Mes-idées

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

J’aime bien la fantasy. Mais du cĂ´tĂ© mangas et animes, c’est le dĂ©sert total, ou presque. On pourra citer les chroniques de la guerre de Loddoss, mais ce n’est pas tout rĂ©cent, ça a 30 ans… et depuis, y a rien eu. Cela peut se comprendre, la fantasy dĂ©coule plus ou moins des lĂ©gendes et contes europĂ©ens, avec leurs elfes, fĂ©es, dragons et j’en passe, ce qui n’est pas du tout dans la culture japonaise. Donc jusqu’Ă  prĂ©sent, mis Ă  part Loddoss et ses jolies musiques, il fallait regarder du cĂ´tĂ© romans et bds europĂ©ens si tu voulais de la fantasy.

Puis arriva Seven Deadly Sins, qui se dĂ©roule non pas au Japon, mais Ă  Britannia (si ça vous fait penser Ă  l’Angleterre, c’est normal). Je ne sais plus pour quelle raison j’ai lancĂ© cet anime, sans rien en connaitre, mais me voici dedans. Première chose, Ă©vidente, qui fait dĂ©jĂ  plaisir : oh, de la fantasy ! C’est tellement rare qu’il faut le souligner. Et c’est ce qui explique mon introduction. Et puis, franchement, le design est cool, l’animation est bonne, l’histoire, sans ĂŞtre exceptionnelle, est plaisante, les personnages sont charismatiques Ă  souhait : un bon petit anime, Ă  voir Ă  l’occasion, surtout si vous ĂŞtes fans de fantasy.

Et c’est tout ? Pour cette première saison, oui. Mais il y a une seconde saison ! Et lĂ , de l’anime sympathique Ă  voir, on en arrive Ă  un anime excellent ! L’histoire s’Ă©toffe Ă©normĂ©ment, elle devient dense, elle devient vraiment bonne, elle se dĂ©veloppe Ă  tous les points de vue, les vrais enjeux sont dĂ©voilĂ©s, l’anime devient vraiment gĂ©nial et on est impatient de voir la suite Ă  chaque fin d’Ă©pisode. Une claque !

La saison 3 est dans la continuitĂ©, c’est toujours aussi excellent. La saison 4, qui devrait clore la sĂ©rie, Ă  dĂ©butĂ© en janvier 2021 au Japon, la sĂ©rie devrait donc se finir dĂ©but d’annĂ©e.

Personnellement, je n’ai pas attendu, je me suis ruĂ© sur le manga. Et franchement, les 3 saisons sont la copie conforme des mangas, quel coup de maitre ! On peut imaginer que la saison 4 sera de la mĂŞme trempe.

Et que dire du manga sans spoiler ? Eh bien, c’est excellent, il y a 41 tomes, le dernier tome est sorti en mars 2020 au Japon (un an après en France, grosso modo), l’histoire est vraiment dense, les personnages charismatiques et bien dĂ©veloppĂ©s, il y a des retournements de situation, du drame, de l’humour… Je pense que le meilleur point se trouve du cĂ´tĂ© des personnages, ils sont tous dĂ©veloppĂ©s, que ce soit du cĂ´tĂ© gentils et mĂ©chants, aucun n’est mis sur la touche, et c’est vraiment très bien fait.
Bref, un manga excellent, 3 saisons d’animes excellents (3 saisons de sortie, la quatrième pour dĂ©but 2021), un anime que je vous recommande chaudement, de mĂŞme que le manga, vous pouvez regarder l’un ou l’autre, les 2 sont identiques ou presque, pas besoin de se faire les 2 formats, mais les plus grands fans se sentiront obligĂ©s d’acheter les mangas après avoir vu les animes ! Si vous aimez la fantasy, foncez ! Et mĂŞme si vous n’ĂŞtes pas fan absolu, si vous aimez les bons mangas/animes, vous n’allez pas perdre votre temps, une des meilleures sĂ©ries de ces dernières annĂ©es, tout simplement.

Pour la fin, comme souvent dans les mangas, assez dĂ©cevante, le dernier retournement n’a pas du tout la mĂŞme intensitĂ© que le reste, c’est dommage d’un cĂ´tĂ©… Mais de l’autre, c’est la prĂ©misse Ă  la suite du manga, avec les nouveaux personnages qui, rien qu’avec leurs noms, prĂ©sage du lourd, du très très lourd !!

