Environnement | Mes-idées

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

Je m’accroupis là où la rivière que j’ai suivi se jette dans l’autre, et commence à suivre, fasciné, le cours de l’eau. Le débit de cette nouvelle rivière est bien plus important que la précédente, et l’eau paraît plus propre. Ce n’est bien sûr qu’une illusion, la force de l’eau charrie simplement les déchets que la précédente rivière ne faisait que déplacer lentement.
Comment peut-on en arriver à vouloir changer de telles beautés uniquement pour des intérêts bien trop souvent personnels ?

Mêlé à mon expression continue sur l’eau, des pensées m’assaillent, une fois de plus, concernant l’humanité. J’aimerais tant changer le cours des choses. Tant que l’humanité sache enfin préserver la nature dans son intégralité. Il y’a encore un siècle, elle avait une excuse, même si peu valable : l’ignorance. La plupart des gens pensaient qu’en mettant leurs déchets dans l’eau, ils seraient recyclés. L’ignorance est une chose, le manque de réflexion en est une autre. Il est quasiment certain qu’au moins quelques personnes se souciaient de ce qu’arrivait aux déchets qu’ils engendraient. Encore que. A l’époque, les déchets produits n’avaient rien à voir, tant au niveau de la nocivité que la quantité, avec ceux d’aujourd’hui. Le pire, c’est qu’aujourd’hui, on a –enfin- pris conscience de tout cela, mais pourtant on pollue plus que jamais.
Perdu dans ces pensées, et enragé par le comportement de l’humanité, une larme se met à perler sur ma joue gauche. Je pleure de rage, mais aussi de honte concernant mon appartenance au genre humain, mais aussi à cause de mon incompétence. Je ne peux rien faire. Ou si peu. Même en se rallait aux associations, que peuvent faire 10, 100, 1000, 10000, voir 100000 contre près de 6 milliards ?
Ma larme tombe dans la rivière, et je me sens en quelque sorte soulagé qu’une partie de moi rejoigne directement ce cycle infini si beau, si simple et si complexe à la fois, qu’est l’eau. Source vitale de tout les êtres vivants. Sans elle, nous…
- “…un… raie..”
Surpris, je me retourne. J’ai eu l’impression que quelqu’un me parlait. Pourtant, après un rapide tour d’horizon, puis un tour d’horizon plus minutieux, il n’y a personne. La cascade au loin, les 2 rivières qui se rejoignent sur l’autre rive, des arbres et des buissons, pas de sentier, et de mon côté, les arbres et les buissons ne sont coupés que par l’unique chemin que j’ai emprunté. A moins qu’il ou qu’elle ne se cache.
C’est lorsque je veux demander si il y’a quelqu’un dans les environs que je réentends, beaucoup plus clairement cette fois, le message, un chuchotement bien distinct :
- “Tiens-toi prĂŞt…”

L’intĂ©gralitĂ© de l’ouvrage en achetant l’ebook complet.

Popularity: 2% [?]

Quelques modifications ont Ă©tĂ© apportĂ©es Ă  Lelision, d’autres devront suivre dans les prochains mois, pour rendre le site plus attractif et surtout, plus agrĂ©able Ă  lire et plus cohĂ©rent dans sa dĂ©marche.

Mais surtout, une nouvelle rubriques apparait : la partie coins nature. Cette rubrique va lister tout les coins nature, mais aussi, les endroits en faveur de la faune et de la flore.
Les zoos et autres aquariums ne seront pas listés, de même que les parcs et autres zones entretenues, mis à part si elles sont favorables à la nature, et pas uniquement des zones de loisirs.
De mĂŞme, le but n’est pas de lister les endroits sauvages inaccessibles, mais bien les zones accessibles au public, qui sont suffisamment intĂ©ressantes et riches d’un point de vue environnement que le simple parc entretenu.

N’hĂ©sitez pas Ă  donner vos coins nature, la rubrique se veut Ă©volutive, mais aussi les coins Ă  dĂ©chets. Je n’ai pensĂ© que aujourd’hui Ă  intĂ©grer cet aspect, pourtant, j’ai fais rĂ©aliser le site Trak dechets ! Du coup, ce site va fusionner avec lelision, il est destinĂ© Ă  fermer dans l’annĂ©e qui vient, de toutes façons, sa frĂ©quentation Ă©tait très faible et les soumissions quasi nulles, mis Ă  part les bots qui s’en donnaient Ă  cĹ“ur joie…

Bref, Trak dechets est mort, vive les coins nature !

