ÔĽŅ Quotidien | Mes-id√©es - Part 2

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

Vous l’avez d√©j√† subit, et on le subit de plus en plus ! Une v√©ritable horreur, une saloperie √† annihiler au plus vite, une salet√© qui pourrit nos s√©ances de surf, je veux bien sur parler des vid√©os qui se lancent toutes seules.

Les g√©nies qui ont trouv√© ce concept ont surement du penser que c’√©tait une id√©e g√©niale, tu ouvres une page, la vid√©o se lance, youpi ! Et √ßa doit √™tre vrai, en tout cas pour les utilisateurs occasionnels qui utilisent en permanence une seule page. Car pour les autres, ceux qui sont un peu plus actifs sur le net, il n’est pas rare que l’on ouvre 10, 20 voir plus, onglets ou pages, parce que c’est beaucoup plus pratique et rapide.
Et quand tu as 40 onglets ouverts et qu’une vid√©o se lance, pour la retrouver, c’est la catastrophe assur√©e, surtout si tu n’avais pas l’intention de mettre du son parce que quelqu’un dort, par exemple…

Au niveau 2 de cette nuisance, il y a les pubs. M√™me principe que les vid√©os qui se lancent automatiquement, sauf que la en plus, c’est une vid√©o que tu n’as pas demand√© ni voulu. On est d√©j√† en permanence noy√© dans la pub, fallait-il vraiment que le net nous inflige cela aussi ?! D’autant plus que 95% des pubs sont totalement nulles, sans int√©r√™t, pas dr√īles, message creux, mauvais jeu d’acteurs, pour un produit qui ne nous int√©resse aucunement.

Mais il y a pire, il y a le 3√®me niveau d’horreur : le niveau “tape toi la honte intersid√©rale”, ce sont aussi des vid√©os qui se lancent automatiquement, des pubs aussi, mais des pubs pour du contenu adulte… Pour du porno, quoi. Alors, quand √ßa indique “juste” : “attention, ce site est pour les personnes de plus de 18 ans”, tu peux toujours pr√©texter que c’est un site gore ou au contenu choquant, c’est pas tr√®s cr√©dible mais √ßa passe. Mais quand c’est une vid√©o porno qui se lance, tout de suite, c’est beaucoup plus compliqu√© de trouver une excuse…

Bref, √† bas la pub, que ce soit √† la t√©l√©, dans le r√©el ou sur internet. Ou plut√īt : √† bas la pub actuelle, intrusive, g√©n√©ralis√©e, permanente. Je ne suis pas contre la publicit√© √† petite dose et lorsqu’elle est bien plac√©e ; par exemple, sur un site de pc, un petit bandeau qui redirige vers un site de mat√©riel informatique, √ßa passe cr√®me : c’est discret, √ßa peut √™tre utile et c’est dans le th√®me.
Mais quand sur un site de jeux vid√©os, tu as une pub sur des cr√®mes √©pilatoires, sur un site people une pub sur une tondeuse √† gazon, ou d’autre contenu n’ayant rien √† voir avec le site sur lequel tu es, je dis non !
Et lorsque le site ressemble √† une vitrine de No√ęl avec plus de pub que de contenu, je dis non aussi !
Et lorsqu’une page lance une vid√©o sans demander ton avis, je dis non aussi ! Ne parlons m√™me pas des pubs de plusieurs minutes, y en a vraiment qui regardent ce genre d’horreurs ? Y en a marre de cet internet qui se transforme petit √† petit en t√©l√©vision bis !

Mise √† jour : la derni√®re √† jour de Firefox permet de voir quel onglet a du son. C’est une tr√®s bonne id√©e, mais n’en reste pas moins que la pub, c’est de la merde, il faudrait vraiment songer √† la limiter…

Popularity: 12% [?]

Petit floril√®ge des comportements d’abrutis au volant, pas de ceux que tu vois de temps en temps, mais bel et bien ceux qui sont TR√ąS fr√©quents et ont le m√©rite de vous faire enrager :

- R√©tr√©cissement : on passe de trois √† deux voies ou de deux √† une voie. Cons√©quence aux heures de pointe : des ralentissements et des arr√™ts, parce que des abrutis vont jusqu’au bout de la voie qui va se finir avant de se rabattre soudainement, obligeant les autres √† piller ; et d’autres abrutis qui roulent tellement lentement que la plupart des automobilistes vont vouloir doubler avant que la voie ne s’arr√™te

- d√©passement de camions : un classique ! Y a un camion qu’une voiture double. Sauf que ladite voiture double √† vitesse r√©duite, cr√©ant rapidement une file derri√®re elle. Et apr√®s d√©passement, est-ce qu’elle se rabat ? Bien s√Ľr que non ! Son objectif √©tant de doubler tout les camions, elle va donc rester √† droite quand bien m√™me le prochain camion est √† un kilom√®tre…

- La loi du plus lent : devinette : sur une route limit√©e √† 90 km/h, si une file de 1 camion et de 5 voitures vont dans la m√™me direction, quelle est la vitesse voulue des diff√©rents v√©hicules : le camion roule √† 70, la voiture derri√®re veut rouler √† 80, celle derri√®re √† 85, l’autre encore √† 90, la suivante √† 95 et la derni√®re √† 100, √©tant press√©e. Mais forc√©ment, c’est cette derni√®re voiture (vous g√©n√©ralement) qui √™tes au bout de la file…

- sport d’hiver : tout les ans c’est la m√™me chose : aux premi√®res neige, des millions de v√©hicules sont ralentis voir immobilis√©s. Et souvent, on retrouve parmi ces bloqu√©s des gens partis aux sports d’hiver sans avoir mis chaines ni pneus hiver… En esp√©rant qu’ils ont quand m√™me amen√© des pulls !

- c√©der le passage devenu stop : combien de voitures qui confondent c√©der le passage et stop ? M√™me si aucun v√©hicule ne se trouve √† l’horizon, elles vont s’arr√™ter compl√®tement, dans ces cas la, mieux vaut avoir de bons r√©flexes…

- pluie devenue ralentisseur : oui, ok, en temps de pluie, on ralentit son allure parce que la vision est moins bonne et parce qu’√† cause de la pluie, la dur√©e de freinage est plus longue. Tout √† fait. Mais il y en a qui abusent un chouia, et vont passer de 110 √† 80 voir moins…

- accidents et travaux spectacles : lorsqu’il y a des travaux ou un accident, le trafic ralentit voire, s’arr√™te. Logique lorsque cela vient d’arriver, et au moins jusqu’au moment ou la voie est d√©gag√©e ou que la d√©viation est mise en place. Par contre, lorsque tout est d√©j√† mis en place, pire encore, lorsque la voie est quasiment d√©gag√©e, qu’il y ait encore des ralentissements, ok, mais qu’il y ait encore des ralentissements abusifs du genre on roule √† 20 km/h voir on est √† l’arr√™t, pourquoi ?! La raison est toute simple : la quasi totalit√© des abrutis automobilistes vont freiner voir s’arr√™ter pour mieux voir la sc√®ne. Sur qu’il y en a qui prennent des photos qui plus est…

- accidents et travaux spectacles le retour : bonus : les ralentissements et arr√™ts qui ont aussi lieu sur l’autre voie, parce que tout le monde veut bien admirer le spectacle…

- Clignotants en option : certaines voitures ne semblent pas avoir de clignotants. Sont-ils en option pour les abrutis ?

- Clignotants pour les nuls : en g√©n√©ral, quand on va √† droite, on mets le clignotant √† droite, non ? Eh bien, certains, surtout dans les ronds points : font l’inverse : quand ils prennent le rond points, ils mettent le clignotants √† droite et quand ils prennent une sortie, ils mettent le clignotant √† gauche

- je veux absolument te doubler ! Des fois (souvent), quand un v√©hicule veut vous doubler, il va adopter la technique du “je te colle √† mort pour te montrer que je veux te doubler”, efficace quand on ne se rabat pas, mais en plein d√©passement ou lorsqu’on suit une file, totalement inutile et dangereux

- l’√©lan ? Connais pas ! Un truc que la majorit√© des conducteurs font : acc√©l√©rer et freiner en continue. Aucune vision √† court, moyen ou long terme. Par exemple, lors d’une s√©rie de feux (tous rouge, bien s√Ľr), quel int√©r√™t d’acc√©l√©rer comme un demeur√© pour pill√© quelques m√®tres plus loin parce que le feu suivant est rest√© rouge ? Autant il est bien de d√©gager les carrefours rapidement, autant il est inutile d’aller √† fond les ballons, le gain de temps est nul et en plus, vous consommez beaucoup plus…

Et vous, connaissez vous d’autres comportements d’automobilistes qui vous √©nerve ?

Popularity: 13% [?]

