pas leur passĂ©, ni leur histoire, ni leurs motivations, rien. On saura Ă  peine pour Jiren, et encore, son histoire est d’une banalitĂ©…
En terme de puissance et de combat, c’est un peu mieux. Certains combats, surtout vers la fin en fait, vont vraiment ĂŞtre excellents, et c’est un peu le souci : ce n’est qu’en approchant de la fin que le niveau va monter, mais on aura du attendre environ 3 plombes.
D’ailleurs, le timeur imposĂ© ne sert strictement Ă  rien. Il n’a aucune cohĂ©rence, ne donne aucune tension (au contraire mĂŞme puisque pendant longtemps Ă  l’avantage de l’univers 7) et ne fait que du remplissage inutile.
Pour en revenir aux combats, pendant trèèèès longtemps, ce ne sont que des rayons balancĂ©s et des animations de coup sans aucune surprise ni recherche. Heureusement, après une dizaine d’Ă©pisodes, le niveau des combats va augmenter, mais c’est beaucoup trop long… Mais ils valent le coup, il faut admettre. Kefla, Toppo, Jiren, sont des combats vraiment excellents Ă  tout les points de vue, mĂŞme si leur intensitĂ© maximal ne dure bien souvent qu’un seul Ă©pisode…
La fin, bouais, elle est très convenue, plutĂ´t bien amenĂ© mais c’est un peu trop happy end, ce qui confirme le manque d’enjeu durant cet arc… Ou plutĂ´t, durant toute la sĂ©rie.

En fait, c’est surtout ça le problème de DBS : des bonnes idĂ©es, tout du moins intĂ©ressantes, mais mal exploitĂ©es ; agrĂ©mentĂ©s d’Ă©pisodes gĂ©niaux distillĂ©s parmi des dizaines d’Ă©pisodes moyens voir mauvais. Il aurait Ă©tĂ© bien mieux de rĂ©duire le nombre d’Ă©pisodes pour en garder la meilleure intensitĂ©… Je veux dire, quand on voit le combat de Golden Freezer, le super dragon sacrĂ©, le combat contre Zamasu, Kefla, Toppo et Jiren, oui, DBS est cool ! Mais ça fait mĂŞme pas 10 Ă©pisodes pour 131 au total. C’est mĂŞme pas 10% d’Ă©pisodes de rĂ©elle qualitĂ©.
Les quelques renouveaux amenĂ©s ne sont qu’Ă  peine effleurĂ©s. Goku qui se sent vieux, les diffĂ©rents styles de combat. C’est juste introduit durant quelques Ă©pisodes, et ensuite, on n’en parle plus.

Les transformations

Rappel : dans Dragon ball, il n’y a aucune transformation, juste des Ă©volutions ; il faut dire que Sangoku grandit, c’est donc cohĂ©rent.
Dragon ball Z ? Une transformation par arc, mais des transformations qui donnent à chaque fois une orientation nouvelle à la série. Super Saiyen de Sangoku ? Suite à la mort de son meilleur ami, Sangoku éprouve de la haine contre Freeze.
Super Saiyen 2 de Gohan ? Suite Ă  la mort de C-16, Gohan rĂ©alise qu’il veut et doit sauver la planète.

Bon, ok, dans l’arc Boo, comme indiquĂ© prĂ©cĂ©demment, ça partait dĂ©jĂ  un peu en cacahuète… La 3ème transformation n’est pas du tout expliquĂ©e et on ne peut pas savoir comment elle arrive. D’ailleurs, elle n’aura pas vraiment d’impact, jusqu’Ă  prĂ©sent, chaque transformation terminait l’arc ; pas ici… Et ne parlons mĂŞme pas de Goten et petit Trunks, leur transformation est totalement incohĂ©rente dans la mesure ou elle arrive après de la colère… En temps de paix, je ne vois pas trop comment ils auraient pu s’Ă©nerver. Et ne me dites pas qu’ils sont des gĂ©nies, Goku, Vegeta et Gohan le sont aussi, aucun n’a pu se transformer enfants…