Popularity: 10% [?]

Et la nature en Alsace ? Soyons franc : elle n’est pas Ă©normĂ©ment fournie, l’Alsace ayant rapidement succombĂ© aux industries et Ă  l’agriculture, qu’on retrouve un peu partout… Fort heureusement, quelques forĂŞts ont tenu le cap, et certaines associations tentent de rĂ©habiliter un peu les milieux, mais ça reste assez limitĂ©. Petit tour d’horizon du Haut Rhin, ayant eu peu d’occasion dans le Bas Rhin, au nord.

Petite camargue alsacienne

Petite Camargue alsacienne : certainement le plus grand espace du Haut Rhin. Son nom provient du fait de sa gĂ©ographie, proche de la Petite Camargue, avec de nombreux marais et zones d’eau, d’oĂą son nom.
La Petite Camargue Alsacienne propose de base la dĂ©couverte, par plusieurs sentiers, de tout un Ă©cosystème riche et variĂ©, pour le reste, il propose tout au long de l’annĂ©e diffĂ©rents ateliers et animations, le site est Ă  dĂ©couvrir pour son originalitĂ© et son ambiance somme toute exceptionnelle.

Eaux vives Huningue

Eaux vive d’Huningue : ce n’est pas vraiment un endroit naturel vu que c’est une partie du Rhin maitrisĂ©e et utilisĂ© pour faire du kayak. Ceci dit l’eau reste sauvage et le parcours du retour se dĂ©roule dans une zone plutĂ´t rĂ©servĂ©e et calme, ou de nombreux oiseaux sont de passage, ce qui est assez plaisant, mĂŞme si l’intĂ©rĂŞt principal du site reste bien les sports liĂ©s Ă  l’eau et non la nature.

Jardin des papillons

Jardin des papillons : des papillons exotiques, pour un environnement fĂ©erique, complètement entourĂ© de papillons de toutes sortes. Le bĂ©mol : c’est petit et cher vu la taille de l’endroit. Mieux vaut donc flâner dans cet endroit, quitte Ă  en faire plusieurs fois le tour afin d’en profiter un maximum.

Centre de réintroductions

Centre de rĂ©introduction des cigognes et loutres : certainement le plus bel endroit nature d’Alsace ! Un mix entre parc avec sentiers et nature sauvage avec de nombreux endroits inaccessibles, accueillant une faune et une flore riche et variĂ©, qu’on peut observer uniquement derrière des tas de bois ou cachĂ© dans la vĂ©gĂ©tation. Le centre accueille de nombreux oiseaux mais participe aussi Ă  leur rĂ©introduction, notamment les cigognes : certaines ont Ă©tĂ© Ă©levĂ© au centre mais d’autres sont sauvages et libres comme le vent, un vrai plaisir.

Barrage de Michelbach

Barrage de Michelbach : un barrage, rien de spĂ©cial ? Pas celui la ! Car la retenue d’eau a rapidement attirĂ© de nombreux oiseaux, de passage ou nichant dans les environs, on peut donc observer Ă  loisir tout cet Ă©cosystème. La vue en hauteur est plaisante mais ça donne un peu un cĂ´tĂ© “zoo”, avec des dizaines/centaines de personnes qui regardent constamment les environs, ça fait un peu voyeurisme Ă  mon goĂ»t.

Vivarium du Moulin

Une bien belle surprise ! Une exposition très vaste, sur 3 Ă©tages, et complète, sur de nombreuses espèces, araignĂ©es en tĂŞte. Il y a tout autant d’espèces locales que d’espèces exotiques, et c’est un très bon point.
L’exposition est agrĂ©mentĂ© tout le long de nombreuses espèces dĂ©taillĂ©es, mais aussi de panneaux explicatifs gĂ©nĂ©ralistes, sans oublier les quelques jeux pour les enfants en plus.
Un vivarium qui permet d’initier en douceur sur les insectes et les petites bĂŞtes en gĂ©nĂ©ral, pour les familles ou les nĂ©ophytes.
Quelques bĂ©mols Ă  noter cependant : certaines vitres embuĂ©es et/ou sales, mais surtout, un troisième Ă©tage, sur les pollinisateurs, dĂ©cevant… En espĂ©rant que ce point soit remaniĂ©, ce qui projetterait ce vivarium comme un incontournable !