Un petit jeu vid√©o ind√©pendant, que l’on finit en moins d’une heure, qui n’est pas exceptionnel mais sympathique : Shelter. C’est un jeu pc, qui nous met dans la peau et la fourrure d’une maman blaireau, √† charge de 5 blaireautins. Vous allez donc devoir progresser dans les diff√©rents niveaux, les guider (ils vous suivent automatiquement), les prot√©geant en les faisant √©viter les pr√©dateurs et les √©l√©ments naturels, et les nourrir, via la chasse ou la cueillette.

Les niveaux sont lin√©aires puisqu’il n y a qu’un seul chemin, mais comme les √©l√©ments naturels sont bien repr√©sent√©s, le parcours reste d√©paysant, avec de multiples petits coins “cach√©s”, ce qui permet de ne pas faire uniquement une b√™te ligne droite.
Les lieux sont vari√©s, et le jeu se fait sans prise de t√™te, en appr√©ciant le c√īt√© for√™t du jeu.

Seulement, malgr√© cette faible dur√©e de vie, des d√©fauts sont √† relever… Dans un premier temps, pour une raison qui m’√©chappe, alors que les d√©cors et que certains animaux sont bien r√©alis√©s, les blaireaux, les “personnages” principaux, sont vraiment mal faits, tr√®s cubiques… Ensuite, on pourra noter quelques bugs et blocages, mais comme ils restent rares, ce pas si grave. Non, un autre d√©faut, ce sont les interactions avec les autres animaux : pas tr√®s cr√©dible, tout √ßa. Que l’aigle s’attaque aux blaireautins, ok, mais aux adultes… Et que les blaireaux s’attaquent aux renards, ce n’est pas du tout le cas, ils peuvent m√™me cohabiter dans un m√™me terrier… C’est dommage de faire un jeu r√©aliste et de mal repr√©senter les choses.
Dernier point, et non des moindres : la vari√©t√© des ennemis et des ressources. Endives, pommes, campagnols, renards, aigles, grenouilles, loups et c’est tout ! Pas d’oiseaux, pas d’insectes, √ßa fait un peu pauvre comme bestiaire, mais sans que √ßa ne fasse vide vu que les graphismes sont suffisamment charg√©s, sans en devenir fouillis, ce qui est plut√īt une bonne chose.

Au final, Shelter est un jeu sympathique, qui vous fera passer un bon court moment, mais sans plus : il ne restera clairement pas graver dans les annales des jeux vidéos, et je ne vous le conseillerais seulement si vous êtes amoureux de la nature ou trop stressé.

Un peu d’eau. Enfin, un peu beaucoup, du coup.
22032015Shelter1 Shelter

Pas tr√®s beau, n’est-ce pas ?
22032015Shelter2 Shelter

Le feu √ßa br√Ľle
22032015Shelter3 Shelter

Une belle profondeur
22032015Shelter4 Shelter

Un zoli renard !
22032015Shelter5 Shelter

Des fois, les petits restent bloqu√©s sur les aliments, faut reprendre l’aliment et le reposer
22032015Shelter6 Shelter

Belle profondeur (bis)
22032015Shelter7 Shelter

Je vole !! Ah non…
22032015Shelter8 Shelter

Popularity: 13% [?]

Vous voulez vous lancer dans l’apiculture ? Et pour ce faire, pour commencer, vous d√©sirez commencer avec un essaim. Bonne id√©e ! Mais un essaim ne signifie pas un √©quipement au rabais, et pour commencer sereinement, contrairement √† ce qu’on pourrait croire, il n’est pas conseill√© de tout acheter en un exemplaire. Petit tour d’horizon pour ce qu’il vous faut vraiment pour un essaim, avec comme optique de n’en garder qu’un seul durant quelques temps. Pour chaque essaim suppl√©mentaire, il faudra additionner par autant d’√©l√©ments, sauf pour les √©l√©ments de base.

√Čl√©ments de base √† n’avoir qu’en un seul exemplaire quel que soit le nombre de ruches :

Tenue apiculteur

- Vareuse, gants, pantalon : la totale, oui. Pourquoi, allez vous me demander ? On peut voir certains apiculteurs aller dans les ruches sans aucune protection. En fait, cela d√©pendra de la race d’abeilles : certaines sont plus douces que d’autres. Cependant, m√™me si vous prenez la race la plus douce au monde, m√©fiance ! Selon le temps (orageux, venteux, pluvieux) mais aussi selon les ressources (lors de p√©nuries), sans oublier l’hybridation, les abeilles peuvent devenir tr√®s teigneuses, il n’est pas possible de d√©terminer avec certitude leur comportement, alors, prudence est m√®re de suret√© : la vareuse pour √©viter les attaques au visage essentiellement, les gants pour √©viter qu’une abeille vous pique les doigts, le pantalon si les abeilles sont violentes : √† noter qu’un pantalon classique ne suffit pas, les dards traversent la mati√®re. Cependant, seul la vareuse est indispensable : vous pouvez enfiler 2 pantalons pour √©viter les piqures et utiliser d’autres gants si vous en avez de suffisamment robustes… Et long, car il faut surtout ne laisser aucun espace.

Enfumoir

- Enfumoir : totalement indispensable. Contrairement √† ce qu’on peut croire, l’enfumoir ne calme pas les abeilles.. En r√©alit√©, la fum√©e va faire croire aux abeilles √† un incendie, ce qui va entrainer deux r√©actions : la d√©fense plut√īt que l’attaque, les abeilles vont se gaver de miel pour une √©ventuelle fuite et vont avoir moins tendance √† piquer (ce qui ne veut pas dire qu’elles ne piqueront pas cependant), et du fait de la fum√©e, les ph√©romones utilis√©es par les abeilles auront moins de port√©e, limitant ainsi les appels d’attaques.

Lève cadres

- L√®ve cadres : comme son nom l’indique, c’est un outil pour lever les cadres. Dispensable ? On pourrait le croire, mais non ! Si les abeilles ne feraient que de la cire, il serait en effet dispensable, le souci c’est qu’elles utilisent aussi de la propolis, une sorte de colle, sans l√®ve cadre, vous n’arrivez pas √† les retirer si ils sont soud√©s avec la propolis.

Passons au matériel constituant la ruche et ses éléments à proprement parlé.

Plateau grillagé

- le plateau grillag√© : la base de la ruche, je vous conseille grillag√© pour une meilleure a√©ration : les abeilles ne craignent pas le froid mais l’humidit√© ! Elles peuvent se r√©chauffer mais peuvent difficilement retirer l’exc√©dent d’eau.

Corps de ruche

- le corps avec cadres : le cŇďur de l’essaim, c’est l’endroit qui sera continuellement utilis√©. Pour des questions d’hygi√®ne, il faut veiller √† renouveler les cadres tout les 2-3 ans, ainsi, pour un corps dadant de 10 cadres, mieux vaut prendre directement 15 voir 20 cadres au cas ou. De toutes fa√ßons, ils ne seront jamais perdus.

Couvre cadres

- couvre cadre : √† mettre au-dessus de la ruche pour qu’aucune intrusion ne se fasse par le haut.

Hausse avec cadres

- hausse avec cadres de hausses : le but de la plupart des apiculteurs, c’est de r√©colter du miel. Sachez cependant que ce n’est pas forc√©ment le cas chaque ann√©e. ceci dit, la hausse reste indispensable, soit pour r√©colter du miel les bonnes ann√©es, ou au contraire, pour abriter le nourrisseur les autres ann√©es, selon le mod√®le.

Toit t√īle ruche

- le toit : en t√īle pour √©viter que le bois ne pourrisse et ne se d√©t√©riore trop vite

Essaim abeilles

- l’essaim : sans abeille, l’apiculteur n’en est pas vraiment un ! Normalement, un essaim dure plusieurs ann√©es, mais selon les al√©as climatiques et/ou l’essaimage et/ou les maladies, un essaim pourra ne durer que quelques mois… Sachez le, car l’investissement dans un essaim ne sera pas forc√©ment amorti.

Nourrisseur

- nourrisseur : durant les p√©riodes de disettes, si vous ne voulez pas que vos abeilles meurent, si leurs r√©serves ne sont pas suffisantes, il faudra les nourrir ! Il vous faudra compter ainsi sur un nourrisseur et du sirop. Sachez qu’il existe diff√©rentes sortes de nourrisseur et de nourriture, √† utiliser selon les saisons et selon vos pr√©f√©rences.

- anti varroa : il existe bien des maladies que les abeilles peuvent attraper, mais si vous avez un minimum d’hygi√®ne dans vos ruches et si votre essaim est suffisamment fort (c’est √† dire, qu’il poss√®de des r√©serves suffisantes et qu’il soit important), le risque de maladie est faible. Cependant, votre essaim sera forc√©ment infest√© de varroa, ce qui l’affaiblira : il vous faut absolument traiter votre ruche pour au moins limiter les varroa. Diff√©rentes m√©thodes existent.

