Nuisible, Monster X Monster et Your name | Mes-idées

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

Cela fait longtemps que je n’avais pas parlĂ© d’animes et de mangas… Oula, si on enlève dragon ball super, ça va faire plus de 2 ans… Que voulez vous, dĂ©jĂ , j’en regarde beaucoup moins, genre un ou deux Ă©pisodes par jour, et puis surtout, aucun anime ne m’a suffisamment accrochĂ© pour que j’en parle… Exception faite de Wakfu, qui n’est pas japonais pour le coup.

Bref, ces derniers temps, je suis tombĂ© (aie) sur 2 mangas et un film que j’ai bien apprĂ©ciĂ©. On commence par Mushihime, Nuisible en version française, ce qui n’a pas vraiment de sens puisque le titre original est “Princesse des insectes”, bien plus percutant.
Ce manga est en 3 tomes seulement, et hĂ©las il est assez reprĂ©sentatif de beaucoup de mangas et animes : un dĂ©but excellent, qui donne envie de lire le reste pour une fin moyenne. Par ailleurs, je m’y suis intĂ©ressĂ© suite Ă  la prĂ©sentation du chef. Dans cet Ă©pisode, il m’a aussi incitĂ© Ă  acheter Virgin dog, mais ce manga n’est pas terrible, Ă  peine moyen, je n’en parlerais pas.
L’histoire est celle de Ryoichi, un ado qui rĂŞve rĂ©gulièrement d’une jeune fille aux milieux de cadavres, qui, d’abord normale, se transforme en monstre. Évidemment, ladite fille va intĂ©grer sa classe, et alors que tout le monde est subjuguĂ© par sa beautĂ©, seul Ryoichi semble s’en Ă©carter, ce qui va forcĂ©ment intriguer la jeune fille… En mĂŞme temps, des attaques d’insectes commencent un peu partout en ville…

Soyons francs : le premier tome est intriguant. Pas par rapport aux problèmes, parce qu’on sait dès le dĂ©part que c’est elle la cause des problèmes avec les insectes, ce qui d’ailleurs est un peu dommage, mais par ce qu’est Kikuko : humaine ou pas humaine ? Et que veut-elle ? Que recherche t-elle ?
La suite reste du mĂŞme acabit, avec un petit cĂ´tĂ© horreur assez dĂ©rangeant. Mais hĂ©las, la fin est un peu trop conventionnelle et fait un peu l’effet d’un soufflĂ© qui se dĂ©gonfle.
Reste que les 3 tomes de Nuisible sont intéressants et sympathiques à lire, si vous aimez les jolis dessins et les petites histoires sympas, vous pouvez y allez sans souci.

Mushihime
(cliquez sur l’image pour l’acheter)

Passons au niveau au-dessus, avec un autre manga en 3 tomes, Monster x Monster. Dommage ! Oui, dommage que ce ne soit qu’en 3 tomes. L’auteur lui aussi le regrette, parce que pour ce manga, il y aurait largement de quoi faire. Pour Nuisible aussi cela dit, mais je ne sais pas, le 3ème tome ayant dĂ©samorcĂ© tout ce qui l’a engendrĂ©, qu’il se finisse au 3ème tome ne m’a pas dĂ©rangĂ© plus que cela, par contre, Monster X monster, je suis déçu.
L’histoire nous conte la vie d’un homme de 29 ans, un des pires anti hĂ©ros que j’ai pu voir : pas de travail, pas de copine, aucune capacitĂ©, jouant Ă  longueur de journĂ©e aux jeux vidĂ©os, pervers et… Ne voulant absolument pas changer de vie. Anti hĂ©ros aussi dans son monde, puisque son monde est un monde fantastique rempli de monstres. D’abord prĂ©dateurs, ils sont devenus au fil des siècles la proie des humains qui se sont mis peu Ă  peu Ă  les chasser pour se servir de leurs capacitĂ©s. C’est un peu l’âge d’or des chasseurs et pourtant, rien n’arrive Ă  suffisamment motiver notre zĂ©ro pour se mettre au travail, prĂ©fĂ©rant se curer le nez. Ceci dit, on sent qu’un traumatisme le bloque, car plus que dĂ©tester les monstres, il n’arrive mĂŞme pas Ă  les toucher. Vivant avec sa mère, cette dernière fait tout pour qu’il se bouge et aille travailler, ce qui va lui valoir quelques aventures. Mais arrivera t-il Ă  se mettre au travail ?

Souvent, on a un hĂ©ros commun qui va ĂŞtre obligĂ© de sauver le monde, ici, on est un anti hĂ©ros de base, qui refuse de faire tout effort, et mine de rien, rien que ça, c’est un Ă©norme changement qui redĂ©finit la base mĂŞme de hĂ©ros. Il ne veut pas faire d’effort ni ĂŞtre en danger ; n’Ă©tant pas un ado, il n’est obligĂ© par personne de faire ce qu’il ne veut pas faire, mais en mĂŞme temps, en restant dans cette voie, impossible de devenir quiconque. Notre anti hĂ©ros va donc devoir rĂ©gulièrement lutter dans son subconscient : enfin faire un minimum d’effort ou continuer sa vie mĂ©diocre ?
Et tout au long du manga, des messages seront donnĂ©s au hĂ©ros, des messages de la vie, Ă´ combien important et si vrais. Certes, c’est un peu simples et pas forcĂ©ment originaux comme messages, mais dans le cas de notre anti hĂ©ros, ils sont d’autant plus percutants.