Bref, revenons a DBS : donc, Super Saiyen Bleu. Ok, 5 Ă©nergies qui se rĂ©unissent, bouais, pas vraiment crĂ©dible mais on va faire semblant… Vegeta y arrive sans mĂŞme passer par cette Ă©tape, ce qui la rend d’autant moins crĂ©dible, mais admettons…
Goku rouge… Pas vraiment d’Ă©vènement ni d’explication.. Et Ă  cĂ´tĂ© de cela, on a Black Goku qui se fait un peu toutes les couleurs sans trop d’explications non plus… Mais le pire est Ă  venir, retournons au dernier arc, le tournoi.
D’abord, beaucoup critiquent Broly version femme, alors oui, c’est 100% fan service, encore et encore, mais c’est presque crĂ©dible, puisqu’elle se transforme suite Ă  sa haine… Contre elle-mĂŞme, ce qui est inĂ©dit et pourrait justifier sa transformation. Après, qu’elles passent de Saiyen normal Ă  Saiyen version 2 en mĂŞme pas une heure, oui c’est totalement stupide et incohĂ©rent, on repasse dans la puissance ajustable et incohĂ©rente, nous n’allons pas y revenir.
Donc, les transformations. La phase une de l’ultra instinct est relativement bien amenĂ©e en fait, plutĂ´t cohĂ©rente, le souci Ă©tant qu’il y a la phase “ultra instinct maitrisĂ©e”, une phase 2 quoi, qui ne fait que rallonger la durĂ©e de la transformation.
Et Vegeta se fait sa propre nouvelle transformation, Gohan maintient celle obtenue durant l’arc Boo, en fait, de par la personnalitĂ© diffĂ©rente des personnages, c’est plutĂ´t bien vu, mais ça donne cette amère goĂ»t de surenchère, et c’est ça qui m’Ă©nerve un peu, d’autant plus que la surenchère n’est pas cohĂ©rente au niveau des diffĂ©rents niveaux…

Conclusion

Oui ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de conclusion, alors j’en fait une pour cette fois.
Donc, DBS, il y a de bons Ă©pisodes, il y a de bons combats, mais il n’y a pas d’enjeux. En fait, Dragon Ball est devenu beaucoup trop grand public, Dragon Ball est devenu politiquement correct, ce qui enlève beaucoup de sa saveur. Plus de mĂ©chant qui veulent dĂ©truire l’univers, plus de sang, plus de morts, juste des Ă©pisodes de remplissage, certes agrĂ©mentĂ©s de quelques Ă©pisodes cool voir Ă©piques -mais ils sont vraiment rares- mais ne suffisant pas Ă  honorer le Dragon Ball originel qui nous aura tant fait vibrer.
DBS, c’est une sĂ©rie qui vient avec 20 ans de retard, qui, en voulant se mettre au goĂ»t du jour, a rĂ©ussi son pari. Sauf qu’actuellement, les sĂ©ries sont souvent fades, sans saveur, sans originalitĂ©, d’un conventionnel qui peut arriver jusqu’Ă  l’ennui… Ou la dĂ©ception.

Dragon Ball Super

Popularity: 4% [?]

Les mĂŞmes questions reviennent souvent, donc on va tacher d’y rĂ©pondre ici.
Attention, il n’y a pas de rĂ©ponse pour tout ce qui est pratique ; pour la pratique, mieux vaut aller voir le syndicat apicole le plus proche, sur le terrain, vous aurez les rĂ©ponses de façon nettement plus fiable que sur le net !