Partition

- partition : si votre ruche ne s’est pas assez d√©velopp√©e et si elle ne dispose pas d’un cadre de corps enti√®rement garni de miel, la partition permettra de “couper” votre ruche afin r√©duire la perte de chaleur. La partition vous permet aussi d’effectuer d’autres manipulations mais dont vous n’aurez pas besoin d’effectuer en tant que d√©butant

Ruchette

- ruchette : si votre essaim essaime, une ruchette s’av√®rera vite indispensable pour le r√©cup√©rer. Autre utilisation : attraper un essaim sauvage ou ne venant pas de chez vous pour “rapidement” augmenter votre cheptel. Le probl√®me √©tant qu’avec cette m√©thode, il est tr√®s difficile de d√©terminer rapidement la valeur de l’essaim attrap√©, vous ne pourrez que le constater apr√®s plusieurs semaines voir mois.

Passons aux éléments optionnels, que vous pourrez acquérir par la suite si vous en jugez nécessaire mais qui ne sont pas indispensables pour peu de ruches :

Grille à reine

- grille √† reine : elle sert √† filtrer les abeilles de la reine pour que cette derni√®re ne puisse pas aller dans la hausse. Pourquoi est-il dispensable ? Pour deux raisons : d’abord, parce qu’il vous faudra arriver jusqu’au stade de la hausse, ce qui n’est pas forc√©ment le cas chaque ann√©e. De plus, la grille √† reine peut limiter l’acc√®s aux abeilles aussi, certains apiculteurs ne mettent pas de grilles √† reine car ils estiment que la production va √™tre moindre ; √† vous de voir. De plus, selon les esp√®ces, comme l’abeille noire, grille √† reine ou pas, la reine aura tendance √† ne pas monter pour pondre. A vous de d√©cider.

Chasse abeilles

- chasse abeille : le chasse abeilles ne sert que pour vider les hausses de production ; cela implique d’avoir des hausses remplies, et si vous n’en avez qu’une ou deux, vous pourrez enlever les abeilles “√† la main” ou en secouant les cadres. Ceci dit le chasse abeille devient vite indispensable si vous r√©colter plusieurs hausses.

Brosse

- brosse : sert √† d√©barrasser les abeilles des cadres. Peut √™tre utile pour mieux visualiser l’int√©rieur des cellules ou pour retirer les abeilles avant r√©colte, mais √ßa reste dispensable

- pièges à frelons : pour les frelons asiatiques. Inutile si vous êtes dans une région ou il n y en a pas (encore), si vous en avez et que vos ruches sont attaqués, ça peut être un bon moyen pour limiter les pertes

Derni√®re cat√©gorie : les √©l√©ments inutiles, ceux dont vous n’aurez pas besoin en tant qu’amateur :
- √©l√©ments de capture d’essaim : mis √† part la ruchette au cas ou, les autres √©l√©ments ne vous serviront pas, √† moins que vous n’ayez envie de d√©velopper votre cheptel, et la encore, puisqu’il est possible de diviser votre essaim primaire
- tout les √©l√©ments d’√©levage de reines : il existe tout un tas d’√©l√©ments pour √©lever des reines, mais si vous n’avez pas l’intention d’augmenter votre cheptel ou tr√®s peu, ils ne vous seront pas utiles.

- tout les √©l√©ments de r√©coltes : on pourrait penser qu’il faut rapidement des √©l√©ments pour r√©colter, et ce n’est pas faux… Mais au vu de leur co√Ľt et de leur taille, investir l√† dedans est une pure folie : vous utiliserez du mat√©riel √† plusieurs milliers d’euros pour un ou deux jours par an maximum ! En r√©alit√©, vous pouvez vous passer de ce mat√©riel, il vous suffit d’aller √† votre syndicat qui vous pr√™tera avec plaisir le sien.

- et le terrain ? Une question qu’on peut se poser en d√©butant l’apiculteur √©tant : faut-il un terrain pour d√©buter ? Pas n√©cessairement. Vous pouvez d√©buter chez vous pour peu que vous avez un terrain avec des haies ou palissades pour √©viter que les abeilles n’aillent visiter trop souvent vos voisins, et c’est certainement le moyen id√©al pour d√©buter, puisque vous aurez un Ňďil r√©gulier sur la ruche. Attention cependant √† ne pas tomber dans le pi√®ge du “je vais voir l’essaim quotidiennement pour voir si tout va bien” : avoir un Ňďil sur la ruche signifie sur l’activit√© des abeilles √† l’ext√©rieur des ruches, et non pas ouvrir la ruche pour voir si tout va bien : moins vous d√©rangez l’essaim, mieux elle ira.
Et si vous n’avez pas de terrain ? Inutile d’en acheter un, demandez aux alentours, voisins, vergers, agriculteurs, mairies, et choisissez un emplacement id√©al pour vos ruches (expos√©es au soleil, sans monocultures id√©alement) : en √©changer de l’emplacement, donnez une partie du fruit de vos r√©coltes et tout le monde sera content :)
Par contre une contrainte : ne prenez pas de terrain trop √©loign√© de chez vous, ce sera beaucoup plus simple si vous avez acc√®s √† vos ruches en moins de 10 minutes plut√īt que si vous devez mettre 30 minutes ou plus pour y aller : autant en r√®gle g√©n√©ral ce n’est pas tr√®s contraignant puisque vous pouvez visitez vos ruches qu’une fois par mois voir moins, mais du moment que vous devez y retourner plusieurs fois dans un temps court (oubli de mat√©riel, traitements, etc), cela vous fera perdre beaucoup de temps et vous motivera moins √† y retournez : pensez y.

Voici donc le mat√©riel de base pour d√©buter dans l’apiculture. Mais sachez bien que le mat√©riel fait loin de tout faire : pour d√©buter, avant m√™me de penser mat√©riel, il vous faudra penser connaissances et comp√©tences, c’est √† dire, th√©orie et pratique. L’apiculture peut certes √™tre un loisir, mais c’est aussi un m√©tier : pour le bien des abeilles et pour √©viter de faire face √† des √©checs r√©p√©t√©s, vous vous devez dans un premier temps de conna√ģtre le monde des abeilles et d’affiner vos connaissances, en cela le meilleur moyen reste la lecture de diff√©rents livres, puis, une fois que vous en savez plus, de vous lancez v√©ritablement, le mieux √©tant de d√©buter via un syndicat ou une connaissance qui vous initiera en pratiquant, car entre les livres, les abeilles que vous pouvez voir butiner dans les fleurs et les abeilles dans leur ruche, il y a d’√©normes diff√©rences qu’il vous faudra connaitre puis maitriser.
Et lorsque vous aurez des ruches et/ou une production de miel ou d’autres choses, je vous conseille d’aller faire un tour sur http://co-nexion.com, qui vous permet de faire le suivi de vos ruches mais aussi de vendre votre production.

Combien √ßa co√Ľte ?

Pour une seule ruche et un essaim, comptez environ 300‚ā¨ pour une ann√©e. Ce montant n’est pas absolu et d√©pend de nombreux facteurs, parlons plut√īt d’une moyenne sur l’ann√©e, et sachez que niveau √©quipement, l’investissement n’est √† faire qu’une seule fois, les ann√©es suivantes, il “suffit” de s’approvisionner en carburant (sirop, candy et traitements pour les abeilles, carburant pour l’enfumoir).

Quand devient-on un “vrai” apiculteur ?

Question typique, parce qu’il est vrai qu’avoir le mat√©riel et/ou des abeilles ne fait pas de vous un apiculteur.
D√©j√†, il faut savoir qu’aucun apiculteur n’a de r√©ponses √† tout : m√™me avec 10 ans de pratique, on peut apprendre des choses, il n y a donc pas de seuil qui vous rend v√©ritablement apiculteur, d’o√Ļ une certaine difficult√© √† savoir si l’on est un vrai apiculteur ou non…
En fait, la r√©ponse variera selon chaque apiculteur, mais globalement, je pense qu’on devient “un vrai” une fois une saison compl√®te pass√©e et compl√©t√©e, c’est √† dire, une fois que vous avez install√© une ruche, subit ou cr√©e un essaimage, r√©cup√©r√© un essaim, r√©colt√© du miel, trait√© la ruche, et pour finir, avoir r√©ussit √† passer un hivernage sans subir de pertes. Soit, plut√īt 2 saisons qu’une, encore qu’il est possible de tout faire en une ann√©e, tout comme il est possible de ne pas faire l’une ou l’autre de ces choses en plusieurs ann√©es, mais comme dit, il n y a pas d’imp√©ratif pour ‘√™tre” un apiculteur : est apiculteur toute celles et ceux qui le vivent.

