ToutdAsie | Mes-idées

Mes-idées.com

Mes créations et points de vue

J’ai eu un rĂŞve. Enfin, rĂŞve, disons plutĂ´t, une forte envie, un dĂ©sir, une approche de la vie. Cette approche, ce fut l’ouverture d’une sociĂ©tĂ©, Ă  moi, qui me permettrait de vivre d’une de mes passions, tout en m’offrant des responsabilitĂ©s nouvelles.

Ce rĂŞve, je l’ai entrepris en 2010, après le renvoi d’un de mes travail, et je commenças donc Ă  rassembler les informations nĂ©cessaires Ă  l’ouverture d’une sociĂ©tĂ©. Premier constat : heureusement que le net existe. Les gens ayant ouvert une sociĂ©tĂ© avant ont du bien galĂ©rer, car la chambre du commerce n’explique pas grand chose, si ce n’est les documents Ă  rassembler… Oui mais, ou les trouver ? Notre ami google est notre ami. Second constat : c’est fastidieux, et cher. Cher parce que, quant bien mĂŞme tu prends la peine de faire les recherches pour ouvrir la sociĂ©tĂ©, rĂ©unir les papiers, travailler le concept, chercher les fournisseurs, et alors que, du cĂ´tĂ© administratif, ils se contentent de tamponner quelques papelards et de t’ajouter dans une base de donnĂ©es, c’est toi qui paye plus d’une centaine d’euros, hors publication lĂ©gale, ou plutĂ´t, arnaque lĂ©gale ? Parce que la publication lĂ©gale est obligatoire. Je veux bien, mais près de 50€ pour apparaitre dans un journal dans une rubrique que personne ne lit, ça fait cher tout de mĂŞme.
Fastidieux, car rien n’est centralisĂ©, tu dois courir Ă  droite Ă  gauche pour trouver les infos, les formulaires, puis les donner : greffe, impĂ´ts, journal… Ou comment compliquer une chose simple. La compliquer, et perdre du temps, parce que, entre le dĂ©pĂ´t d’ouverture et l’ouverture effective, officielle, il y’aura plusieurs mois qui vont passer…

Mais passons, nous Ă©tions prĂ©venus : la France est l’un des pays les plus compliquĂ©s et les plus chers au monde pour l’ouverture d’une sociĂ©tĂ©, et après, ils s’Ă©tonnent que les gens n’entreprennent pas. Ceci n’Ă©tant que le dĂ©but d’une longue sĂ©rie de galère…

Je pensais -Ă  tord- que 2 types d’entreprises pouvaient marcher : les grosses qui vendent beaucoup et se font peu de marge pour chaque article mais, le nombre aidant, les rendent rentables, et celles qui vendent peu mais dont la marge est plus Ă©levĂ©e, donc rentable.
Oubliez cette seconde catĂ©gorie, parce qu’elle n’est pas rentable. Ma niche de marchĂ©, c’Ă©tait les animes, un marchĂ© original, assez Ă©litiste parce que pas forcĂ©ment donnĂ© (les figurines, par exemples, tournent en moyenne Ă  50-60€), mais, Ă  mon avis (et encore maintenant), valable : les gens n’achètent pas forcĂ©ment des figurines et goodies quotidiennement, mais chaque achat est intĂ©ressant.
Sauf que. De une, les marges ne peuvent pas être exceptionnelles. Entre la TVA (près de 20%, rappelons le), le transport que tu as payé et la concurrence, ta marge sur chaque produit ne peut que rarement excéder 10€, ce qui limite fortement les choses.

Faibles marges, donc, et malgrĂ© tout, des taxes et cotisations qui te demandent des versements rĂ©guliers et immĂ©diats. Le piège classique ! Et cela, sans compter sur la publicitĂ© et le renouvellement de la marchandise, qui sont Ă  peu près indispensables si tu veux faire dĂ©coller ton entreprise, pour la publicitĂ©, pour te faire connaĂ®tre, et pour le renouvellement du stock, pour faire revenir les gens. Mais Ă©videmment, cela coute de l’argent, et si rien n’est vendu derrière, le gouffre s’agrandit toujours un peu plus…
Mais le coup de grâce fut quand mĂŞme les taxes et les cotisations sociales, près de 400€ par trimestre pour les cotisations sociales, et près de 1000€ par an pour les taxes, tout cela pour une sociĂ©tĂ© sans aucun employĂ© et sans bĂ©nĂ©fices ; et cela sans mĂŞme Ă©voquer la TVA qu’on rĂ©cupère certes, mais qu’on doit immĂ©diatement reverser, quand un plafond de plus de 700€ est demandĂ© pour que l’État te rembourse…