Seven Deadly sins

Seven Deadly sins

Seven deadly sins

Popularity: 1% [?]

Made in abyss… Un anime très colorĂ©, bien joli, enfantin au premier abord, avec une histoire de fond intĂ©ressante, et pourtant…

Rico est une jeune fille qui fait ce que la plupart des gens de la ville d’Orse font : elle aspire a ĂŞtre une exploratrice cavernière, des gens qui explorent l’abysse qui se trouve Ă  cĂ´tĂ© d’Orse, ville qui s’est construite Ă  cause de cette Ă©norme gouffre qui s’est crĂ©e subitement, de plusieurs kilomètres de profondeur, contenant tout un Ă©cosystème mais aussi et surtout.. Des artefacts, trĂ©sors qui peuvent se vendre très cher. La ruĂ©e vers l’or version 2.0 a tant attirĂ© de monde qu’une ville s’est crĂ©Ă©e, et voila Nico aspirante cavernière. Un jour, lors d’une mission classique, elle va tomber non seulement sur une bĂŞte fĂ©roce, censĂ©e se trouver beaucoup plus profondĂ©ment, puis sur un garçon qui s’avĂ©rera ĂŞtre un robot… De quoi lancer de passionnantes aventures pour la jeune Nico !

Alors oui, le synopsis ne donne pas forcĂ©ment envie, mais en dire plus niveau histoire serait spoiler ! Point besoin de spoil pour vous rĂ©vĂ©ler qu’on tient lĂ  un petit bijou. DĂ©jĂ , de par son atmosphère, son graphisme, ses dessins, son animation, ses musiques, tout y est très joli. AjoutĂ© Ă  cela un univers crĂ©dible, bien construit et très bien explicitĂ©, et vous rentrez rapidement dans cet anime. Certes, on pourra dire que l’aspect est un peu trop enfantin, mais on s’habitue vite, et, petit conseil : ne vous vous y focalisez pas dessus, car ce manga (ainsi que les animes), va petit Ă  petit basculer vers quelque chose de beaucoup plus sombre… Donc malgrĂ© les apparences, Ă  ne pas mettre entre toutes les mains, les plus sensibles et les plus jeunes feraient mieux de passer leur chemin.

Pour le moment, 8 tomes de sortie, 2 saisons, un film de prĂ©vu… L’anime et le manga sont similaires, l’anime Ă©tant plus joli grâce aux couleurs et Ă  ses musiques sympas, mais le manga, grand format, est aussi très plaisant Ă  lire. Choisissez votre camp, et si vous apprĂ©ciez, ne faites la fine bouche, faites comme moi : prenez les 2 !

Made in abyss

Made in abyss

Made in abyss

Popularity: 1% [?]

Allez hop, un autre film tirĂ© d’un vieux Manga, j’ai nommĂ© : City Hunter ! Ou plutĂ´t Nicky Larson en vf. Une des seules vf avec un titre qui reste tout autant classe que l’original, en tout cas pour les voix et le titre, pour les traductions, c’est une autre histoire.

Et en parlant de version française, ce film est français, rĂ©alisĂ© par Philippe Lacheau et avec l’approbation de l’auteur original qui plus est ! Synopsis !
Nicky Larson est le meilleur des gardes du corps, un détective privé hors-pair. Il est appelé pour une mission à hauts risques : récupérer le parfum de Cupidon, un parfum qui rendrait irrésistible celui qui l’utilise…

Nicky Larson et le parfum de cupidon

Une fois encore, en tant que film, rien de bien spĂ©cial, le film est sympa mais n’est pas spĂ©cialement original et ne se dĂ©marque pas vraiment d’autres films du mĂŞme genre : pas mauvais, mais pas excellent, il passera inaperçu et on l’aura rapidement oubliĂ©. Par contre, en tant qu’adaptation du manga original, ou mĂŞme de l’anime, c’est complètement diffĂ©rent, et c’est une des meilleures adaptations existantes !
D’abord, les personnages. Tous les personnages principaux sont lĂ , et ils sont interprĂ©tĂ©s Ă  merveille : Nicly Larson, Laura, Mammouth et HĂ©lène. Evidemment, le film tourne essentiellement autour de Nicky et Laura, mais mĂŞme si ils n’apparaissent pas longtemps ni beaucoup, Mammouth et HĂ©lène sont très bien interprĂ©tĂ©s et leur caractère est identique au manga.
Pour Nicky et Laura, c’est encore mieux ! Leur situation ambiguĂ«, le cĂ´tĂ© pervers de Nicky, son cĂ´tĂ© badass, son cĂ´tĂ© humour, c’est du Nicky Ă  100% ! Et Laura, c’est du mĂŞme acabit, c’est du Laura tout crachĂ©, avec ses sautes d’humeur, son envie d’ĂŞtre utile, ses doutes !