Popularity: 37% [?]

Quand j’√©tais petit, en dehors des jeux et des dessins anim√©s, j’avais une grande passion : les jeux vid√©os. J’y consacrais des apr√®s midi enti√®res, pas des nuits ou journ√©es, les parents veillaient √† ce qu’on n’abusent pas trop, mais peu importe : les week end et mercredi apr√®s midi, on passait notre temps √† jouer sur la console : Mario, Zelda, Megaman, Batman, Cobra triangle, Les simpson, Hook… Pas forc√©ment la plus grosse ludoth√®que du monde, mais des jeux suffisamment long et difficiles pour s’amuser un temps durant !

Oui, un temps seulement car rapidement, la Super Nes arriva, et son lot de jeux : Mario kart, F-zero, Starwing, Smash tennis, Dragon ball z, Zelda, Donkey kong country… Que de bons jeux encore une fois !

Puis vint la Playstation avec sa r√©volution en 3d, Destruction derby, Wipeout, Tekken, FF7, Rival school, X treme games, Rayman, j’en passe et des meilleurs !

Et entre temps, toujours des portables, avec beaucoup moins de jeux mais des bons jeux malgr√© tout. A cette p√©riode, je notais les jeux, les critiquait, achetaient des magazines de jeux que je lisais int√©gralement, bref, j’√©tais √† fond sur le sujet.

Puis… J’arr√™tai un temps pour me consacrer plus aux animes, et me tourna vers quelques jeux pc.
Je continua avec les consoles portables mais avec un nombre de jeux restreints, et uniquement des valeurs sures (FF, Mario kart, Street fighter, etc).

Quelques ann√©es pass√®rent, et les jeux vid√©os me manqu√®rent. Je commen√ßa par jouer √† quelques jeux d’antan qui m’attirait, comme FF III, IV, V, VIII et IX, LBA 2, Ecco the dauphin, les vieux Megaman puis je me mis sur des jeux r√©cents, dans un premier temps sur portable 3DS, en s√©lectionnant les jeux dans le top des meilleurs.

Et, franchement… D√©ception. Mario kart 3Ds, Bravely Defaut, Pokemon Y, Zelda ocarina of time, Mario & Luigi dream team…
Non pas que ces jeux soient mauvais, bien au contraire, mais aucun ne m’aura fait vibrer comme j’ai pu vibrer avec les jeux d’antan. Bien s√Ľr, il y a l’aspect “je suis devenu trop vieux” qui rend mon amusement plus difficile √† contenter, mais le probl√®me majeur de ces jeux, c’est l’originalit√© z√©ro. En fait, c’est bien simple : sur tout les meilleurs jeux de n’importe quelle console, la majorit√© sont des suites de suites de licences existantes depuis des ann√©es.
Et donc, on me promettait des jeux exceptionnels, je n’ai vu que des bons jeux sans surprise. Pokemon Y est plus beau et plus complet que Pokemon bleu, mais il n’apporte rien de majeur, idem pour Mario kart.
Ocarina of time est magnifique et immersif, tout comme Zelda 3 l’√©tait d√©j√†.
Bravely defaut aurait certainement √©t√© le RPG du si√®cle… Au si√®cle dernier.
Dream team est un bon RPG, mais il n’apporte rien dans le domaine.

En fait, mis √† part les graphismes, le cŇďur du jeu vid√©o n’a pas √©volu√© depuis l’√©poque de la NES et de la super nes. Les jeux d’antan n’ont pas √† p√Ęlir par rapport aux jeux pr√©sentes. Bien s√Ľr, pour des enfants commen√ßant par les consoles nouvelles g√©n√©ration; ils vont vibrer comme j’ai vibr√© √©tant enfant, car ces jeux conservent toutes les qualit√©s des premiers opus avec des graphismes actualis√©s, mais pour des personnes adultes ou celles ayant jou√© √† des versions ant√©rieurs, ces nouveaux jeux n’apportent que si peu. L’avenir du jeu vid√©o passerait-il par le renouvellement infini des licences connues sans aucune prise de risque ? Les anciens joueurs sont-ils condamn√©s √† ne trouver que des remake des jeux qui les auront berc√©s dans leur enfance ? On dirait bien que oui.

Certains me r√©torqueront que j’exag√®re et qu’il y a encore des jeux innovants qui arrivent, c’est vrai, mais ils sont rares, tr√®s rares.
On me dira alors que vu les co√Ľts de d√©veloppement actuel, les √©diteurs pr√©f√®rent miser sur du s√Ľr, et c’est tout √† fait vrai, le but n’est pas de les ruiner et de tuer les jeux vid√©os, mais plut√īt que de tout miser sur les graphismes, ils feraient mieux des fois de ce concentrer sur le gameplay, comme le font certains d√©veloppeurs ind√©pendants.
Plus facile √† dire qu’√† faire, c’est vrai, c’est une grosse prise de risque qui doit non seulement faire face aux critiques, aux joueurs, √† la qualit√© mais aussi √† la concurrence, mais c’est en d√©pit des joueurs.

Comme le cin√©ma, le jeu vid√©o s’engage dans une voie sans issue, tr√®s rentable et vendeuse, mais pour combien de temps ? Le public ne va t-il pas se lasser √† un moment ou √† un autre ?

Popularity: 17% [?]

Et la nature en Alsace ? Soyons franc : elle n’est pas √©norm√©ment fournie, l’Alsace ayant rapidement succomb√© aux industries et √† l’agriculture, qu’on retrouve un peu partout… Fort heureusement, quelques for√™ts ont tenu le cap, et certaines associations tentent de r√©habiliter un peu les milieux, mais √ßa reste assez limit√©. Petit tour d’horizon du Haut Rhin, ayant eu peu d’occasion dans le Bas Rhin, au nord.

Petite camargue alsacienne

Petite Camargue alsacienne : certainement le plus grand espace du Haut Rhin. Son nom provient du fait de sa g√©ographie, proche de la Petite Camargue, avec de nombreux marais et zones d’eau, d’o√Ļ son nom.
La Petite Camargue Alsacienne propose de base la d√©couverte, par plusieurs sentiers, de tout un √©cosyst√®me riche et vari√©, pour le reste, il propose tout au long de l’ann√©e diff√©rents ateliers et animations, le site est √† d√©couvrir pour son originalit√© et son ambiance somme toute exceptionnelle.

Eaux vives Huningue

Eaux vive d’Huningue : ce n’est pas vraiment un endroit naturel vu que c’est une partie du Rhin maitris√©e et utilis√© pour faire du kayak. Ceci dit l’eau reste sauvage et le parcours du retour se d√©roule dans une zone plut√īt r√©serv√©e et calme, ou de nombreux oiseaux sont de passage, ce qui est assez plaisant, m√™me si l’int√©r√™t principal du site reste bien les sports li√©s √† l’eau et non la nature.

Jardin des papillons

Jardin des papillons : des papillons exotiques, pour un environnement f√©erique, compl√®tement entour√© de papillons de toutes sortes. Le b√©mol : c’est petit et cher vu la taille de l’endroit. Mieux vaut donc fl√Ęner dans cet endroit, quitte √† en faire plusieurs fois le tour afin d’en profiter un maximum.

Centre de réintroductions

Centre de r√©introduction des cigognes et loutres : certainement le plus bel endroit nature d’Alsace ! Un mix entre parc avec sentiers et nature sauvage avec de nombreux endroits inaccessibles, accueillant une faune et une flore riche et vari√©, qu’on peut observer uniquement derri√®re des tas de bois ou cach√© dans la v√©g√©tation. Le centre accueille de nombreux oiseaux mais participe aussi √† leur r√©introduction, notamment les cigognes : certaines ont √©t√© √©lev√© au centre mais d’autres sont sauvages et libres comme le vent, un vrai plaisir.

Barrage de Michelbach

Barrage de Michelbach : un barrage, rien de sp√©cial ? Pas celui la ! Car la retenue d’eau a rapidement attir√© de nombreux oiseaux, de passage ou nichant dans les environs, on peut donc observer √† loisir tout cet √©cosyst√®me. La vue en hauteur est plaisante mais √ßa donne un peu un c√īt√© “zoo”, avec des dizaines/centaines de personnes qui regardent constamment les environs, √ßa fait un peu voyeurisme √† mon go√Ľt.