- Avec quoi débuter en apiculture ?
J’ai rĂ©pondu dans cet article

- quel est le meilleur combustible pour l’enfumoir ?
Celui disponible ! Il faut qu’il soit sec et qu’il produise une fumĂ©e blanche, selon la rĂ©gion ou vous habitez, ce sera des Ă©pines de pin, de la paille ou d’autres dĂ©chets verts secs. On peut crĂ©er des variantes pour donner des odeurs plus agrĂ©ables, lister toutes les combinaisons serait beaucoup trop long, demandez aux autres apiculteurs de votre rĂ©gion comment ils font.
Sinon, ce qui se vend en magasin peut être intéressant.

- comment faut-il enfumer ? Avant la visite ? Quelle quantité ?
La fumĂ©e est souvent considĂ©rĂ©e comme indispensable Ă  l’apiculteur. Contrairement Ă  ce qu’on peut lire, elle ne permet pas de calmer les abeilles, mais de les dĂ©sorienter, camouflant les phĂ©romones Ă©mises, et leur faisant croire Ă  un incendie, ce qui limite la dĂ©fense des abeilles. Cependant, cela limite les dĂ©fenses, cela ne les annule pas. De plus, dans certains cas, si l’essaim est Ă©nervĂ©, peu importe la quantitĂ© de fumĂ©e que vous y mettrez, elles continueront d’attaquer.
L’idĂ©al n’a pas de norme. Cela dĂ©pend uniquement de la rĂ©action des abeilles, mais mettre un peu de fumĂ©e dès l’ouverture permet de les contenir pour voir leur Ă©tat, puis de temps en temps, si les abeilles remontent ou commencent Ă  trop s’agiter.
Il y a des moments ou l’agitation est telle qu’il vaut mieux arrĂŞter la visite plutĂ´t que de surenfumer l’essaim.

- grille Ă  reine ou pas ?
La grille Ă  reine Ă©vite Ă  la reine de monter dans les hausses. Mais elle limite aussi les autres abeilles Ă  grimper, surtout au dĂ©but. En soit, la grille Ă  reine n’a pas vraiment d’intĂ©rĂŞt, si ce n’est pour les essaims de productions ou la reine peut s’Ă©taler sur plus de 8 cadres : en clair, mis Ă  part pour la buckfast, la grille Ă  reine n’est pas obligatoire.

- quelle race pour débuter ?
Cela dĂ©pende de ce que vous voulez faire. Mais sachez que mĂŞme si les races ont des traits particuliers, ce n’est pas forcĂ©ment vrai pour toutes les abeilles de la race en question.. Par exemple, un essaim d’abeilles noires peut ĂŞtre doux tandis qu’un essaim buckfast peut ĂŞtre sur la dĂ©fensive…
En terme de production pure de miel et de douceur, la buckfast reste le meilleur choix, après, si vous voulez prĂ©server l’espèce “locale”, la noire semble plus conseillĂ©e… Mais tout dĂ©pend de l’emplacement et de ce que vous voulez, mettre un essaim d’abeilles noires Ă  proximitĂ© d’un emplacement public n’Ă©tant peut ĂŞtre pas la meilleure idĂ©e.

- Avec combien d’essaims faut-il commencer ?
On pourrait penser qu’un essaim suffit, mais il faut savoir que niveau matĂ©riel, idĂ©alement, il faut tout avoir en double. Donc pour une ruche dadant standard, avec un essaim, mieux vaut avoir une vingtaine de cadres, 2 hausses, 2 ruches.
Mais pour dĂ©buter, je vous conseille de vous lancer avec 2 essaims, donc 4 ruches, si si ! Afin de mieux voir la diffĂ©rence d’Ă©volution. Et honnĂŞtement, cela ne prends pas beaucoup plus de temps, une ou deux ruche(s).

Si vous avez d’autres questions, n’hĂ©sitez pas Ă  les poser, je mettrais Ă  jour cet article.

Popularity: 5% [?]