Et l’histoire ? Eh bien, elle est dans le ton du manga, comme un Ă©pisode de l’anime, ça se laisse regarder sans souci, il y a de l’action, de l’humour, de l’amour… Certes, ce n’est pas le meilleur scĂ©nario au monde, mais c’est du Nicky Larson, et 20 ans après, ça fait du bien de revoir ce type d’histoire ! D’autant plus que lĂ , ça se passe en France, mais ça ne dĂ©nature en rien l’oeuvre originale, ça aurait vraiment pu ĂŞtre un Ă©pisode du manga tellement c’est fidèle.

Nicky Larson et le parfum de cupidon

Comme critique, je pourrais juste noter que le “duo” de personnages originaux dure un chouia trop longtemps, après la scène de l’hĂ´tel ils n’avaient plus besoin d’apparaitre, mais c’est un dĂ©tail qui ne change rien au fait que ce film est une excellente adaptation, que tout fan se doit de regarder.
Pour les autres, les jeunes et les moins jeunes qui ne connaissent pas, cela vous permettra de découvrir un manga et un personnage culte des années 90 via un film sorti tout droit du manga.

Popularity: 2% [?]

Adapter un manga en film, c’est assez rare, surement Ă  cause du changement de support difficile Ă  adapter en film. On se rappellera de Dragon Ball ou de City Hunter par exemples. La raison ? L’argent. En effet, un projet de film ne se fait que si le manga cartonne internationalement, et si certains producteurs en entendent parler, ce n’est pas parce qu’ils ont lu l’oeuvre originale, mais bien parce que c’est une licence juteuse. C’est pourquoi le rĂ©sultat est souvent catastrophique, très loin de l’univers d’origine. On prend des acteurs ressemblant Ă  peu près aux personnages d’origine, on leur donne les noms d’origine et ensuite, on prend 2-3 Ă©lĂ©ments du manga et on en fait n’importe quoi. Dans le genre, Dragon ball evolution reste le must, avec un univers n’ayant rien Ă  voir avec le manga, si ce n’est les noms des personnages.

Mais des fois, on a de bonnes surprises. Et pour les 2 films dont je vais parler, c’est le cas.
On commence par Alita Battle angel, tirĂ© du manga Gunnm, un manga pourtant trèèèèès difficile Ă  adapter en film, non seulement parce que très violent, mais aussi et surtout de par son univers sombre, rappelons que ses premières aventures se passent exclusivement non pas dans un ghetto ou dans un taudis, mais dans une dĂ©charge composĂ©e essentiellement de cyborg dans un futur post apocalyptique, vous voyez le genre…

Et pourtant, le film s’en sort très bien. La première critique fut faite sur le design de Gally, enfin, ici Alita, avec des yeux type manga, très grand, pas vraiment raccord avec le reste des acteurs qui sont rĂ©els, ni avec celui du manga ou certes, Gally a un design un peu Ă  part, mais l’auteur a surtout accentuĂ© ses lèvres ; ici on a un rĂ©sultat n’Ă©tant ni rĂ©aliste ni fidèle au manga, encore qu’on reconnait bien Alita, et en rĂ©alitĂ©, on s’habitue vite, ce dĂ©faut n’en Ă©tant pas vraiment un.

Alita battle angel

L’histoire est plutĂ´t fidèle au manga, mais on pourra noter quelques diffĂ©rences, diffĂ©rences bien logique du fait du format rĂ©duit ; il n’est pas possible d’adapter tous les mangas en un seul film Ă  moins d’en faire une version abrĂ©gĂ©e donc fatalement mauvaise. La plupart des endroits et personnages clĂ©s sont très bien retranscrits. Alita est un cyborg rĂ©cupĂ©rĂ©e dans la dĂ©charge par un professeur qui la remet en Ă©tat. Une fois rĂ©veillĂ©e, Alita ne se souvient de rien, elle va donc dĂ©couvrir le nouveau monde qu’elle cĂ´toie, et va rapidement rĂ©aliser que le professeur cache ce qu’il fait la nuit, jusqu’Ă  ce penser qu’il est le mystĂ©rieux tueur dont tout le monde parle…

