Kai | Mes-idées

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

Qui ne connait pas Dragon ball ? La sĂ©rie date de 1986 (en anime, le manga de 1984), et pourtant, la sĂ©rie n’a jamais vraiment arrĂŞtĂ© de faire parler d’elle.
Pourquoi ? Pour plusieurs raisons, je pense. D’abord parce que la sĂ©rie est de qualitĂ©, mĂŞme si, au fond, ce n’est qu’un gros bon shonen, force est de constater que les combats, le cĹ“ur de l’anime, y excellent.
Ensuite, parce que la sĂ©rie a su Ă©voluer : d’abord plutĂ´t tournĂ© humour, la sĂ©rie laisse peu Ă  peu place aux combats plus sĂ©rieux (quand des mĂ©chants viennent pour bousiller la planète, ca devient moins drĂ´le, forcĂ©ment).
De plus, les personnages suivent l’Ă©volution des gens : d’abord enfant, Goku grandit plus ou moins dans la mĂŞme pĂ©riode que ses fans, et si des plus jeunes arrivent, pas de souci, ses fils assurent la relève Ă  tout moment.
Pour finir, le nombre d’Ă©pisodes impressionnant et les rediffusions incessants ont finir par ratisser très large ; couplĂ© cela avec, en France, très peu d’autres animes Ă  cĂ´tĂ©, et vous en ferez une sĂ©rie phare qui aura sĂ©duit des millions de n’enfants (dont moi).
La sĂ©rie a en prime Ă©tĂ© très très loin, en dehors des Ă©pisodes HS vis Ă  vis du manga, pour continuer la saga, de nombreuses Ĺ“uvres ont Ă©tĂ© ajoutĂ©s : GT, OAV, remake d’oav, etc, etc.

Et puis, maintenant, Kai. Qu’est ce que c’est ? Pour faire simple, ce n’est pas la suite de dbz, simplement son remake. Vous aviez adorĂ© dbz mais le nombre d’Ă©pisodes et les longueurs vous ennuyait ? Dbz kai est fait pour vous. En effet, la sĂ©rie commence Ă  l’arrivĂ©e des Sayens, jusqu’Ă  la fin, c’est Ă  dire Boo (information Ă  confirmer encore, mais vu que la fin de la sĂ©rie a Ă©tĂ© annoncĂ© pour mi-2011 (au Japon of course), c’est très plausible.

Je ne vous ferais pas l’affront de vous raconter l’histoire, tout le monde la connait je pense.
A noter que lorsque j’ai entendu parler de la sĂ©rie, je m’Ă©tais dit “pfff, inutile de regarder, encore une sĂ©rie pour pomper le fric”.
C’est le cas très certainement, ne nous leurrons pas. Mais la curiositĂ© m’a emportĂ© et j’ai finis par dĂ©buter la sĂ©rie. Et rapidement, je suis tombĂ© dedans : sans les nombreux HS, que c’est bon. On va cette fois Ă  l’essentiel, et chaque Ă©pisode couvre au moins 2 Ă©pisodes de la prĂ©cĂ©dente saga : je me demande comment on a pu tenir devant tant de longueurs Ă  l’Ă©poque, franchement.

Donc lĂ , nous sommes dĂ©jĂ  Ă  l’Ă©popĂ©e cyborgs, et Cell va dĂ©jĂ  faire parler de lui. Ça va très vite :)
Et vous savez quoi ? Y’a pas de censure. Et ça, c’est bien. Parce qu’Ă  partir de l’Ă©popĂ©e Cell, la censure est arrivĂ©e et des scènes clĂ©s ont Ă©tĂ© entièrement coupĂ©s (par exemple, quand Bejita/Vegeta se fait casser le bras : avec censure, c’est Ă  rien n’y comprendre).

Bref, tout ça pour vous dire que Kai, c’est bien. Mais en rien indispensable. Les personnes qui ont lu le manga n’y verront qu’un produit marketing de plus, les autres, qui ont vu l’anime et qui s’en sont satisfait, ne verront rien de bien neuf, Ă  part quelques scènes redessinĂ©es (et de nouveaux gĂ©nĂ©riques, mais tellement classique qu’on l’oubliera vite).
Les fans ultimes, eux par contre seront aux anges, et ceux qui ne connaissent pas du tout la série (il en existe encore ?) pourront débuter par Kai, bien plus direct que les 500 et plus épisodes dont la moitié sont des longueurs ou des HS.

Je termine par vous donner 2 images du seul personnage fĂ©minin qui a vraiment du charme dans la saga : C18. HĂ©las, elle Ă©cope d’un nom Ă  la con, qui sera jamais changĂ©. Et quand on sait qui finira avec, y’a de quoi pleurer :(

C-18

C-18

Popularity: 100% [?]