Après, soyons d’accord : cotisations et taxes ne sont pas les seules responsables de l’Ă©chec d’Aigae, ce serait trop simple et bien hypocrite de tout mettre sur le dos des institutions, bien des petites entreprises s’en sortent malgrĂ© ça, et c’est Ă©vident que j’ai aussi fautĂ© de mon cĂ´tĂ©.
Je m’Ă©tais refusĂ© de faire dans le classique genre One piece, DBZ ou Naruto, parce que existant dans beaucoup d’autres commerces, et trop “facile” ; d’un cĂ´tĂ©, je ne regrette pas ce choix, mais de l’autre, ça m’a amenĂ© Ă  prendre des objets beaucoup trop spĂ©cifiques, notamment de sĂ©ries mĂ©connues ou n’ayant pas vraiment marchĂ©, avec un rĂ©sultat prĂ©visible : ça ne se vendait pas.
Certains objets avait un gros potentiel, mais Ă©taient peut ĂŞtre trop chers… Je pense notamment au parapluie ou Ă  la montre Berserk, 130€ et 500€ environ respectivement, le pire Ă©tant que les marges que j’ai faite n’Ă©taient pas si Ă©levĂ©es que ça…
De plus, ma frĂ©quence de mise en avant de produits n’Ă©tait pas bonne : j’achetais de gros lots d’un coup, ce qui a fait que le renouvellement du stock Ă©tait très peu rĂ©gulier. Alors, cela s’explique par les frais de port Ă©levĂ©s, mais au lieu de tout mettre Ă  la vente directement, j’aurais du ĂŞtre plus patient et mettre un nouveau produit par semaine, par exemple, comme cela j’aurais pu mieux le mettre en valeur.
Au niveau de la publicitĂ©, ce fut aussi assez laborieux, et certaines campagnes ne m’ont absolument rien rapportĂ© : il faut vraiment Ă©viter de multiplier la publicitĂ© sur n’importe quel site, il faut analyser chacun des sites qui propose de la publicitĂ© et ne pas hĂ©siter Ă  tout annuler au moment ou on rĂ©alise que l’apport de visiteurs est faible, surtout si en plus aucun n’achète.

Des erreurs qui ne pardonnent pas un commerce, et voici donc Aigae qui ferme ses portes, faute de ventes, mais aussi Ă  cause des cotisations et taxes. Aucune dette, mais aucun gain : voici la conclusion d’Aigae, qui m’aura fait perdre Ă©normĂ©ment d’argent durant près de 4 ans… J’aurais du fermer l’entreprise il y’a dĂ©jĂ  2 ans, mais que voulez vous, cela non plus, ça ne se fait pas tout de suite, et mĂŞme pour fermer l’entreprise, revoilĂ  les procĂ©dures, cotisations et taxes qui rendent votre commerce d’autant plus dĂ©ficitaire pour vos comptes…. Publication lĂ©gale, chèque aux impĂ´ts (mais pour quelle raison ?), chèque au Tribunal…

L’aventure m’aura appris des choses -encore heureux- mais au final, j’ai plus perdu que gagnĂ© dans cette affaire, et j’en profite pour vous livrer ma modeste expĂ©rience dans le domaine, elle vaut ce qu’elle vaut, mais sachez que les mises en garde concernant la difficultĂ© d’ouvrir et de maintenir une sociĂ©tĂ© Ă  flots ne sont pas vaines : rĂ©flĂ©chissez y Ă  deux fois avant de vous lancer, et surtout, faites des prĂ©visions en bĂ©ton armĂ© pour pĂ©rennisez votre activitĂ©.

Aigae - Fin -

Popularity: 9% [?]