Le film, bien qu’ayant reçu une bonne critique gĂ©nĂ©rale, et une assez bonne distribution, a subit quelques critiques sĂ©vères, de la part des fans mais aussi des non fans.
Alors, du cĂ´tĂ© des non fans, on pourra admettre que le scĂ©nario, pour un film, n’est pas des plus originaux, il fait dans le classique. Il faudra juste mettre en avant un Ă©lĂ©ment qui fait toute la diffĂ©rence : Gunnm est un manga qui a dĂ©butĂ© en 1990, il y a 30 ans, donc Ă©videmment, d’un point de vue original, bien des litres d’eau ont coulĂ© sous les ponts, cette critique n’en est pas une, car il faut bien considĂ©rĂ© ce film comme une adaptation d’un manga et non pas comme un film Ă  proprement parler.

Et justement, d’un point de vue manga, parlons-en : des fans ont critique cette adaptation par rapport Ă  deux principaux Ă©lĂ©ments : la violence Ă©dulcorĂ©e et le scĂ©nario en lui-mĂŞme.
Je suis navrĂ©, mais je trouve ces arguments particulièrement pauvres. Pas faux, mais très pauvres : c’est un peu du mĂŞme niveau que de dire que le film ne dure pas bien longtemps par rapport aux mangas originaux. Oui mais, c’est bien la tout le souci d’une adaptation sur un autre support : il faut adapter. Impossible de tout retranscrire, ou alors le film durerait 2 fois plus longtemps et ne serait pas plus intĂ©ressant pour autant. Alors oui, quelques Ă©lĂ©ments du scĂ©nario ont Ă©tĂ© modifiĂ©. Et oui, j’avoue, la romance est d’un autre style que dans le manga, et j’avoue que cette romance reboostĂ©e n’est pas vraiment plus palpitante ni mĂŞme plus intense que le manga : ok, sur ce point, c’est un dĂ©faut. Mais les autres points du scĂ©nario sont beaucoup plus digestes et sont bien adaptĂ©s. On pourra regretter que Alita fasse dĂ©jĂ  du roller, mais c’est plutĂ´t bien amenĂ© et ne dĂ©voile pas vraiment la seconde partie du manga, ou très peu.

Alita battle angel

L’autre grande critique de battle angel, c’est… Son manque de violence par rapport au manga original. Alors certes, cela fait parti intĂ©grante du manga et donne son aspect sombre et glauque, supprimer ou modifier ces scènes rendent fatalement le film moins sombre, moins glauque, moins violent. Mais il faut repenser au support. On parle d’un film, les films ont des limites d’âge qui peuvent ĂŞtre très restrictives, comme son interdiction de diffusion dans certains pays. Vouloir adapter le film Ă  un plus large public trahit l’oeuvre originale, c’est un fait, mais cela permet au film de toucher un plus large public tout en Ă©vitant les interdictions trop lourdes. Et pour l’oeuvre, n’est-ce pas un plus ? Le film permettra Ă  un nouveau public de dĂ©couvrir cette oeuvre, et cela permettra peut-ĂŞtre un regain de ventes des mangas, donc c’est un plus.
On pourra parler des adaptations dans le sens plus large. Qu’est-ce qu’une bonne adaptation ? Une adaptation fidèle Ă  100% ? Mais dans ce cas, quel intĂ©rĂŞt de regarder l’adaptation si le manga est identique ? Une autre histoire ? Perso, je trouve meilleur la version anime de FMA, mais c’est loin d’ĂŞtre la règle, Claymore par exemple est bien plus intĂ©ressant en manga. Ou alors on fait comme Alita Angel, avec des Ă©lĂ©ments et un scĂ©nario repris Ă  l’identique mais avec quelques changements plus ou moins lĂ©gers ? Dans tout les cas, il y aura des critiques comme des compliments, mais l’essentiel, c’est qu’on en arrive Ă  des bonnes adaptations, ce qui est clairement le cas ici. Et pour celles et ceux qui sont déçus de ce film, ruez-vous sur les mangas !

Popularity: 2% [?]

