Dragon ball la résurrection de Freezer et Dragon ball z super | Mes-idées

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

Le film la rĂ©surrection de Freezer fait suite au film Battle of gods, dont j’avais donnĂ© ma critique ici.

Premier dĂ©faut : le titre du film, qui spoile Ă  mort. Parce que, oui, Freezer va ressusciter, suite au vĹ“u d’un de ses hommes de main. Akira, par pitiĂ©, avant de sortir des films, oav ou sĂ©ries, va revoir ce qui a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© fait : dans l’oav de merde le retour de Sangoku et ses amis, il y a parait-il les 2 derniers survivants de l’armĂ©e de Freezer, et lĂ , paf, y en a plein d’autres… Restons cohĂ©rents, bordel ! Enfin, ceci n’est qu’un insignifiant dĂ©tail, mais dans le genre, ce qui m’a vraiment Ă©nervĂ©, c’est, une fois encore, l’incohĂ©rence des forces… Alors, bonne nouvelle : pour une fois, on retrouve pas toute la bande. Exit Yamcha, Oolong et Chaozu. HĂ©las, reste Ten shin han qui continue de ne servir Ă  rien, et y a mĂŞme Tortue gĂ©niale, ce qui est stupide d’autant plus qu’il va arriver Ă  tuer bon nombre d’hommes de main de Freezer, incohĂ©rence totale sur les puissances… Mais lĂ  encore, ça va Ă  peu près. Reste Piccolo et Sangohan, et la, vraiment, c’est du n’importe quoi… Regardez les anciens Ă©pisodes avant de faire du caca ! Piccolo qui Ă  de la peine contre un homme de main du niveau du capitaine des forces armĂ©es de Freezer de l’Ă©poque, gni ? Et Sangohan, Ă  peine plus fort ? Mais what is the fuque ? Ok, les hĂ©ros sont Sangoku et VĂ©gĂ©ta, ok, il ne s’entraine plus (il reprĂ©sente ainsi très bien la “jeunesse” : glandeur :p), mais faut rester cohĂ©rent quoi…

RĂ©surrection Freezer

Breeeeeef, passons outre les “dĂ©tails”, et concentrons nous sur le film. L’histoire est Ă  peu près cohĂ©rente, je dis Ă  peu près car au vu de l’avancĂ©e de DBZ, un peu tout et n’importe quoi pourrait passer :-)
Freezer qui ressuscite, franchement, au vu de son empire passĂ©, c’est plutĂ´t crĂ©dible. Bien sur, d’un point de vue fan service, ça tape fort, Freezer restant certainement L’Ennemi le plus charismatique de la saga, le premier gros mĂ©chant vraiment surpuissant, maitre de l’univers de par sa force et son armĂ©e ; mĂŞme si Cell et Boo sont plus ou moins charismatiques, Freezer reste, Ă  mon avis, le plus charismatique de tout les mĂ©chants.

RĂ©surrection Freezer

Son but, Ă©videmment, c’est de se venger de Sangoku, et pour ce faire, il va s’entrainer, ce qu’il n’a jamais fait, le rendant surpuissant. CrĂ©dible, et fidèle Ă  l’histoire, un bon point. Le combat contre Sangoku ne va pas trop tarder suite Ă  ça, et lĂ , eh bien… Content, mais déçu. Déçu, mais content. Comment vous expliquer ? On retrouver une scène clĂ© de la sĂ©rie de mon enfance, un monument de l’Ă©poque, qui aura bercĂ© mon enfance et transformĂ© mes mercredi matin en de vĂ©ritables joies ! Mais un peu déçu, car au final, avec un chouia de recul, on rĂ©alise bien vite que c’est strictement la mĂŞme chose qu’Ă  l’Ă©poque… Oui, les forces ont Ă©tĂ© dĂ©multipliĂ©es, mais le schĂ©ma du combat est identique : Freezer est plus fort au dĂ©but, mais n’a pas l’endurance suffisante pour conclure et finit par s’Ă©puiser complètement, inversant le rapport de force et le mettant Ă  genoux. C’est un peu facile… On utilise les ficelles qu’on sait qui fonctionnent pour ramener de nouveaux fans, tout en tapant dans la nostalgie des anciens… C’est gĂ©nial d’un point de vue marketing, ça ne peut que marcher, mais ça me laisse un peu un arrière goĂ»t de facilitĂ©… Ça ne rend pas le film mauvais, Ă  l’instar de St Seiya Omega qui reprend strictement les mĂŞmes trames des diffĂ©rentes saisons, mais on se dit qu’ils auraient pu faire un effort, surtout sur des sĂ©ries qui vont marcher Ă  coup sĂ»r, rien qu’avec les fans.

Pour le reste, tout y est très bon : les dessins et l’animation sont excellents, tout y est très bien fait. Le film reste donc plutĂ´t correct et dans l’esprit du DA original, mais, encore une fois, ça me donne l’impression que cette suite Ă  la saga Ă©pique arrive bien trop tardivement…

Par ailleurs, la sĂ©rie, Dragon ball z Super (encore un effort et on arrivera au mĂŞme niveau que les titres de street fighter 2), c’est la mĂŞme chose que les films ! Je n’ai vu que 3 Ă©pisodes mais on peut y voir le Dieu de la destruction après son rĂ©veil, qui va “rapidement” (3 Ă©pisodes tout de mĂŞme) demander Ă  voir Sangoku pour l’affronter. Gageons que la trame sera la mĂŞme que le film, en plus long, avec plus de vie des diffĂ©rents personnages, idem pour le second film, avec plein de minis histoires Ă  cĂ´tĂ© pour combler ou, si l’on est plus optimiste, pour complĂ©ter les zones qu’il faut.
Si la sĂ©rie ne s’en tient qu’Ă  ça, elle restera dispensable par rapport aux films ; par contre, si elle poursuit l’histoire, ça pourrait relancer la sĂ©rie de façon intĂ©ressante, mĂŞme si cette quĂŞte de puissance parait un peu tardive voir poussive quand on sait que les personnages principaux ont dĂ©sormais plus de 40 ans…

Popularity: 33% [?]

One Comment

  1. [...] il y a… oula, très longtemps. La sĂ©rie fait suite aux 2 films dont j’avais parlĂ© ici, et comme prĂ©vu, elle dĂ©bute en fait non pas après les films, mais au mĂŞme moment que le [...]