Vivarium du Moulin

Une bien belle surprise ! Une exposition tr√®s vaste, sur 3 √©tages, et compl√®te, sur de nombreuses esp√®ces, araign√©es en t√™te. Il y a tout autant d’esp√®ces locales que d’esp√®ces exotiques, et c’est un tr√®s bon point.
L’exposition est agr√©ment√© tout le long de nombreuses esp√®ces d√©taill√©es, mais aussi de panneaux explicatifs g√©n√©ralistes, sans oublier les quelques jeux pour les enfants en plus.
Un vivarium qui permet d’initier en douceur sur les insectes et les petites b√™tes en g√©n√©ral, pour les familles ou les n√©ophytes.
Quelques b√©mols √† noter cependant : certaines vitres embu√©es et/ou sales, mais surtout, un troisi√®me √©tage, sur les pollinisateurs, d√©cevant… En esp√©rant que ce point soit remani√©, ce qui projetterait ce vivarium comme un incontournable !

Centres de soins

Je me dois de mentionner les centres de soin de la r√©gion, m√™me si ce ne sont absolument pas des lieux √† visiter… Mais niveau nature, il faut souligner leur r√īle, car, comme l’indique leur nom, ils soignent et remettent en libert√© les animaux sauvages. Si le sujet vous int√©resse, je ne peux que vous conseiller d’aller faire un tour sur le site officiel, et si vous d√©sirez avoir un retour d’exp√©rience de b√©n√©volat dans ce domaine, suivez le guide !

Aquarium Les 3 vagues

Petite d√©ception pour cet aquarium. En fait, d√®s le d√©part, on ne sait pas trop √† quoi s’attendre, le site √©tant vague, et m√™me une fois √† l’int√©rieur, √ßa se disperse rapidement sur plusieurs th√®mes. D’abord, le parc : dot√© d’une oie, de ragondins, de tortues, ratons laveurs et de paons, il est aussi agr√©ment√© de pancartes d√©taillant quelques esp√®ces d’arbres, ce qui est plut√īt sympa. Mais on voit difficilement le rapport avec l’aquarium, si ce n’est le th√®me de l’eau. Ok, alors, est-ce que ce sera des esp√®ces d’eau locales ? Pas du tout. Aucune esp√®ce locale si ce n’est les animaux du parc, et l√† encore, puisque on y retrouve 2 esp√®ces consid√©r√©es comme invasives (ragondin et tortue de Californie), sans m√™me parler des ratons laveurs qui n’ont pas de rapport avec l’eau…
Bref, une fois ceci pass√©, l’aquarium. Niveau esp√®ces, il y a largement de quoi faire, peut √™tre m√™me de trop, puisqu’on y trouvera des esp√®ces d’Afrique, Am√©rique du Sud, Am√©rique du Nord, Cara√Įbes… L’aquarium n’a donc aucun th√®me de pr√©dilection, et √ßa se voit √† travers les pancartes, sous forme num√©rique, ou on pourra √† peine lire 2-3 informations g√©n√©rales, sans aucun d√©tail.
Et l√† aussi, on a droit √† des esp√®ces qui n’ont pas grand chose √† voir avec un aquarium : tortues, crocodiles, varans, serpents…

Au final, le sujet est mal cern√©, l’aquarium se disperse dans tout un tas de sujet qu’il ne maitrise manifestement pas. Seul les enfants pourront √™tre satisfaits par les nombreux jeux et animaux qu’il propos, pour les autres, je ne vous le conseille pas.

Espaces visiteurs de la passe à poissons à Gambsheim
Le tarif n’est pas tr√®s √©lev√© mais l’endroit est petit et on en fait vite le tour. Les panneaux informatifs sont nombreux et d√©taill√©s, les diff√©rentes esp√®ces sont d√©taill√©es, l’exposition fait bien le tour de ce qu’il faut savoir, c’est petit mais tr√®s complet.
Pour finir, la passe en elle m√™me, qui permet de voir les poissons qui la franchisse. Rien d’exceptionnel, selon les jours on y verra plus ou moins de poissons. En fait cela est int√©ressant si vous habitez dans le coin, mais au del√† de 30 minutes de trajet, le d√©placement ne vaut pas le coup, √† moins que vous ne fassiez autre chose avant ou apr√®s.

La Montagne des Singes
Un tr√®s beau parc, le parcours est pour tout public et fait une boucle dans un petit coin de for√™t o√Ļ les singes d√©ambulent enti√®rement librement. Il est donc possible de les c√ītoyer de tr√®s tr√®s pr√®s, m√™me si il est conseill√© de garder une distance d’un m√®tre par mesure de s√©curit√©. De nombreuses personnes peuvent nous renseigner √† toutes les questions que l’on peut avoir sur le site, et il y a fr√©quemment des concours et autres jeux.
Le seul “b√©mol” √©tant qu’il n’y a qu’une seule esp√®ce d’animal, si l’on n’est pas fan des singes magots, on peut rapidement faire le tour, mais si vous les aimez ou si vous √™tes curieux, ce parc est √† faire

Volerie des Aigles
En deux mots : tr√®s d√©cevant. L’endroit est minuscule, les rapaces sont tous enchain√©s avec une chaine de m√™me pas un m√®tre de longueur, ils sont certes √† l’ombre (encore heureux) mais ne dispose pas d’espace vital et n’ont que comme seul int√©r√™t d’√™tre “admir√©”. Les informations donn√©es sur chaque esp√®ce sont minimalistes et on aura tr√®s vite fait le tour de cet endroit.
Seul le spectacle des rapaces en vol libre est int√©ressant, mais plut√īt que d’avoir des dizaines d’esp√®ces qui vont faire chacune un tour de quelques minutes √† peine, il aurait mieux valu qu’ils se concentrent sur moins d’esp√®ces et leur alloue plus d’espace… Pourquoi ne pas avoir fait quelque chose de plus local, au moins, √ßa aurait permis d’avoir un aspect informatif et local int√©ressant, mais la, ce n’est m√™me pas le cas, ce n’est que du spectacle de pauvres animaux enchain√©s, priv√©s de libert√© √† jamais. A √©viter.

Autres lieux nature que je n’ai pas visit√© :

Cigoland

Parc zoologique et botanique de Mulhouse

Parc animalier Friedel

Zoo de l’Orangerie

Popularity: 29% [?]

En cette ann√©e 2014, j’ai pass√© quelques jours de vacances en Loz√®re. Je ne vais pas vous d√©tailler l’int√©gralit√© des journ√©es que j’ai pass√©, ce serait long et pas forc√©ment tr√®s int√©ressant, ce genre de chose se vivant plus que se racontant, mais je me dois de retranscrire quelques √©pop√©es dans cette magnifique r√©gion rest√©e sauvage.

Car, oui, la Loz√®re est le d√©partement le moins peupl√©s de France. Pourquoi ? De par sa situation g√©ographique essentiellement : gorges, grottes, cours d’eau, roches. Difficile d’y d√©velopper des grandes cultures ou de grands √©levages, donc difficile de d√©velopper de grandes villes : r√©sultat, une nature rest√©e tr√®s pr√©sente, et c’est pourquoi j’ai intitul√© cette r√©gion et ce billet “r√©gion aux papillons“, jamais je n’en ai vu autant et ce, quelque soit l’endroit visit√©. Des papillons partout, de toutes les couleurs ! √Čvidemment, ce ne sont pas les seuls insectes en nombre, il y a aussi √©norm√©ment de mouches, abeilles, sauterelles, gu√™pes et bien d’autres, mais ceux-ci sont moins visibles, donc je garde mon titre de r√©gion aux papillons, et tant pis si d’autres r√©gions et/ou d’autres pays en ont plus.
Mais paradoxe : vu que le nombre d’insectes est beaucoup plus √©lev√© que dans les autres r√©gions et pays que j’ai pu voir, du coup, le massacre y est beaucoup plus intense, par le passage de chaque voiture… Vu que les villes (ou plut√īt, villages) sont toutes tr√®s √©loign√©s les unes des autres, l’utilisation de la voiture est quasiment indispensable, et comme beaucoup d’insectes volent un peu partout, quelle tristesse de voir tant de papillons passer devant la voiture √† votre passage… La s√©curit√© des occupants des voitures est toujours plus fiable, il serait peut √™tre temps de voir du c√īt√© des autres occupants ? Combien de milliards d’animaux percut√©s ou √©cras√©s chaque ann√©e dans le monde ? Quand √ßa se passe dans des grandes villes b√©tonn√©es, le massacre n’est pas trop important, mais d√®s qu’on passe en campagne ou en for√™t, c’est une h√©catombe dont tout le monde se fout..