… Comme cette sĂ©rie est gĂ©niale. DĂ©butĂ©e en 2008, la sĂ©rie comporte dĂ©sormais 3 saisons, la 3ème ayant dĂ©butĂ©e dĂ©but septembre, et de 3 oav, qui font suite Ă  la seconde saison. Wakfu, c’est quoi ? Aie, vous venez de mettre un pied dans un univers immense, dĂ©butĂ© par un jeu vidĂ©o, Dofus, un MMORPG, sorti en 2004, qui a eu un beau succès, avec des pics de plus de 200000 connexions simultanĂ©es. Wakfu est sa suite directe, sorti en 2012, prĂ©cĂ©dĂ© par sa sĂ©rie, qui se joue dans un univers très fantasy et très Dofus.

On y suit les aventures d’un bĂ©bĂ© qui a l’air d’ĂŞtre poursuivi par une entitĂ© mĂ©canique, protĂ©gĂ© par un vieil homme qui semble ĂŞtre un dragon ; après avoir dĂ©fait son poursuivant, l’homme dragon va confier le bĂ©bĂ© Ă  un homme, Alibert. On va donc suivre les aventures de ce bĂ©bĂ©, nommĂ© Yugo, qui, Ă  ses 12 ans, le jour oĂą il rĂ©alise qu’il possède le pouvoir de crĂ©er des portails pouvant l’amener lĂ  oĂą il veut, va faire la rencontre de sire Tristepin possĂ©dĂ© par son Ă©pĂ©e, mais aussi d’Amalia et d’Evangelyne, qui vont le joindre dans la quĂŞte de son passĂ©, et des mystères des 12 mondes.

Dès le premier Ă©pisode, on ne peut qu’accrocher Ă  cette sĂ©rie. Intrigue intĂ©ressante, animation de folie, personnages attachants, monde fantasy attachant, musiques excellentes… Et vous savez le pire ? C’est que ce niveau va se maintenir tout au long des Ă©pisodes et des saisons. La qualitĂ© technique est sublime, il n’y a jamais de baisse de niveau, au contraire mĂŞme ! Avec certains Ă©pisodes d’anthologie en terme d’animation (LE combat), de musiques ou de rĂ©vĂ©lations, la sĂ©rie ne s’essouffle jamais et arrive toujours Ă  se renouveler.
Disons mĂŞme : les sĂ©ries ! Car contrairement Ă  de nombreuses sĂ©ries, point de baisse de rĂ©gime d’un Ă©pisode Ă  un autre ou d’une seconde saison ratĂ©e : la seconde saison est largement Ă  la hauteur de la première ! MĂŞme plus que cela : elle est dans la parfaite continuitĂ© de la saison 1, elle la sublime. Et les oav vont encore plus loin. La saison 3 s’est terminĂ©e il y a quelques mois, la qualitĂ© reste largement Ă©quivalente aux deux autres saisons, mĂŞme si elle est peut ĂŞtre un peu plus “classique” ; mais c’est faire la fine bouche d’autant plus que Wakfu arrive Ă  faire Ă©voluer ses personnages dans le temps et la personnalitĂ©, ce que bon nombre d’animes n’osent pas.

L’univers a mĂŞme su s’enrichir Ă  de nombreuses reprises et Ă  de nombreux niveaux : voyez donc ce que propose l’univers Wakfu !
Des mangas, bds, jeux vidĂ©os, magazines, sans oublier les goodies ; je suis loin d’avoir tout fait; j’ai dĂ©butĂ© le manga et lui aussi a son intĂ©rĂŞt, en gardant le style Wakfu Ă©videmment.

Bref, Wakfu, c’est une sĂ©rie Ă  voir et Ă  lire, un univers riche et plaisant. Je ne mettrais qu’un bĂ©mol par rapport au jeu, que j’ai essayĂ©, sur pc, mais dont je n’ai pas tant accrochĂ© que cela. Ceci dit, je ne joue plus beaucoup, peut ĂŞtre ai-je ratĂ© quelque chose ?

Wakfu

Popularity: 4% [?]