ï»ż Bilan Dybex | Mes-idĂ©es

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

Souvenez vous, ce dĂ©but d’annĂ©e. Non, je ne parle pas de la fabuleuse cuite du nouvel an qui vous a scotchĂ© aux toilettes pendant 2 jours. Je ne parle pas non plus de vos rĂ©solutions que vous avez tenu -un nouveau record- en tout et pour tout 6 jours.
Non, un peu plus tard, fin du mois. Un vĂ©ritable buzz avait enflammĂ© la communautĂ© française de fansub, avec une new d’une team assez Ă©norme (la new, pas la team), qui disait que certains de leurs membres allaient intĂ©grer Dybex et que Dybex allait proposer du fansub (enfin, du coup, ce n’est plus du fansub, du prosub plutĂŽt :p).

Le buzz était constitué de 3 parties :
a) info ou intox ?
b) quel est l’intĂ©rĂȘt pour une sociĂ©tĂ© professionnelle comme Dybex de subber un anime, surtout avec des amateurs ?
c) le travail sera t-il rémunéré ?

Donc, il s’est avĂ©rĂ© que c’Ă©tait bien de l’info. Ce fut assez difficile Ă  croire, dans la mesure oĂč le site de ladite team est assez… Euh… Voyant ?
Avec pop up, couleurs criardes et diffĂ©rentes couleur dans la mĂȘme new, ça pique les yeux, et on pouvait dĂ©cemment se demander comment Dybex ait pu choisir “cette” team. Je mets des ” parce que ce n’est pas la team toute entiĂšre qui a Ă©tĂ© choisie, mais uniquement 2 de ses membres, la nuance est importante.
Les deux lascars ont bien dit qu’ils Ă©taient payĂ©s et tout et tout, mais si vous dĂ©sirez plus d’information, au lieu de vous retranscrire toute l’histoire, allez jetez un coup d’Ɠil sur ce lien, ce sera plus simple.

Bref. L’affaire est retombĂ©e depuis, et de l’eau a coulĂ© sous les ponts (et submergĂ© des habitants, mais ceci n’a rien Ă  voir). 6 mois aprĂšs, qu’en est-il ? Quel est le bilan de cette dĂ©marche commerciale (parce que c’est du marketing, Ă  n’en pas douter) ?

J’en ai un peu parlĂ© ici, toujours est-il que depuis, une sĂ©rie majeure a Ă©tĂ© terminĂ©e, une autre sympa a Ă©tĂ© terminĂ©e rĂ©cemment, la derniĂšre n’a plus eu de nouveaux Ă©pisodes depuis un certain moment, et une autre sĂ©rie, assez attendue, a dĂ©butĂ© : Highschool of the dead.
Bilan ? MitigĂ©, dirais-je. Je vais vous expliquer pourquoi. En fait, en dehors des sous titres des plus classiques, Arial blanc aux arĂȘtes noires (je me plains de la non originalitĂ© de la chose, mais il faut bien avouer que des fois, certaines polices, bien que jolies, sont totalement illisibles Ă  lire pour peu que tu recules un peu l’Ă©cran ou que tu regardes ton Ă©pisode sur la tĂ©lĂ© ; sur ce point, l’Arial classique est somme toute un bon choix, mais toujours un peu dĂ©cevant dans la mesure oĂč classique), on peut y dĂ©celer pas mal de petites fautes.
Et lorsque je dis “pas mal de petites fautes”, je parle Ă  tout les niveaux, hĂ©las. Que ce soit une orthographe des fois dĂ©faillante, des lettres inversĂ©es ou mĂȘme, plus grave, des mauvaises traductions ou des subs carrĂ©ment laissĂ©s en anglais, un comble.
Je ne vais pas faire mon intellectuel qui sait couramment parler japonais, parce que ce n’est pas le cas, mais disons que je peux comprendre globalement certains dialogues, et c’est d’autant plus Ă©nervant quand lesdites traductions proviennent vraisemblablement de l’anglais, alors qu’il nous Ă©tait dit que le traducteur traduisait directement du japonais.