Et en parlant de massacres, tant que j’y suis, en plus des insectes massacr√©s par les voitures (et dont par moi aussi h√©las), une autre chose m’a chagrin√©… La chasse. Une r√©gion sauvage vous disais-je, ou faune et flore se trouvent absolument partout, mais √† bien trop d’endroits, les voila souill√© par des grillages et de nombreuses pancartes “chasse gard√©e” et autres conneries du genre… Jusqu’√† l’enclos des chevaux de Przewalski, c’est vous dire l’imbecilit√© de cette d√©marche de s’accaparer absolument tout les terrains et tout le vivant ! C’est criminel de souiller une r√©gion aussi belle, des territoires aussi sauvages de par sa flore et sa faune d√©bordante, par des actes de chasses qui n’ont d’autres but que de contenter quelques tar√©s de la g√Ęchette, car disons le clairement : la majorit√© du gibier chass√© finit pour les chiens ou √† la poubelle, une grande partie n’est ni consomm√©e ni vendue, et c’est donc seulement pour le seul plaisir de quelques uns qu’on les laisse d√©truire la nature…

Bref, ce petit coup de gueule passé, passons à quelques aventures passées en Lozère, leur description et mes impressions et recommandations.

Maison des vautours

Magnifique, tout simplement. Cette maison retrace non seulement l’extinction et la r√©introduction des vautours en France, mais va beaucoup plus loin et est une v√©ritable mine d’informations sur les vautours en g√©n√©ral. Parcours clair, observations faciles √† r√©aliser, outils pour mieux observer (t√©lescope gratuit qui plus est), boutique fournie, bref, √† visiter absolument, m√™me si vous n’√™tes pas forc√©ment f√©ru des vautours, tant leur pr√©sence est constante dans cette r√©gion.
Deux d√©fauts cependant : en r√©alit√©, on peut mieux voir les vautours dans plusieurs endroits, la maison des vautours n’est pas vraiment le meilleur endroit pour les voir. Et puis, pourquoi ne pas proposer √† la vente des plumes ? J’en ai cherch√© en vain lors de mes ballades, dommage.
9/10

Chevaux de Przewalski

Impressions mitig√©es. D’un c√īt√©, une association avec un but vraiment excellent, √† savoir, r√©introduire des chevaux de Przewalski dans leur r√©gion d’origine, sachant que c’est un des derniers √©quid√©s sauvages qui n’a jamais pu √™tre domestiqu√© de par ses coups de sabots ravageurs et ce, malgr√© sa petite taille.
H√©las, d√©j√†, l’endroit ou se trouve les chevaux est assez √©loign√© et il faut vraiment y aller expr√®s. Mais si √ßa en valait la peine, √ßa ne serait pas tr√®s grave… La maison d’accueil pour nous renseigner est minuscule, mais surtout, elle ne donne que tr√®s peu d’informations ! Non seulement sur les chevaux mais aussi sur la mission de r√©introduction : aucune actualit√© r√©cente, aucune annonce, rien. Tout juste un film diffus√© en boucle sur les chevaux et quelques pancartes sur l’endroit de r√©introduction, mais je suis clairement rest√© sur ma faim.
De plus, aucune indication pour voir les chevaux : j’ai du y aller une seconde fois pour les voir, la premi√®re je ne les ai pas vu, ce n’est qu’apr√®s qu’on m’a indiqu√© comment les voir.
Et puis, m√™me en les voyant, c’est un peu frustrant : si on a de la chance, on les verra pr√®s du grillage, mais dans le cas contraire, ils seront tr√®s loin et il ne sera pas possible de s’approcher. Alors, oui, c’est une bonne chose qu’on ne puisse pas s’approcher d’eux vu qu’ils sont cens√©s retrouver la libert√©, mais quelques moyens pour mieux les voir comme un t√©lescope ou des jumelles √† l’instar de la maison des vautours serait judicieux. Et niveau boutique, pas grand chose √† se mettre sous la dent, bref, sympa mais sans plus.
6,5/10

Grotte Aven Armand
Oh, une grotte ! Avant d’y acc√©der, boutique ! Plut√īt fournie, vu que nous sommes oblig√© d’attendre un guide, la boutique est bienvenue et permet d’attendre tranquillement tout en donnant la possibilit√© d’acheter, malin et efficace mais pour une fois, c’est plut√īt bienvenue.
Une fois le guide arriv√©, direction, -50 m√®tres ! Comme dans toutes les grottes, obligation d’√™tre guid√©, ce que je trouve un peu frustrant vu que nous sommes contraint de suivre un groupe et ne pouvons pas fl√Ęner comme on voudrait… Ceci dit, vu la nature de l’endroit, c’est logique puisque la grotte est plut√īt dangereuse si on ne la connait pas. Mais du coup, on traine un peu et nous sommes forc√©s de voir des animations que j’ai trouv√© plut√īt dispensables. Au niveau du guide, les commentaires sont de bons tons et les explications tr√®s int√©ressantes. La grotte est tr√®s jolie et tr√®s sp√©ciale, un amoncellement de “cr√™pes“, elle est √† voir.
7/10

Cerfs

Oui bon, ce n’est pas vraiment une aventure, mais j’ai pu rencontrer deux hordes de cerfs et de biches, tr√®s beaux √† voir. A se demander comment on peut les chasser et les tuer pour son seul plaisir…

Randals Bisons

Ah ah ah ! La blague de l’ann√©e. Une attraction attrape pigeons. J’ai tellement d√©test√© l’ambiance que je n’y suis m√™me pas all√©.
A peine arriv√©, un √©criteau vous demandant de dire bonjour. √áa commence mal, le genre de d√©tail que j’ex√®cre. Que certaines personnes soient des abruties malpolies, on est tout d’accord, il y en a et pas qu’un peu, ok. Mais qu’on en vienne √† consid√©rer tout le monde comme tel jusqu’√† demander de dire bonjour, faut pas abuser…
Bref, je prends sur moi et continue mon chemin. Et la, je tombe sur une personne, une esp√®ce de clown d√©guis√© en cowboy au t√©l√©phone, je dis “bonjour”, elle me tourne le dos. Sympa, et au niveau de la politesse, n’en demande pas si tu n’en donnes pas toi m√™me. Je continue, et tombe sur une salle minuscule avec en boucle un documentaire sur les bisons, le genre de documentaire que tu trouves sur le net ou arte, avec aucune information ni sur le but de Randals bison, ni sur les bisons.
Et pire que tout : les tarifs abus√©s. Pour voir les bisons, obligation d’y aller soit par cheval, soit par charrette, dans les deux cas payant bien s√Ľr. Et cerise sur le g√Ęteau, ils proposent r√©guli√®rement des spectacles au lasso, pour le respect animal, on repassera.
Alors, mis √† part gagner du pognon sur le dos des touristes en utilisant des bisons au lieu de vaches, je ne vois absolument pas quel est l’int√©r√™t de ce machin. A √©viter √† tout prix, je ne vous mets m√™me pas le site associ√©, ils ne le m√©ritent pas.
0/10

Tarn

Je me suis baign√© et suis descendu √† plusieurs reprises voir la Tarn. Tr√®s belle rivi√®re, beaucoup de courant et de nombreux endroits ou la rivi√®re se d√©chaine en profondeur ou en vitesse. Faune et flore sont au rendez vous, comme partout ailleurs, beaucoup d’oiseaux, de poissons, d’insectes, notamment des bourdons des champs, tr√®s sympathique, √† voir absolument.

Jonte

Je suis aussi all√© voir la Jonte de plus pr√®s, alors, forc√©ment, rivi√®re plus petite, mais tout aussi belle que la Tarn, et encore plus sauvage, puisqu’elle accueille bien moins de monde en cano√© et en baignade, forc√©ment, √† voir aussi :-)

Panorama

Un panorama sur un rocher, bien joli, et heureusement pas bien cher (0,50‚ā¨), car on a bien vite fait le tour. Mais la vue est tr√®s belle.
7/10

Bateliers, canoé

Et oui, j’ai fais les deux d’affil√©s !
Alors, pour faire simple, le batelier, tu te mets dans une barque et tu te laisses guider par un guide qui te fait une ballade en t’expliquant quelques endroits typiques et en te montrant de beaux paysages, en une heure environ. Sympa, tr√®s beau et reposant.
Le cano√©, par contre, c’est toi qui rame, tu as moins le temps de voir les paysages, tu te concentres plus sur ta route, mais c’est tout aussi sympa.
8/10

Abime Bramabiau

Un abime mais aussi une grotte ! Son plus gros d√©faut, c’est son accessibilit√©, il faut emprunter un chemin en pente descendante durant 10 minutes puis attendre le guide, mais d’un autre c√īt√©, √ßa permet de d√©couvrir un peu plus en profondeur une for√™t du coin, donc c’est plut√īt bien, d’autant qu’on y verra plein de petits ruisseaux aliment√©s en eau de pluie qui coule vers le bas.
Une fois engouffr√© la grotte, on passe rapidement √† un climat glacial. La grotte est jolie et dispose de quelques belles surprises, elle n’est pas immense mais largement suffisante pour que sa visite vaille le coup.
7/10