Comme vous l’avez certainement constatĂ©, depuis un an, le site est totalement moribond, et ne propose plus aucune nouveautĂ©. Le site a continuĂ© d’assurer les commandes, mais pour le reste, plus aucune actualitĂ©, et pour cause : le site va fermer ses portes. La raison principale Ă©tant l’insuffisance de ventes, qui rend l’activitĂ© non rentable.

Je tiens à remercier toutes les personnes ayant suivi le site durant ces 3 années.

Popularity: 5% [?]

Vous l’aurez certainement pressenti, par l’intermĂ©diaire des nouveautĂ©s qui se font rares, des soldes puis du destockage : je compte arrĂŞter Tout d’Asie.

Pourquoi ? Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, du Ă  mon travail, je n’ai plus beaucoup de temps libre pour m’occuper pleinement de l’essor du site, ce qui est assez frustrant, car les choses que j’aimerais faire prennent plus de temps que d’habitude, et je n’aime pas les choses qui trainent.
En second lieu, j’ai d’autres projets, que je ne pourrais pas mener en mĂŞme temps que Tout d’Asie.

Alors, arrivĂ© Ă  ce stade, me reste 3 possibilitĂ©s : continuer comme cela au risque de fournir un travail moins appliquĂ©, ce qui pourrait ĂŞtre prĂ©judiciable pour les clients, ce que je me refuse ; fermer le site ou… Le vendre.
J’avais d’abord dĂ©cidĂ© de le fermer, tout simplement, mais, rapidement, je trouvais cela dommage… En effet, en 2 ans, le site a rĂ©alisĂ© une marge de progression assez honnĂŞte, s’est fait connaĂ®tre du mieux qu’il pouvait, et s’est fait une rĂ©putation assez sĂ©rieuse et fiable : plus de 350 commandes, aucun retour ni aucune plainte.
De plus, tout fermer serait, d’un certain cĂ´tĂ©, abandonner tout les efforts entrepris durant ces 2 annĂ©es, et mĂŞme si, au niveau expĂ©rience, je ne les perdrais pas, ça me ferait quand mĂŞme un pincement au cĹ“ur de devoir fermer et tout arrĂŞter comme cela.

Alors, logiquement, me reste la dernière solution : vendre le site, c’est Ă  dire, trouver un repreneur.
Les avantages ? Un stock fourni, une liste de clients et de fournisseurs fidèles, une rĂ©putation solide, 2 ans d’existence, un site internet facile Ă  gĂ©rer, un blog, des modules inĂ©dits, plusieurs design…
Pour en savoir plus, je vous invite Ă  consulter les sites sur lesquels je vends le site :

http://www.vente2site.com/PBRealEstateType.asp?ActionID=67240448&PBMItemID=47412

http://www.boursoweb.fr/toutdasie-com-21337.html

Si cela vous intĂ©resse, vous pouvez me contacter par l’intermĂ©diaire du mail fourni sur ces sites.

Dans tout les cas, en attendant, je ne change rien Ă  ma politique : les commandes seront honorĂ©es dans les dĂ©lais, le service clients est assurĂ©, et je vous tiendrais informĂ© si Ă©volution il y’a dans ce dossier.

Popularity: 7% [?]

Quoi ? Un nouveau blog ? J’abandonnerais donc celui-ci ?!
Naaaaaaaan, bien sĂ»r que non. Non, en fait, l’idĂ©e m’est venue subitement, et je l’ai très rapidement mise en Ĺ“uvre, peut-ĂŞtre par frustration que mes derniers projets ont tous eu plusieurs retards, qui sait.

Ce nouveau blog, nommĂ© http://www.cherche-travail.com/, est un blog spĂ©cialisĂ©, et pourra donc ĂŞtre facilement gĂ©rĂ© en plus de celui-ci, qui reste et restera gĂ©nĂ©raliste et plus portĂ© sur mes activitĂ©s du net. http://www.cherche-travail.com/, donc, est un site relatant de mes “aventures”… Dans la recherche d’un emploi. Oui, tout simplement. Au jour d’aujourd’hui, il n’y a que deux articles, ceci s’explique pour deux raisons : de une, parce que le site est sorti hier, et, surtout, de deux, bien que j’ai une bonne dizaine d’histoires et d’Ă©ventuels billets Ă  y mettre, je prĂ©fère miser sur la constance et y poster des articles de façon rĂ©gulière, genre une fois par semaine, plutĂ´t que de tout balancer en une semaine pour laisser mourir le blog au bout de deux semaines, sans plus rien ne lui apporter.
Bref, je vais tenter d’y apporter ma pierre dans le domaine, parce que bien qu’il existe des milliers de sites sur le domaine du travail, des milliers sur le “comment rechercher un emploi”, il n’en existe pas, ou très peu, sur le rapport Ă  la recherche d’emploi, c’est pourquoi je me suis dĂ©cidĂ© Ă  me lancer lĂ  dedans.
N’hĂ©sitez pas Ă  y jeter un coup d’Ĺ“il, Ă  m’en dire vos impressions et, pourquoi pas, Ă  me livrer vos propres expĂ©riences dans le domaine.