Dans le domaine animal, contrairement Ă  ce qu’on pourrait croire en se basant sur nos propres critères d’hygiènes, les animaux sont propres : ils sĂ©parent systĂ©matiquement leurs dĂ©jections au reste de leur vie, notamment Ă  l’endroit ou ils dorment. Ainsi, mĂŞme les hivernants possèdent plusieurs galeries, avec des endroits faisant office de chambre et d’autres, de toilettes, tel le blaireau.

Chez les insectes, c’est la mĂŞme chose : les fourmis possèdent leur cimetière et leur poubelle, et il en va de mĂŞme pour les guĂŞpes, frelons et abeilles. Mais pour ces insectes volants, en gĂ©nĂ©ral, c’est bien plus facile Ă  gĂ©rer, puisque le nid se trouve en hauteur : les dĂ©jections et cadavres, apesanteur oblige, tombent sur le sol, qui se trouve Ă  plusieurs mètres du nid.

Seulement, chez l’abeille domestique, ce n’est plus vrai : les ruches, pour notre propre confort, sont très proches du sol et, pour une question de sĂ©curitĂ© et de protection de l’essaim et des rĂ©serves, sont quasiment entièrement closes ; elles disposent donc d’un plancher. Ainsi, l’intĂ©gralitĂ© des dĂ©jections et des cadavres doivent ĂŞtre nettoyĂ©s par les abeilles, ce qui leur engendre un travail monstrueux supplĂ©mentaire !
Il existe des planchers grillagĂ©s qui devraient ĂŞtre la norme pour une question d’humiditĂ©, de ventilation mais aussi de facilitĂ© pour les abeilles, puisque cela leur Ă©vite de tout nettoyer, mis Ă  part les cadavres… Car mĂŞme avec les planchers grillagĂ©s, les cadavres restent Ă  jeter, entrainant un travail supplĂ©mentaire aux abeilles, ce qui leur fait perdre un temps prĂ©cieux sur le reste de leur travail.

D’un autre cĂ´tĂ©, retirer le plancher reviendrait Ă  exposer les abeilles, surtout en hiver, puisque de nombreux squatteurs pourraient ĂŞtre tentĂ©s de rejoindre l’essaim ou de voler ses rĂ©serves.
N’en reste pas moins que nos boites actuelles ne sont pas forcĂ©ment adaptĂ©es pour les abeilles, et qu’avant de penser Ă  notre propre confort, il serait temps de penser aussi un peu Ă  elles : des grilles plus grandes qui empĂŞcheraient les mammifères et autres gros insectes de passer tout en laissant les abeilles passer, avec possibilitĂ© de refermer en grilles plus petites ? Système de trappe ? Il serait judicieux de creuser de ce cĂ´tĂ©.

Popularity: 3% [?]

Et oui, un nouveau projet, un nouveau site ! Je vous présente Objectif photos nature :

Objectif photos nature

Un site basĂ© sur… Les photos nature, Ă©videmment ! Il offre la possibilitĂ© Ă  tout membre de poster ses photos, mais aussi de noter et commenter celles des autres. De plus, il pourra retrouver toutes ses photos sur son profil. IdĂ©al pour ranger correctement ses photos, et bien plus pratique qu’un rĂ©seau social ou ses photos sont vite remplacĂ©es par d’autres.

Le tout est entièrement gratuit ! Amateurs, professionnels, photographes de passage, n’hĂ©sitez pas, Objectif photos nature est fait pour vous ! Toutes photos nature de qualitĂ© est acceptĂ©e, lancez-vous ! Et n’oubliez pas de partager vos impressions, qu’elles soient nĂ©gatives ou positives.

Objectif photos nature

Popularity: 2% [?]

La Salamandre, c’est une revue sur la nature initiĂ©e par un jeune garçon qui a continuĂ© annĂ©e après annĂ©e jusqu’Ă  en faire une revue professionnelle, ou il a rĂ©ussi Ă  en tirer un revenu puis Ă  embaucher d’autres personnes, et cela sans publicitĂ©s dans le magazine, un vrai exploit.

Par la suite, ils ont lancĂ© d’autres initiatives, des livres, des dvds, films, puis un festival, le festival salamandre.
Le festival est annuel et est basĂ© Ă  Morges, en Suisse. Il propose de nombreuses activitĂ©s, des livres, confĂ©rences, spectacles, confĂ©rences, expositions, jeux, nourriture, etc. Le thème change chaque annĂ©e, et pour l’annĂ©e 2019, c’Ă©tait le jardin qui Ă©tait mis Ă  l’honneur, j’y suis donc allĂ© pour dĂ©couvrir un festival bien sympathique.

