2020 mars | Mes-idées

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

Dans le domaine animal, contrairement Ă  ce qu’on pourrait croire en se basant sur nos propres critères d’hygiènes, les animaux sont propres : ils sĂ©parent systĂ©matiquement leurs dĂ©jections au reste de leur vie, notamment Ă  l’endroit ou ils dorment. Ainsi, mĂŞme les hivernants possèdent plusieurs galeries, avec des endroits faisant office de chambre et d’autres, de toilettes, tel le blaireau.

Chez les insectes, c’est la mĂŞme chose : les fourmis possèdent leur cimetière et leur poubelle, et il en va de mĂŞme pour les guĂŞpes, frelons et abeilles. Mais pour ces insectes volants, en gĂ©nĂ©ral, c’est bien plus facile Ă  gĂ©rer, puisque le nid se trouve en hauteur : les dĂ©jections et cadavres, apesanteur oblige, tombent sur le sol, qui se trouve Ă  plusieurs mètres du nid.

Seulement, chez l’abeille domestique, ce n’est plus vrai : les ruches, pour notre propre confort, sont très proches du sol et, pour une question de sĂ©curitĂ© et de protection de l’essaim et des rĂ©serves, sont quasiment entièrement closes ; elles disposent donc d’un plancher. Ainsi, l’intĂ©gralitĂ© des dĂ©jections et des cadavres doivent ĂŞtre nettoyĂ©s par les abeilles, ce qui leur engendre un travail monstrueux supplĂ©mentaire !
Il existe des planchers grillagĂ©s qui devraient ĂŞtre la norme pour une question d’humiditĂ©, de ventilation mais aussi de facilitĂ© pour les abeilles, puisque cela leur Ă©vite de tout nettoyer, mis Ă  part les cadavres… Car mĂŞme avec les planchers grillagĂ©s, les cadavres restent Ă  jeter, entrainant un travail supplĂ©mentaire aux abeilles, ce qui leur fait perdre un temps prĂ©cieux sur le reste de leur travail.

D’un autre cĂ´tĂ©, retirer le plancher reviendrait Ă  exposer les abeilles, surtout en hiver, puisque de nombreux squatteurs pourraient ĂŞtre tentĂ©s de rejoindre l’essaim ou de voler ses rĂ©serves.
N’en reste pas moins que nos boites actuelles ne sont pas forcĂ©ment adaptĂ©es pour les abeilles, et qu’avant de penser Ă  notre propre confort, il serait temps de penser aussi un peu Ă  elles : des grilles plus grandes qui empĂŞcheraient les mammifères et autres gros insectes de passer tout en laissant les abeilles passer, avec possibilitĂ© de refermer en grilles plus petites ? Système de trappe ? Il serait judicieux de creuser de ce cĂ´tĂ©.

Popularity: 1% [?]