Centres de soins

Je me dois de mentionner les centres de soin de la rĂ©gion, mĂŞme si ce ne sont absolument pas des lieux Ă  visiter… Mais niveau nature, il faut souligner leur rĂ´le, car, comme l’indique leur nom, ils soignent et remettent en libertĂ© les animaux sauvages. Si le sujet vous intĂ©resse, je ne peux que vous conseiller d’aller faire un tour sur le site officiel, et si vous dĂ©sirez avoir un retour d’expĂ©rience de bĂ©nĂ©volat dans ce domaine, suivez le guide !

Aquarium Les 3 vagues

Petite dĂ©ception pour cet aquarium. En fait, dès le dĂ©part, on ne sait pas trop Ă  quoi s’attendre, le site Ă©tant vague, et mĂŞme une fois Ă  l’intĂ©rieur, ça se disperse rapidement sur plusieurs thèmes. D’abord, le parc : dotĂ© d’une oie, de ragondins, de tortues, ratons laveurs et de paons, il est aussi agrĂ©mentĂ© de pancartes dĂ©taillant quelques espèces d’arbres, ce qui est plutĂ´t sympa. Mais on voit difficilement le rapport avec l’aquarium, si ce n’est le thème de l’eau. Ok, alors, est-ce que ce sera des espèces d’eau locales ? Pas du tout. Aucune espèce locale si ce n’est les animaux du parc, et lĂ  encore, puisque on y retrouve 2 espèces considĂ©rĂ©es comme invasives (ragondin et tortue de Californie), sans mĂŞme parler des ratons laveurs qui n’ont pas de rapport avec l’eau…
Bref, une fois ceci passĂ©, l’aquarium. Niveau espèces, il y a largement de quoi faire, peut ĂŞtre mĂŞme de trop, puisqu’on y trouvera des espèces d’Afrique, AmĂ©rique du Sud, AmĂ©rique du Nord, CaraĂŻbes… L’aquarium n’a donc aucun thème de prĂ©dilection, et ça se voit Ă  travers les pancartes, sous forme numĂ©rique, ou on pourra Ă  peine lire 2-3 informations gĂ©nĂ©rales, sans aucun dĂ©tail.
Et lĂ  aussi, on a droit Ă  des espèces qui n’ont pas grand chose Ă  voir avec un aquarium : tortues, crocodiles, varans, serpents…

Au final, le sujet est mal cernĂ©, l’aquarium se disperse dans tout un tas de sujet qu’il ne maitrise manifestement pas. Seul les enfants pourront ĂŞtre satisfaits par les nombreux jeux et animaux qu’il propos, pour les autres, je ne vous le conseille pas.

Espaces visiteurs de la passe Ă  poissons Ă  Gambsheim
Le tarif n’est pas très Ă©levĂ© mais l’endroit est petit et on en fait vite le tour. Les panneaux informatifs sont nombreux et dĂ©taillĂ©s, les diffĂ©rentes espèces sont dĂ©taillĂ©es, l’exposition fait bien le tour de ce qu’il faut savoir, c’est petit mais très complet.
Pour finir, la passe en elle mĂŞme, qui permet de voir les poissons qui la franchisse. Rien d’exceptionnel, selon les jours on y verra plus ou moins de poissons. En fait cela est intĂ©ressant si vous habitez dans le coin, mais au delĂ  de 30 minutes de trajet, le dĂ©placement ne vaut pas le coup, Ă  moins que vous ne fassiez autre chose avant ou après.