Micropolis

Savez vous qui est Jean-Henri Fabre ? C’est un des initiateurs de l‚Äôentomologie, fran√ßais. H√©las, pas du tout d√©taill√© dans les programmes en France, mais ceci est une autre histoire.
Suite au succès de Microcosmos, et en hommage à Fabre, il a été décidé de faire un musée sur les insectes dans sa ville natale, et voici donc Micropolis.
Alors, j’ai quelques connaissances sur le monde des insectes, j’y suis all√© en sachant que je n’allait pas forc√©ment apprendre grand chose, pour voir ce que valait ce mus√©e.
Premi√®re impression : c’est tr√®s grand. Mais si c’est tr√®s vide, tr√®s peu d’int√©r√™t. Me voila au d√©but du parcours, et la, √ßa commence tr√®√®√®√®√®√®√®√®√®√®s mal : un son horrible en boucle qui dit quelque chose mais avec une voix si stridente que je ne comprends pas ce qu’il se dit, et puis, les espaces sont tous ouverts, je suis totalement perdu dans le b√Ętiment.
Je me calme, prends le plan qui nous a √©t√© donn√© √† l’entr√©e, et tente de me rep√©rer. Alors, oui, il y a des indications pour le chemin √† prendre, mais c’est pas forc√©ment tr√®s clair. Premi√®re salle, et la, encore une d√©ception. Une description des insectes, mais illustr√©e par des mannequins mi humain mi insectes, dont je n’adh√®re pas du tout.
Mais par la suite, les bonnes surprises s’enchainent, les insectes y sont tr√®s bien d√©crits, les diff√©rents genres, leurs habitudes de vie (une erreur cependant que je me dois de signaler : il est indiqu√© qu’une piqure de frelon peut tuer. Oui, mais uniquement pour les personnes allergiques, et √ßa concerne aussi les abeilles et les gu√™pes), puis, cerise sur le g√Ęteau, l’observation de vrais nids, notamment abeilles, bourdons et fourmis. Magnifique et tr√®s malin, puisque les nids sont mis derri√®re des vitres transparentes, permettant de voir leur vie en live !
La suite par les plantes, notamment carnivores, puis par des insectes plus tropicaux.
Le site propose aussi une visite guid√©e, que j’ai pris, et rien √† redire, c’est tr√®s bien expliqu√©, m√™me si c’est plut√īt dirig√© pour les enfants, mais c’est normal vu que le site accueille principalement des familles.
Et, c√īt√© d√©fauts, en voila un : vu que c’est surtout port√© sur les enfants, certaines attractions n’ont que peu d’int√©r√™t si vous avez plus de 12 ans, notamment √† l’ext√©rieur.
Un autre gros d√©faut, c’est que les esp√®ces locales ne sont pas assez mises en avant. Ok, il y a la vie des fourmis rousses qui sont assez pr√©sentes dans la r√©gion, oui on peut y voir abeilles et bourdons, mais ces insectes se trouvent un peu partout en France… Et niveau papillons, rien ! Enfin, si, il y a des papillons, mais des tropicaux. La derni√®re partie de la visite concerne aussi uniquement des insectes tropicaux, et je trouve √ßa un peu dommage. Certes, ils sont plus gros et donc plus impressionnants que nos insectes locaux, mais √ßa aurait √©t√© plus int√©ressant √† mon go√Ľt. Vraiment dommage que la moiti√© de la visite concerne ces insectes, √† mon avis, il aurait √©t√© bien mieux qu’ils ne repr√©sentent que 25% de la visite, pour mieux axer la visite vers nos insectes locaux.
Pour le reste, c’est vraiment √† voir, tr√®s int√©ressant et complet, et cela vous permettra certainement de voir les insectes sous un autre Ňďil !
A noter qu’il y a aussi possibilit√© de visiter la maison natale de Jean-Henri Fabre et de visiter un jardin √† insectes, mais je ne l’ai pas fait, pour le jardin je n’en ai pas vu l’utilit√© et pour la maison, j’√©tais aux mauvaises horaires…
8/10

Ch√Ęteau Peyrelade

Je ne suis pas f√©ru des ch√Ęteaux, on a rapidement fait le tour de celui-ci mais c’est toujours impressionnant de voir ces vieux ouvrages ainsi que leur situation g√©ographique : toujours √† des endroits cl√©s ! A voir si vous √™tes de passage vu que sa visite ne dure pas bien longtemps.
7/10

Loups du Gevaudan

Le but initial de ma visite en Loz√®re : les loups du Gevaudan ! En r√©alit√©, ils sont plus au nord, √† Sainte Lucie. Mais peu importe : me voici dans l’antre des loups !
Le domaine est assez grand, les loups sont s√©par√©s selon leurs esp√®ces et disposent d’un territoire assez vaste, m√™me si, disons le clairement, leur vraie place se trouve dans la nature, en libert√©…
Quelques panneaux expliquent leur vie, d’autres donnent plus d’infos sur les esp√®ces en question, notamment leur nombre et si ils sont menac√©s. 3 types de grillages existent : la grande majorit√© sont des grillages classiques, mais il y a ci et la des pontons qui permettent de voir les loups par dessus et quelques vitres qui permettent de voir √† travers. √Čvidemment, si vous y aller l’apr√®s midi comme moi, peu de chance de voir des loups lev√©s, ou plut√īt, il y en aura peu, la plupart dorment √† l’ombre et se foutent de vos appels.
Mais √† diff√©rentes heures de la journ√©e, il y a la visite guid√©e. Le guide tente de faire venir des loups en leur lan√ßant des morceaux de viande, donnant la possibilit√© de voir diff√©rentes esp√®ces de plus pr√®s, mais surtout, il donne de plus amples explications sur ce magnifique animal, et le truc vraiment excellent, c’est qu’on sent qu’il est pour le loup, et va nous indiquer que le parc a surtout √©t√© fait non pas pour enfermer des loups et les montrer comme un vulgaire zoo, mais bien pour donner une meilleure image du loup et ainsi tenter de faciliter la cohabitation, et rien que pour √ßa, il est important de soutenir le parc.
9/10

Puy du Dome

En repartant, je suis pass√© par le Puy du Dome. Une escalade de 45 minutes en pente, plut√īt difficile, mais la vue vaut le coup d’oeil. Apr√®s, une fois en haut, plus qu’√† redescendre, pas grand chose √† faire √† c√īt√© mais √† voir si vous √™tes dans le coin.

Puy du Dome

Puy du Dome
7/10

En conclusion, une très belle région à découvrir, mais pas pour les gens qui ne jurent que pour la ville.
A noter que niveau nourriture, j’ai √©t√© dans plusieurs restaurants et tous √©taient tr√®s bons, dommage qu’il n y a pas vraiment de plats traditionnels uniques, mais la qualit√© est tellement au rendez vous qu’on pardonnera sans sourciller. Niveau h√ītel, j’√©tais dans celui-ci, et je me dois de leur faire un coup de pub tant il est excellent : personnel agr√©able, serviable, souriant, efficace, et niveau restaurant, c’est bien simple, c’est un des meilleurs ou j’ai pu manger, c’est vous dire.

Lozère

Lozère

Lozère

Lozère

Plus de photos sur Lelision

Popularity: 26% [?]

Un livre commenc√© il y’a tr√®√®√®√®√®√®√®√®√®√®√®√®s longtemps, quasiment en m√™me temps que Ga√Įana, c’est vous dire. Seulement, comme pour ce dernier, le crash disque m’a oblig√© √† tout recommencer, et je n’√©tais pas tr√®s motiv√©, car son agencement fut assez laborieux. En effet, d√©responsabilit√© sociale, son titre, est un livre qui traite… De tout et de rien, c’est un livre plus ou moins fourre tout, dont sa ligne √©ditoriale -il y en a quand m√™me une- est la d√©responsabilit√© sociale, justement, vous savez, ce fabuleux concept qui ne vous rend responsable de rien, ou cet autre concept ou votre sup√©rieur sera toujours responsable de vos actes, vous d√©douanant totalement. Plus que ce concept, c’est un retour aux source que j’esp√®re faire entrevoir √† toutes et √† tous, c’est √† dire, un futur renouant avec la nature -le sous titre du livre- qui nous responsabilisera sans pour autant nous faire jeter toute notre technologie, malgr√© ce que certaines mauvaises langues disent.

Bref, un livre qui a pour but de vous faire réfléchir sur certains sujets, mais aussi et surtout, de vous faire agir, en adéquation avec un concept écologique qui ne vous coutera rien, en tout cas pas plus que votre vie actuelle.

null

Popularity: 19% [?]

√Čpisode 2 de la chronique nature, avec, au programme, des poussins de toutes les couleurs, des ogm √† foison, et toujours des histoires de loups.