Alors, soyons clairs : il est plus adaptĂ© pour les familles, il y a de nombreux stands de jeux, d’initiations et de dĂ©couvertes qui plairont plus aux enfants, ça reprĂ©sente jusqu’Ă  40% du festival. Si vous n’ĂŞtes plus un enfant et que vous n’en avez pas (ou plus), c’est un peu dommage mais il est tout Ă  fait possible de passer sa journĂ©e sur le reste du festival.
En effet, rien qu’avec les confĂ©rences et les films, vous avez de quoi faire pour une demi-journĂ©e ; les sujets sont diversifiĂ©s et souvent très intĂ©ressant. Pour le reste, vous avez la possibilitĂ© de dĂ©couvrir des expositions, il n’y en a hĂ©las pas Ă©normĂ©ment, mais si vous cumulez ça avec les stands de livres, bibelots, sculptures et autres Ĺ“uvres d’arts, vous devriez pouvoir passer une autre demi-journĂ©e sans trop de souci.

En tout cas, de mon cĂ´tĂ©, j’ai bien aimĂ© ce festival, pas le meilleur ni le plus complet mais assez fourni et diversifiĂ© pour se laisser tenter et dĂ©couvrir un festival en faveur de la nature, qui pourrait vous donner de bonnes et belles idĂ©es.

Popularity: 3% [?]

Qu’est-ce que c’est ? Le festival de Montier-en-Der est un festival de photographies animalières et de de nature, il se dĂ©roule vers la fin de l’annĂ©e tout les ans depuis plus de 20 ans Ă  Montier-en-Der, en Haute-Marne, qui se trouve dans la rĂ©gion grand est. Oui, je suis en retard pour le bilan de ce festival, mais d’un autre cĂ´tĂ©, je suis en avance, c’est selon la vision des choses :-)

J’y suis allĂ© en novembre 2018 et je ne fus pas déçu. Des dizaines de photographes tous plus talentueux les uns que les autres, des milliers de photos sublimes, des dizaines d’ouvrages, des confĂ©rences, des expositions, des milliers de personnes, des dizaines de stands de produits locaux, bref, largement de quoi faire durant 2 jours, mĂŞme 4 si on y reste l’intĂ©gralitĂ© du festival, les nombreuses confĂ©rences pouvant largement vous faire passer le temps.

Des confĂ©rences, donc, mais aussi et surtout des voyages par le biais des nombreux photographes et leurs expositions qui vous feront parcourir le monde entier. La plupart proposent leurs ouvrages Ă  acheter, et vous pourrez Ă©videmment les dĂ©dicacer et parler avec, de quoi apprendre de nombreuses choses tant au niveau de la technique que de l’environnement.

Le festival est très bien huilĂ©e, tout s’y passe Ă  merveille, les organisateurs, bĂ©nĂ©voles et services techniques ont très bien fait les choses, tout est clair, bien agencĂ©, bien construit. Des transports en commun sont mis Ă  disposition, tout est fait pour naviguer facilement dans le festival.
On notera tout de mĂŞme que le festival se dĂ©roulant sur plusieurs villes et endroits, malgrĂ© toute la logistique et la bonne organisation, on perdra pas mal de temps Ă  naviguer entre les diffĂ©rents endroits, c’est un peu dommage.

Mais mis Ă  part ce lĂ©ger inconvĂ©nient qui vous fera les guiboles, un festival de cette ampleur est Ă  faire au moins une fois dans sa vie, d’autant plus si vous aimez la nature, cela vous la ferez aimer d’autant plus.

Popularity: 4% [?]

C’est dommage, l’idĂ©e me paraissait bonne, je venais, en plusieurs mois, d’y ajouter des centaines d’entrĂ©es, j’allais lancer le site pour en faire la promotion et lĂ … Je dĂ©couvre qu’un site identique sur le mĂŞme thème existe dĂ©jĂ . Donc je vais laissez mourir mon site http://www.macollectiondelivres.com et ne pas renouveler son abonnement ni son nom de domaine, d’ici la fin de l’annĂ©e, il n’existera plus.

