Pour Tuer Le Temps | Mes-idées

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

Oui, je sais, j’avais dĂ©jĂ  poster un sujet ici, mais il ne concernait que la sortie de l’Ĺ“uvre, pas son contenu.

Oui, je sais aussi que c’est le 4ème sujet que je post sur Higurashi, après la comparaison avec Umineko, le dĂ©tail des tomes 1 et 2 puis l’annonce de la sortie des tomes 3 et 4.
Je vous le dit tout de suite : il y’aura encore au moins 2 autres sujets, si ce n’est 4 (pour le dĂ©tail des 2 derniers volets, tomes 5 & 6 et tomes 7 & 8, et Ă©ventuellement l’annonce de leur sortie).

Je pense qu’il me faut commencer par un rĂ©capitulatif du dĂ©tail des tomes :
Tomes 1 et 2 :
a) Enlevés par les démons
b) La purification du coton

Tomes 3 et 4 (à noter que ce dvd contient en réalité les tomes 1 à 4 !) :
c) Malédiction meurtrière
d) Pour tuer le temps

Pour commencer, je dirais que je suis vraiment déçu. Mais vraiment. Autant Ă  la lecture des tomes 1 et 2, ça allait, mais la… Je parle du fait d’avoir vu l’anime avant d’avoir lu le visual novel… Parce que, autant dans les tomes 1 et 2, l’histoire Ă©tait quasiment la mĂŞme dans l’anime que dans le visual novel, autant les tomes 3 et 4 sont justes 10 fois plus explicatifs et immersifs… Je n’ose mĂŞme pas imaginer les 2 prochains tomes, les rĂ©ponses, comment elles seront plus fouillĂ©es ><
Car oui, je ne sais pas si je vous l’avais dit, mais sur les 8 chapitres, la moitiĂ©, donc 4, donc les deux dvds disponibles actuellement, posent les problèmes, selon plusieurs points de vue, qui donnent chacun d’entre eux de prĂ©cieux indices qui peuvent vous faire rĂ©soudre le grand mystère auquel fait face Hinamizawa. Les 4 suivants vont rĂ©soudre toutes les interrogations. Le principal intĂ©rĂŞt de la sĂ©rie, c’est d’essayer de comprendre ce qui se trame rĂ©ellement dans cette ville. Le souci, c’est qu’honnĂŞtement, il Ă©tait quasiment impossible de trouver la cause des problèmes dans l’anime, enfin je pense. Or, lĂ , avec moult dĂ©tails autrement plus croustillants, je pense qu’il est plus aisĂ© de trouver la solution, ou tout du moins d’avoir de sĂ©rieuses pistes.
Je dis cela parce que je connais la fin, j’avoue, et je sais bien que, sur le visuel novel, seul 1% des gens ont pu rĂ©soudre l’Ă©nigme, c’est dire la difficultĂ© de l’affaire :-)

Revenons en Ă  nos moutons. Que vaut ce tome 3 & 4 ? En dehors du fait qu’il contient en rĂ©alitĂ© les 4 chapitres, ce qui est plutĂ´t intĂ©ressant d’un point de vue financier, il y’a pas mal de choses Ă  dire par rapport au premier opus. Ne vous mĂ©prenez pas, le fonctionnement y est totalement similaire, Ă  savoir, du texte, du texte et encore du texte, agrĂ©mentĂ© de musiques et de dessins, lĂ  n’est pas la nouveautĂ©.
Non, en fait, il faut noter l’apparition de nouveaux personnages, autant en dessin (la prof par exemple est dĂ©jĂ  prĂ©sente dans le tome 1 et 2 mais n’est pas dessinĂ©e) qu’en nouveaux personnages Ă  proprement parler. En plus de cela, de nouveaux dĂ©cors, et de nouvelles musiques, qui raviront votre appareil auditif, encore une fois.
Les nombreux bonus sont encore prĂ©sents, et bien d’autres vous attendront :)
A ce sujet, je me permets d’Ă©mettre une critique sur le bien fondĂ© des jeux bonus. Autant le premier jeu, avec Rena qui fout des tartes, Ă©tait bien dans le contexte du reste de l’Ĺ“uvre (mais n’avait qu’un petit intĂ©rĂŞt, il faut bien l’avouer), autant le reste part un peu dans le n’importe quoi, en plus d’ĂŞtre inutile. Certes, un grand cĂ´tĂ© fan service se fait ressentir, et c’est de voir Ă  tout va Rika en neko ou Shii en tenue de maid, mais honnĂŞtement, les jeux n’ont vraiment pas d’intĂ©rĂŞt. En fait, j’y ai jouĂ© Ă  tous uniquement pour voir ce que c’Ă©tait, mais je n’ai jamais rejouĂ© Ă  un seul jeu. Et je ne parle mĂŞme pas du fait qu’aucune explication sur le fonctionnement du jeu n’est donnĂ©e, gĂ©nĂ©ralement.
En fait, plus gĂ©nĂ©ralement, les bonus, bien que donnant un intĂ©rĂŞt supplĂ©mentaire Ă  l’Ĺ“uvre, la dĂ©nature un peu, je trouve. Les scènes de fin (quand tout les personnages se rĂ©unissent en dehors du “tournage”) restent sympathiques Ă  lire, mais il n’y a plus vraiment de thĂ©ories mises en avant.
Par contre, si vous arrivez Ă  la fin du 4ème tome, une jolie surprise vous attend : toutes les musiques du jeu disponibles Ă  l’Ă©coute :o Et ça, c’est bien :)