Et plus que ça, ces messages s’adressent aussi, en partie, au lecteur, et c’est ça qui est excellent, parce que, finalement, ça concerne quasiment tout le monde. Alors, non, je ne prĂ©tends pas que ni moi ni vous ne soyez pervers, no life, fainĂ©ants, j’en passe et des meilleurs, mais impossible non plus de se prĂ©tendre parfait, et donc, Ă  un moment ou Ă  un autre, les messages vous percuteront forcĂ©ment.

Et vous savez quoi ? Le dĂ©veloppement de l’histoire reste très bon. Le tout enrobĂ© de dessins de très bonnes qualitĂ©s, que demandez de plus ? La fin ? Eh bien, je dirais que c’est une des rares bonnes fins de mangas. Pas magistrale non plus, n’espĂ©rez pas quelque d’exceptionnel, mais la fin est très bien amenĂ©e, sans baisse de rĂ©gime, sans exagĂ©rations, sans coupure ni avancĂ©e trop rapide.
En fait, on ne pourra reprocher Ă  cette fin que celle de finir ce manga qui aurait pu, qui aurait du continuer pour plusieurs tomes, car il y avait le potentiel. Alors, peut ĂŞtre qu’il serait devenu plus conventionnel, et donc peut ĂŞtre moins bon, mais mĂŞme : les personnages, les dessins, le monde, l’histoire, tout donnait envie Ă  une suite. En tout cas, moi, j’en suis. Et si vous voulez un bon manga, court et intĂ©ressant, je vous recommande chaudement Monster X Monster.

Monster x monster
(cliquez sur l’image pour l’acheter)

Terminons avec un film ! Une excellente surprise qui plus est. Kimi no na wa, Your name en anglais, ton nom en français, c’est un petit film “Ă  l’ancienne”, Ă  comprendre, des dessins rĂ©alistes et simples, sans surenchère ni au niveau des dĂ©cors, ni au niveau des personnages. Attention : je ne dis pas que c’est moche, “juste” que c’est commun. Mais rassurez vous : pour ce genre d’histoire, les graphismes sont secondaires.
L’histoire, justement. Mitsuha est une jeune fille qui vit dans une petite ville assez isolĂ©e. Elle vit avec sa grand mère et sa petite soeur, va au lycĂ©e, et est prĂŞtresse du temple que sa grand mère tient, temple transmis de gĂ©nĂ©rations en gĂ©nĂ©rations. Elle aspire Ă  vivre Ă  Tokyo pour se libĂ©rer de son destin et de sa vie plutĂ´t morne.
Un jour, elle se lève et ses proches lui font des allusions Ă©tranges par rapport Ă  son comportement de la veille. Comportements qui semble assez Ă©tranges effectivement, du genre, demander le chemin qui la ramène chez elle… Le souci, c’est qu’elle ne s’en souvient absolument pas. Et que ces journĂ©es sans souvenir commencent Ă  se multiplier. Mais un jour, la voila qui se rĂ©veille dans le corps d’un jeune homme de son âge, qui vit Ă  Tokyo. Ne comprenant rien Ă  ce qu’il se passe, la voila obligĂ©e de s’adapter Ă  un train de vie qui lui est totalement Ă©tranger.

Voila pour l’histoire. J’imagine ce que vous vous dites “ouais bof”. C’est vrai. L’histoire, en plus des dessins, semble classique. Elle l’est, en rĂ©alitĂ©. Pour ne rien vous cachez, c’est de la romance sur fond de mystère et de spiritualitĂ©, desservi sous des paysages typiquement japonais.
Et c’est justement çA la force du film : l’authenticitĂ©. Ce film respire le Japon Ă  plein nez. Autant du cĂ´tĂ© Tokyo que la petite ville. On voit les diffĂ©rents aspects de la vie au Japon, le tout servi sur une histoire rondement menĂ©e, du mystique, du mystère, de la romance et mĂŞme plus, mais en dire plus serait spoilĂ© le film, et franchement, il ne le mĂ©rite pas. Si vous voulez voir un bon film animĂ©, si vous aimĂ© le Japon, si vous n’ĂŞtes pas un fan absolu d’action, Your name est fait pour vous. Ce film a Ă©tĂ© une très bonne surprise pour moi, un plaisir tout le long, bien que j’en attende pas grand chose au dĂ©part. Et c’est peut ĂŞtre ça aussi, sa force : sous son aspect hyper conventionnel, il renferme en rĂ©alitĂ© une très bonne histoire, joliment contĂ©e et avec diffĂ©rentes Ă©motions dont certaines dont on ne s’attend pas du tout. Comme quoi !

Your name ?
(cliquer sur l’image pour l’acheter) / (voir d’autres jolies images)

Voila donc 2 mangas et un film à découvrir si vous ne connaissez pas, je vous les recommande, dans des styles très différents.

Popularity: 1% [?]

No Comments :(