N’hésitez pas à m’indiquez ce que vous pensez de cette chronique, et si vous désirez y participez, je suis ouvert à toute suggestion, j’ai conscience que le jeu d’acteur et le montage ne sont pas les meilleurs qui soient, mais j’espère progresser.

L’√©pisode de mars :

Popularity: 14% [?]

Tiens, un jeu vid√©o, cela faisait longtemps. Oui, je me suis pris la 3DS et quelques jeux -que des tr√®s longs mis √† part Mario kart que j’ai d√©j√† fini et qui est pas mal mais limit√© quand on est tout seul, et j’ai commenc√©, apr√®s Mario, √† Bravely Defaut, LE RPG du moment dont tout le monde disait du bien.

Bilan ? Du bien, du moins bien. Mais commençons par le commencement.
Tout d’abord, la 3D : elle n’a pas vraiment d’utilit√© dans le jeu et bousille plus les yeux qu’autre chose. Fonction bien vite √©teinte. Ensuite, le d√©roulement du jeu. Effectivement, retour aux sources avec une histoire √† la FF-like, mais les FF d’avant le 7, c’est √† dire, en 2D et avec une histoire bas√©e sur des cristaux.
Je suis pas ultra fan de ce d√©lire avec les cristaux, mais au final, cristaux, materia, religions, quelle importance ? On retourne donc dans un monde dont l’√©quilibre est pos√© sur 4 cristaux, √©quilibre qui va forc√©ment √™tre bien secou√© de par l’apparition d’un gouffre g√©ant qui va engloutir le village de Tiz, rest√© seul survivant, et h√©ros malgr√© lui qu’on va commencer √† diriger. On va vite d√©couvrir que le gouffre n’est pas le seul souci, puisqu’en plus, l’eau sera croupie et le royaume attaqu√© par des gens myst√©rieux ! On va ainsi rapidement faire la rencontre d’Agn√®s, la vestale du vent, accompagn√©e de la cristalline (une f√©e des cristaux) Airy, puis de Ringabel et, un peu plus tard, de Edea.

Et voil√† notre groupe form√© ! D√©j√† ? Oui, d√©j√†. A ce niveau, le sc√©nario est des plus basiques, pour ne pas dire simpliste. Et avouons que les personnages ne sont pas les meilleurs qui soit ; Tiz est totalement transparent, Agn√®s fait figure de jeune vierge cr√©dule, Ringabel serait int√©ressant si il n’√©tait pas amn√©sique (clich√©, quand tu nous tiens), seul Edea tire son √©pingle du jeu m√™me si c’est un peu l‚Äôh√©ro√Įne basique qui ne fait que parler de justice.
Et m√™me si le sc√©nario am√®nera quelques surprises, il restera globalement tr√®s basique et ne sera int√©ressant que de par sa longueur : on mettra √©norm√©ment d’heures √† saisir la finalit√© du jeu, son histoire, sa menace ; m√™me si on l’aura (un peu) devin√© un peu de temps avant la v√©ritable r√©v√©lation.

Apr√®s, niveau graphismes et fonctions de jeu, avouons que le jeu est le summum du style RPG 2D, vous proposant un syst√®me de classes tr√®s int√©ressant, des combats dynamiques et fouill√©s, et une multitudes d’options utilisables durant les combats. Il y a bien s√Ľr les magies blanches et noires, mais pas que ! Tout un tas de classes et d’options vous permettent de r√©cup√©rer des points de vie, des armes, des sorts, de l’exp√©rience, etc. Sur ce point, le jeu est tr√®s complet. Mais pas vraiment novateur.
Idem pour la carte du monde et le d√©roulement de l’histoire : tout est tr√®s clair, c’est extr√™mement fluide et bien travaill√©, impossible de se perdre ou de faire fausse route.

Et je dirais que c’est un peu le probl√®me du jeu : on est tellement guid√© qu’on n’a plus qu’√† avancer sans r√©fl√©chir. Il y a des qu√™tes annexes, mais quasiment toutes indiqu√©es elles aussi ! Et “annexes”, oui et non, car sc√©naristiquement parlant, si on fait impasse aux qu√™tes annexes, on loupe la moiti√© du jeu quasiment. Et je dirais m√™me plus : difficile d’√©viter ces qu√™tes annexes vu qu’elles nous fournissent des niveaux essentiels pour battre les boss de la qu√™te principale…
En fait, avec ce syst√®me de guidage, on en perd m√™me de la richesse de jeu, puisqu’on pourra se diriger rien qu’en lisant la carte, et en loupant ainsi tout les graphismes du jeu ; seul quelques niveaux vous emp√™che judicieusement de faire √ßa en mettant des zones qui vous √ītent de la vie ou qui vous donnent des contraintes (mutisme par exemple).
Et puis, au final, les villes ne sont pas vraiment grandes : la moiti√© des villes sont inaccessibles, c’est un peu frustrant de voir des dizaines de portes qu’on ne peut ouvrir. Idem pour les zones de batailles, plut√īt lin√©aires au final, m√™me si je ne suis pas tr√®s fan des labyrinthes, l√†, c’est vraiment le minimum syndical, tout au plus quelques switch √† allumer pour progresser.

Je finirais les d√©fauts en √©voquant la lenteur du jeu. Que le sc√©nario avance lentement, ok, mais les chapitres 5 √† 7, c’est vraiment du foutage de gueule… Je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler, mais c’est une tr√®s mauvaise id√©e.
La derni√®re partie du jeu m’a aussi un peu d√©√ßu, tant au niveau de la zone -tr√®s courte- que du boss final -franchement facile, mais j’√©tais niveau 99 il faut dire aussi, peut √™tre que √ßa joue :p
J’avoue avoir fait une dizaine d’heures de level avant, ce qui facilite les choses.
Non et puis, la fin, bof bof, amen√©e assez abruptement, sans qu’elle ne soit tr√®s creus√©e. D’un c√īt√©, √ßa laisse recours √† l’imagination, mais aussi √† une probable suite.

Au niveau des qualit√©s, comme dit, c’est tr√®s beau. Les d√©cors et l’animation sont excellents, c’est d’un tr√®s haut niveau. On pourra d√©plorer les cin√©matiques qui n’en sont pas vraiment, mais bon, vu la qualit√© du reste, on pardonne. Le jeu se prend rapidement et facilement en main, tout est tr√®s bien expliqu√© et d’ailleurs, tout le jeu a √©t√© traduit, seul les voix ne le sont pas mais on peut choisir entre anglais et japonais, je vous recommande japonais, j’ai commenc√© avec l’anglais mais Agn√®s version anglaise est insupportable :/
Les musiques sont toutes excellentes, aucune n’est mauvaise, et elles sont assez vari√©es pour ne pas s’en lasser. Ma pr√©f√©r√©e :

La difficult√© est r√©glable est √ßa, c’est THE bonne id√©e qui aurait du √™tre implant√©e depuis longtemps. Car non seulement il y a 3 niveaux de difficult√©, mais en plus, on peut r√©gler le nombre d’ennemis, et √ßa, quel bonheur, parce qu’on peut tr√®s bien mettre les ennemis √† z√©ro. Bien s√Ľr, √† ne pas faire tout le temps, il faut quant m√™me r√©cup√©rer des niveaux :-)
Sinon, un jeu dans le jeu existe, la reconstruction du village de Tiz, mais perso, j’ai pas trop pratiqu√© vu que je n’ai pas d’ami, et que seul, les t√Ęches passent rapidement √† plusieurs dizaines d’heures, donc bof.

En fait, ce jeu aurait √©t√© ultime… Il y a 10 ou 20 ans. Car l√†, il ne fait office “que” de bon jeu, sans plus. Parce que depuis, des RPG de ce type, il y en a eu beaucoup, et on a eu le temps de s’habituer √† ce syst√®me, ce qui fait que Bravely Default ne nous donne aucune surprise ou presque, si ce n’est le plaisir du jeu old school.
C’est dommage, mais il n’en reste pas moins que Bravely Default reste un jeu excellent, √† faire pour toute personne fan de RPG √† l’ancienne, mais aussi pour celles qui aiment pers√©v√©rer et qui ont un peu de temps √† tuer : j’ai fini le jeu la premi√®re fois avec 75 heures… Mais sans passer par la phase de level que j’ai fais (niveau 99 pour les persos), on va dire qu’il faut 50-60 heures environ, et pour tout d√©bloquer, je miserais sur 80-90 heures (tout les levels des jobs, tout les monstres et tout les objets, il m’en manque un peu ^^).
Un bon 8/10

Quelques zimages

Bravely default

Bravely default

Bravely default

Bravely default

Bravely default

Bravely default

Autre image 1
Autre image 2
Autre image 3

Popularity: 17% [?]