Revenons en au principal, si vous le voulez bien (vous n’avez guère le choix, en fait) : les tomes 3 et 4. Bien sĂ»r, je ne peux pas vraiment donner de dĂ©tail au risque de spoiler et de tuer l’intrigue, mais je peux vous parler globalement de la chose.
Le chapitre 3 est dĂ©tonnant. Pour celles et ceux qui ont vu l’anime, le chapitre se rĂ©fère Ă  Satoko. Il est dĂ©tonnant pour plusieurs raisons. D’abord, sa longueur. Je vous avais parlĂ© de 6 heures environ pour les chapitres prĂ©cĂ©dent ? Comptez en 8-10 pour le tome 3 !
Le chapitre n’est pas seulement long, il est intĂ©ressant sur bien des points, et ce, mĂŞme si vous avez vu l’anime. La relation de Keiichi-Satoko y est bien plus intense, profonde et riche que dans l’anime, et le cĂ´tĂ© horreur y est non seulement bien plus travaillĂ©, long, riche, mais aussi et surtout, mettra mal Ă  l’aise bien des personnes. La fin de cet arc est tout bonnement abominable, autant dans le sens dĂ©rangeant que monstrueux, mais je n’en dirais pas plus.

Le tome 4, lui par contre, fait environ 6 heures, je dirais… Dommage qu’il n’y ait pas indiquĂ© le temps passĂ© Ă  la lecture :/ Moi je me base sur un chapitre par jour environ, un chapitre faisant, environ lĂ  aussi, 30 minutes tout de mĂŞme. Mais j’avoue, sur la fin, j’en lisais plusieurs Ă  la suite :o)
Celles et ceux qui osaient me parler de prix Ă©levĂ©, ne peuvent plus rien dire : 20€ pour entre 30 et 40 heures de lecture, sans parler des bonus, et sans parler des Ă©ventuelles thĂ©ories que l’on peut mettre en place, je doute que grand monde puissent se plaindre.
Le tome 4, donc, est nommĂ© comme “interlude”. Au dĂ©part, j’avoue avoir eu un peu peur de cette appellation, pensant Ă  un pseudo chapitre HS qui n’ait rien Ă  voir avec la sĂ©rie, mais je me trompais lourdement. Pour celles et ceux qui ont vu l’anime, ce chapitre correspond tout simplement Ă  l’agent spĂ©cial, qui s’est rendu Ă  Hinazawa avant le commencement des meurtres…
Sauf que lĂ , exit les Ă©pisodes vite torchĂ© de l’anime : on a affaire Ă  une vĂ©ritable histoire, avec la petite Rika (miiiiii) mise en avant, et tout un pan de l’histoire rĂ©vĂ©lĂ©, ne laissant aucun doute sur un aspect bien sombre de l’histoire du village. LĂ  encore, je n’en dirais pas plus :o)

Plus globalement, par rapport Ă  l’anime (dĂ©solĂ© de revenir Ă  chaque fois lĂ  dessus, mais j’avais d’abord vu l’anime, et comme indiquĂ© prĂ©cĂ©demment, difficile de parler du Sanglot des cigales sans spoiler), le visual novel est bien plus fouillĂ©, bien plus immersif. Je m’y attendais cela dit, c’est souvent le cas, mĂŞme lors de retranscription manga/anime, mais je ne m’attendais pas Ă  ce point. Et il est clair que ces chapitres 3 et 4 nous mettent une bien bonne tarte dans la poire.
Avec bien sĂ»r, des pans de l’histoire qui ne sont pas inclus dans l’anime, mais aussi des rĂ´les relativement diffĂ©rent pour quelques des personnages rencontrĂ©s. Par exemple, Irie, très peu prĂ©sent dans l’anime au dĂ©part, par exemple (mais je n’en dirais pas plus, encore une fois).