La Montagne des Singes
Un très beau parc, le parcours est pour tout public et fait une boucle dans un petit coin de forĂŞt oĂą les singes dĂ©ambulent entièrement librement. Il est donc possible de les cĂ´toyer de très très près, mĂŞme si il est conseillĂ© de garder une distance d’un mètre par mesure de sĂ©curitĂ©. De nombreuses personnes peuvent nous renseigner Ă  toutes les questions que l’on peut avoir sur le site, et il y a frĂ©quemment des concours et autres jeux.
Le seul “bĂ©mol” Ă©tant qu’il n’y a qu’une seule espèce d’animal, si l’on n’est pas fan des singes magots, on peut rapidement faire le tour, mais si vous les aimez ou si vous ĂŞtes curieux, ce parc est Ă  faire

Volerie des Aigles
En deux mots : très dĂ©cevant. L’endroit est minuscule, les rapaces sont tous enchainĂ©s avec une chaine de mĂŞme pas un mètre de longueur, ils sont certes Ă  l’ombre (encore heureux) mais ne dispose pas d’espace vital et n’ont que comme seul intĂ©rĂŞt d’ĂŞtre “admirĂ©”. Les informations donnĂ©es sur chaque espèce sont minimalistes et on aura très vite fait le tour de cet endroit.
Seul le spectacle des rapaces en vol libre est intĂ©ressant, mais plutĂ´t que d’avoir des dizaines d’espèces qui vont faire chacune un tour de quelques minutes Ă  peine, il aurait mieux valu qu’ils se concentrent sur moins d’espèces et leur alloue plus d’espace… Pourquoi ne pas avoir fait quelque chose de plus local, au moins, ça aurait permis d’avoir un aspect informatif et local intĂ©ressant, mais la, ce n’est mĂŞme pas le cas, ce n’est que du spectacle de pauvres animaux enchainĂ©s, privĂ©s de libertĂ© Ă  jamais. A Ă©viter.

Autres lieux nature que je n’ai pas visitĂ© :

Cigoland

Parc zoologique et botanique de Mulhouse

Parc animalier Friedel

Zoo de l’Orangerie

Popularity: 28% [?]

Bonjour, j’ai besoin de vous ! J’ai lancĂ© un projet pour un financement participatif afin de lancer une Ă©ventuelle association. Merci pour vos soutiens et/ou vos partages, c’est un humble projet, j’espère qu’il saura fĂ©dĂ©rer suffisamment de personnes pour changer les choses ! Merci. Retrouver toutes les informations sur la page du projet : http://fr.ulule.com/renouer-aveclanature/

Mise Ă  jour : projet qui n’a malheureusement pas abouti… En compensation, j’ai rĂ©alisĂ© des articles sur le retour Ă  la biodiversitĂ© :

Le retour de la flore

Popularity: 16% [?]

Un livre commencĂ© il y’a trèèèèèèèèèèèès longtemps, quasiment en mĂŞme temps que GaĂŻana, c’est vous dire. Seulement, comme pour ce dernier, le crash disque m’a obligĂ© Ă  tout recommencer, et je n’Ă©tais pas très motivĂ©, car son agencement fut assez laborieux. En effet, dĂ©responsabilitĂ© sociale, son titre, est un livre qui traite… De tout et de rien, c’est un livre plus ou moins fourre tout, dont sa ligne Ă©ditoriale -il y en a quand mĂŞme une- est la dĂ©responsabilitĂ© sociale, justement, vous savez, ce fabuleux concept qui ne vous rend responsable de rien, ou cet autre concept ou votre supĂ©rieur sera toujours responsable de vos actes, vous dĂ©douanant totalement. Plus que ce concept, c’est un retour aux source que j’espère faire entrevoir Ă  toutes et Ă  tous, c’est Ă  dire, un futur renouant avec la nature -le sous titre du livre- qui nous responsabilisera sans pour autant nous faire jeter toute notre technologie, malgrĂ© ce que certaines mauvaises langues disent.

Bref, un livre qui a pour but de vous faire réfléchir sur certains sujets, mais aussi et surtout, de vous faire agir, en adéquation avec un concept écologique qui ne vous coutera rien, en tout cas pas plus que votre vie actuelle.

null

Popularity: 17% [?]

Épisode 2 de la chronique nature, avec, au programme, des poussins de toutes les couleurs, des ogm à foison, et toujours des histoires de loups.

N’hésitez pas à m’indiquez ce que vous pensez de cette chronique, et si vous désirez y participez, je suis ouvert à toute suggestion, j’ai conscience que le jeu d’acteur et le montage ne sont pas les meilleurs qui soient, mais j’espère progresser.

L’Ă©pisode de mars :

Popularity: 13% [?]

Enfin, le retour de Lelision !