Pourquoi je n’insiste pas, pourquoi je ne tente pas de concurrencer ce site “concurrent” ? Car j’avais fais ce site dans le seul but de combler un vide, en proposant sur le thème des livres la possibilitĂ© de faire sa liste de livres lus. Et sur ce sujet, je ne pense pas qu’il y ait un quelconque intĂ©rĂŞt d’avoir une concurrence, du moment qu’un site de bonne qualitĂ© existe, ce qui est le cas. J’ai dĂ©jĂ  eu trop de site sans membre actif, je ne vais donc pas perdre du temps et de l’argent sur un Ă©nième site tentant d’attirer du monde. Donc bienvenue Ă  http://www.macollectiondelivres.com et adieu.

Popularity: 4% [?]

J’ai dĂ©couvert le parc des fĂ©lins par hasard, je n’en avais jamais entendu parler par chez moi, il se situe au 77540 Lumigny Nesles Ormeaux, vous pouvez le situer sur cette carte, j’y suis allĂ© en novembre 2018.

Parc des félins

Le parc se dĂ©finit comme suit : “Le Parc des FĂ©lins est un centre d’Ă©levage et de reproduction principalement consacrĂ© Ă  la famille des FĂ©lins, des plus petites espèces (chats des sables, chats rubigineux, margays, …) aux plus grosses (tigres, lions, panthères, …).”

Alors, qu’ai-je pensĂ© de ce parc ? Vaut-il la visite ? Mon avis est mitigĂ©. Du cĂ´tĂ© des points positifs, il faudra noter que les grands fĂ©lins (tigres, lions, guĂ©pards) ont de grands enclos, certains allant jusqu’Ă  3 hectares, ce qui Ă©quivaut Ă  30000 m². De plus, le parc est très bien construit, dĂ©coupĂ© en 5 parties (Afrique, Asie, AmĂ©rique, Europe, lĂ©muriens), et vu sa surface (71 hectares), il faut prendre sa journĂ©e pour en faire le tour. De plus, le parc dispose d’un train pour faire profiter d’un tour diffĂ©rent d’Ă  pieds, tour avec des animations qui plus est. Cerise sur le gâteau, le message gĂ©nĂ©ral du parc est dans la protection de l’environnement, message qui est accompagnĂ© de tout un tas de mesures allant dans ce sens ; non seulement le parc est un centre de reproduction, de nombreuses messages de respect et d’observation sont dissĂ©minĂ©s, et en plus, ils ont optĂ© pour du 0 plastique, avec des couverts et emballages en carton et bois, ce qui est une très bonne chose.

La partie lĂ©muriens est splendide, plusieurs dizaines de diffĂ©rentes espèces de lĂ©muriens Ă©voluent en totale libertĂ© sur un Ă®lot, on Ă©volue librement Ă  l’intĂ©rieur, les lĂ©muriens pouvant s’approcher Ă  moins d’un mètre de nous, ça m’a fait un peu penser Ă  la montagne des singes.

Le dernier point positif en est aussi un nĂ©gatif. En effet, les fĂ©lins sont tous facilement observables, ce qui condamne les petits fĂ©lins dans des cages plus que des parcs ouverts… Et mĂŞme si ils disposent de nombreuses branches, cailloux, cachettes, on peut voir la moitiĂ© des fĂ©lins tourner en rond ou avoir un comportement nĂ©vrotique typique des espèces enfermĂ©es. Oui, 1, 2 ou 3 hectares, bien bien mieux que les cages d’antan qui laissait l’animal entre 4 portes de mĂ©tal, mais ce n’est rien en rapport aux espaces qu’ils occupent naturellement, pouvant aller de plusieurs centaines Ă  plusieurs milliers d’hectares.
C’est particulièrement le cas pour la quasi totalitĂ© des petites espèces, mais ça concerne aussi les grandes, puisque j’ai vu les tigres de l’amour tourner en rond malgrĂ© le (relatif) grand espace qu’ils possèdent…

Alors oui, ce parc est bien plus qu’un zoo et donne un meilleur bien-ĂŞtre aux animaux. Oui, il participe Ă  la protection et Ă  la reproduction de nombreux fĂ©lins et Ă  ce titre, mĂ©rite d’ĂŞtre vu, d’autant plus qu’il n’attire pas les gens par des spectacles ; les fĂ©lins sont laissĂ©s Ă  leur vie et mĂŞme le nourrissage n’est pas public.
Mais plus que de favoriser ce genre de parc, il faudrait surtout et avant tout favoriser la protection des espèces, et plus que cela, protéger leurs habitats, et cela nous concerne aussi, les lynx étant plus que rares dans nos contrées.

Popularity: 5% [?]