VoilĂ  voilĂ , donc au final, vous aurez compris que j’ai adorĂ©. Je remercie vraiment le crĂ©ateur (RyĂ»kishi 07, il garde un pseudo pour ne pas ĂŞtre trop connu) de la sĂ©rie et le traducteur (pbsaffran, lui on peut trouver son nom si jamais vous avez Ă  traduire quelque chose :p), qui continue de se dĂ©mener pour finir la traduction :)
Petite parenthèse pour parler de la traduction, justement. Eh bien, Ă  vue de nez, Ă  la hauteur des 2 premiers chapitres : excellent. Il reste 3-4 fautes que j’ai pu dĂ©celer, mais il me semble qu’il y’en a moins que dans le premier opus.
Petit bĂ©mol (rien de très grave cela dit) : j’ai trouvĂ© que les tome 3 Ă©tait assez “agressif” au niveau du langage, un peu trop de “gros mots”, un peu de variation aurait Ă©tĂ© bienvenue. Cela dit, vu le contexte, c’est un peu “normal”, et ça ne dure pas très longtemps, donc ce n’est qu’un dĂ©faut mineur en vu du reste qui a Ă©tĂ© accompli, mais je me devais de le signaler. Pas que je sois sensible sur le sujet, mais je trouve que ça ne correspond pas trop Ă  l’Ĺ“uvre, ça rend le passage un peu style “racaille” (”bâtard” notamment).
On me dira “oui mais Keiichi est jeune, c’est pour coller Ă  son âge”, oui, enfin, ne confondons pas “jeune” et “racaille”, je connais bien des jeunes qui ne traitent pas Ă  tout va ^^
Mais je me rĂ©pète : ce n’est pas long dans tout les cas, je fais juste mon chiant sur ce point prĂ©cis, mais la traduction est nickel le reste du temps, fouillĂ©e et tout et tout.

Cette Ĺ“uvre est tout bonnement gĂ©niale, que ce soit l’anime, mais bien plus le visual novel, innovant, original, attachant, le nombre de qualitatifs pour encenser Higurashi est long, mais il est clair que c’est une vĂ©ritable bouffĂ©e d’oxygène par rapport au nombre incalculable de sĂ©ries/mangas/Ĺ“uvres basĂ©s sur le mĂŞme modèle, le mĂŞme scĂ©nario, la mĂŞme intrigue. Ainsi, bon nombre de visual novel sont des vulgaires pseudos simulations de rencontres et autres Ĺ“uvres Ă  tendance Ă©rotique (si ce n’est pas carrĂ©ment pornographique) ; Le sanglot des cigales explose les prĂ©jugĂ©s Ă  l’encontre de ce support, en nous proposant un scĂ©nario bien plus novateur et complexe que bon nombre de films blockbusters, ou le seul intĂ©rĂŞt est de proposer le plus d’action possible, d’explosion, de cascades, et d’amour.
Ici, non seulement il n’y a pas vraiment d’action, pas vraiment d’amour, mais il y’a ce que refuse de montrer bien des Ĺ“uvres, par peur de choquer, pour avoir une audience (et des $) toujours plus large ; Higurashi, ce n’est pas ça. Il ose entrer de plein grĂ© dans le mystère, dans l’horreur, et tant pis pour les âmes sensibles.
Rien n’est gratuit, tout s’explique, et c’est surtout lĂ  la grande force d’Higurashi.

Je vous rappelle le site officiel du visual novel français : http://www.hinamizawa.fr/
Et sur ce, je finis par une petite salve d’images ; j’essaye de mettre le moins de texte pour ne rien gâcher :)

J’aime bien quand ils vannent Satoko :x
Le sanglot des cigales

Satoko et Rika
Le sanglot des cigales

Rika ressemble vraiment Ă  un chaton des fois :x
Le sanglot des cigales - Miaou

Un mafieux ? Nan nan ^^
Le sanglot des cigales

La prof, enfin visible ! Oui, elle ressemble fortement Ă  un personnage de Tsukihime :x
Le sanglot des cigales

Le sanglot des cigales

Shion a de grands atouts…
Le sanglot des cigales - Shion

o_O
Le sanglot des cigales

Popularity: 22% [?]