Le site fait peau neuve intĂ©grale, avec des nouvelles rubriques et d’anciennes rubriques remaniĂ©es, afin d’ĂŞtre le plus communautaire possible tout en vous prĂ©sentant le maximum d’informations sur la nature et l’environnement.

Je vous invite donc Ă  y passer pour dĂ©couvrir le nouveau site, et, si le coeur vous en dit, Ă  y participer : le site est entièrement gratuit et n’a aucune censure.

Popularity: 11% [?]

Une nouvelle rubrique pour Lost Elision : les métiers

Comme vous l’aurez sĂ»rement devinĂ©, cette nouvelle rubrique listera les mĂ©tiers en rapport avec la nature. Pour le moment, je n’y ai mis que 4 mĂ©tiers, de plus repris de WikipĂ©dia, mais j’espère que les personnes exerçant les diffĂ©rents mĂ©tiers viendront pour nous dĂ©crire leur mĂ©tier, ce serait plus logique. De plus, n’hĂ©sitez pas Ă  y poser des questions au niveau du train de vie, de la formation, etc.

Popularity: 7% [?]

Tout Nature

ToutNature a dĂ©butĂ© après un constat : les produits en rapport avec la nature sont, en tout cas en France, comme les associations, c’est Ă  dire beaucoup trop distillĂ©es. On trouve une boutique pour chaque association ou presque, quelques articles de ci de lĂ  dans des grandes surface, mais rien qui ne propose que des produits en rapport avec la nature, et en bon rapport. Et hop, voici ToutNature !

Le site ne se contente que d’y exposer les articles nature et ne touche rien. L’inscription y est gratuite et le nombre d’annonces illimitĂ©s. J’y ai mis dans un premier temps tout les produits nature que j’ai, avec mon avis Ă  chaque fois, mais forcĂ©ment, je n’eĂ»t bientĂ´t plus rien sous me mettre sous la souris. Je me suis donc rabattu sur quelques associations, en tout cas celles qui ont rĂ©pondu Ă  mon message et qui ont acceptĂ© que j’y expose leurs produits -mĂŞme si il est difficile de refuser puisque le site ne touche rien du tout- et depuis, Ă  part quelques particuliers, peu de produits ont Ă©tĂ© ajoutĂ©s, c’est dommage.
Mais le site est toujours lĂ  et j’ai bien l’intention de le laisser, j’espère de tout cĹ“ur qu’il prendra de l’ampleur au fur et Ă  mesure. Si vous avez des objets, livres, nourriture, vases, n’importe quoi, tant que c’est respectueux de l’environnement, n’hĂ©sitez pas.

Popularity: 6% [?]

Lost Elision

Lost Elision est mon second site. Plus mature que Le Monde Starcraft, il a subi de nombreux changements depuis ses débuts, fin 2003, près de Noël. Le site existe toujours et est visible à cette adresse : Lost Elision.

Qu’est Lost Elision ? Un site basĂ© sur la nature et l’environnement. Il a plusieurs objectifs, dont voici la liste principale :
- rassembler toutes les news du monde afin d’en faire un vĂ©ritable portail sur la nature
- par la mĂŞme occasion, y rassembler les nombreuses associations existantes
- devenir une véritable encyclopédie sur les animaux du monde entier, avec détail des espèces. Plus de 2500 espèces à ce jour et près de 600 animaux
- rassembler le maximum d’informations sur la nature en gĂ©nĂ©ral. Pour ce faire, de nombreuses rubriques ont Ă©tĂ© mises en place :
- annuaire
- pétitions
- manifestations
- galerie
- jeux
- boutique
- métiers de la nature

Lost Elision

Pour ce faire, il est Ă©vident que seul, c’est quasiment impossible, et toute aide y est donc bienvenue, pour toutes les rubriques ou presque.

En ce qui concerne la boutique, lĂ  aussi, vous pouvez la remplir, en y gagnant de l’argent par la mĂŞme occasion puisque les ventes de vos crĂ©ations vous rapportent vous seront reversĂ©es.

Lost Elision

Bref, Lost Elision est un site nature, qui est l’une de mes passions, et il a Ă©tĂ© fait pour vous informer du mieux possible tout ce qui concerne la nature, puisqu’on ne peut aimer ce que l’on ne connaĂ®t pas ou mal, autant l’Ă©tudier, mĂŞme un peu, non ?

Popularity: 5% [?]