Alors d’autant venant d’une team, on s’en fout un peu, mais venant d’un Ă©diteur, c’est tout de suite plus dĂ©licat. Bien sĂ»r, on nous dira que, dans les coffrets, les fautes seront corrigĂ©es (encore heureux), et il est vrai que ça peut ĂȘtre un bon point puisque les bĂȘtas testeurs de la traduction sont nombreux et souvent trĂšs pointilleux : de ce cĂŽtĂ©, ça doit ĂȘtre plus Ă©conomique que de payer autant de correcteurs :D

Mais sinon, il faut avouer que nous, leecheurs consommateurs de ce support qu’est l’anime, on y perd rien. Contrairement aux teams classiques, on a pas l’Ă©pisode sur le disque dur, mais honnĂȘtement, je m’en fous un peu, surtout que je dois bien supprimer les 3/4 aprĂšs les avoir regardĂ©s. De plus, Dybex a su nous prouver que, contrairement aux nombreuses teams, il pouvait agir en professionnel (encore heureux, me direz vous), notamment en sortant un Ă©pisode par semaine, suivant le rythme japonais, sans aucun retard.

Maintenant, il y reste quelques soucis de traductions qui donnent la fĂącheuse impression que Dybex n’y met pas vraiment les moyens, pour se rĂ©server pour le coffret. Ce n’est pas vraiment une critique, c’est bien normal, au fond, mais ça entache un peu, je pense, leur rĂ©putation.

Donc, en tant que leecheur, je suis globalement satisfait de ce service. Mais en m’effaçant de mon rĂŽle premier, et en me mettant Ă  la place de Dybex, j’aimerais rĂ©ellement savoir si cette stratĂ©gie est efficace : augmente t-elle les ventes ? Un buzz se crĂ©e ? Et surtout : comment peuvent-ils mesurer ça ? Par exemple, les premiers coffrets de Brotherhood sont en vente.
Mais sachant que l’Ɠuvre est somme toute majeure, comment pourraient-ils savoir si le sub a aidĂ© les ventes ? Et dans quelle mesure ?

Mais en plus, autant pour des sĂ©ries comme Brotherhood ou Highschool, Dybex ne prends pas trop de risques et, sans aucun doute, les ventes des dvds seront honorables. Mais pour Vampire bund, par exemple ? La sĂ©rie a essuyĂ© un flop relativement rapidement, le seul intĂ©rĂȘt Ă©tait Mina Tepes, la loli-vampire-dĂ©nudĂ©e, et son rĂŽle est rapidement tombĂ© dans le sigle du “juste aguicheuse, rien derriĂšre”. Alors comment ils vont gĂ©rer cela ?
N’est-ce pas une entreprise risquĂ©e et couteuse, pour un rĂ©sultat des plus moyens ?
L’intĂ©rĂȘt majeur semble ĂȘtre de pouvoir devancer les fansubbeurs et piocher dans un marchĂ© totalement libre (professionnellement parlant) en France : le sub rapide. Mais cela vaut-il l’achat de la licence ? Je me demande.

Bien sĂ»r, ceci ne me concerne pas et il me semble Ă©vident que si l’opĂ©ration se solde par un Ă©chec, Dybex laissera tomber, mais je m’interroge tout de mĂȘme.
Dybex continuera t-il sur sa lancĂ©e ? D’autres Ă©diteurs s’engouffreront dans la brĂšche ? Ou tout cela va retomber et le “monde” du sub va retrouver ses amateurs habituels ? L’avenir nous le dira.

Popularity: 10% [?]

2 Comments

  1. [...] preuve avec des histoires de vampires passables, voir, pourris, avec, par exemples, Nightwalker ou Vampire bund, qui reprennent les plus gros clichés dans une histoire et un style de narration insipide, voir [...]

  2. [...] et pour la premiĂšre fois (en dehors des petites piques lancĂ©s sur le sujet Dybex), je vais critiquer les teams de fansub, et leur lancer un appel : mesdames (si si, il y’en [...]