http://www.cherche-travail.com/

Sinon, Ă  part cela, j’ai effectuĂ© quelques modifications sur Tout d’Asie, Ă  savoir, dans le menu de gauche, le bouton “j’aime” de facebook, le retour du rĂ©trolien qui vous permet de partager le site sur n’importe quel site social, et quelques autres modifications qui ne sont pas visibles par le visiteur, mais je profite de ce poste pour en parler.
VoilĂ , les prochaines modifications concerneront certainement Co-Nature, j’espère que ce sera pour la semaine prochaine.

Popularity: 6% [?]

Je n’ai pas trop mis Ă  jour le blog en matière de nouveautĂ©s des sites.

Pour commencer, petite exclusivité (de 1 ou 2 jours en fait), puisque http://www.toutdasie.com va recevoir sous peu 3 exemplaires de Range Murata version Noël -oui, un peu en retard.

Range Murata

+ 20 autres exemplaires du Sanglot des Cigales pour la forme, en attendant le second volet (dont je ne donnerais pas de date puisque rien n’est certain).

Ensuite, vous aurez peut ĂŞtre remarquĂ©, http://www.toutdasie.com s’est enveloppĂ© d’un petit design de Saint Valentin. Rien qui ne change complètement vos habitudes hein, juste 2-3 petits effets par ci par la ; surtout parce que dans le fond, Tout d’Asie n’est pas vraiment un site pour les amoureux, Ă©ventuellement pour un cadeau original, mais bon.

Pour finir, les soldes, de -10 Ă  -60%, notamment sur la catĂ©gorie calendriers. Pour information, je parle de “soldes”, mais bien qu’elles soient dĂ©sormais finies, les rĂ©ductions restent.

VoilĂ , oui, actualitĂ© assez morne en ce dĂ©but d’annĂ©e, mais bien des projets fleurissent derrière la façade, dont, je vous le rappelle, les doujins : http://toutdasie.com/Precommandes/ !

Popularity: 4% [?]

Bonsoir.

Oui, le titre est un peu pompeux, mais que cache t-il ?
Soyez rassurés, ce ne sera pas un long billet, puisque je ne peux pas encore vraiment expliqué le concept.
Ce concept se concentre pour les personnes qui achètent des goodies japonais, peu importe la fréquence.
Il va vous soulager d’un poids assez consĂ©quent.

Pour avoir en exclusivité les informations, inscrivez vous par là : http://www.toutdasie.com/Precommandes/

Popularity: 4% [?]

Un nouvel article fait son apparition dans la boutique : les boucles d’oreilles de Lina Inverse, de la sĂ©rie Slayers Revolution. Il n’y en a que 10 exemplaires, ruez vous dessus ^^

Popularity: 3% [?]

Je me permet de rĂ©pondre au lien http://www.kanpai.fr/blog/64/publicite-et-sponsoring-site-internet , ou plutĂ´t, de complĂ©ter (si il y’a lieu).

Ah, la publicitĂ©… On y est soumis quotidiennement, que ce soit Ă  la tv, dans les journaux, dans les magazines, Ă  la radio, sur le net, ou mĂŞme dans la rue, et dans des lieux oĂą l’on ne s’y attend pas forcĂ©ment (je pourrais signaler la boite aux lettres, mais dĂ©sormais, on ne s’y attend que trop).
Souvent, la pub Ă©nerve. Parce qu’elle est impersonnelle, parce qu’elle s’impose, parce qu’on est pas intĂ©ressĂ© au premier abord, parce que… Il existe plein de raisons. Je vais -forcĂ©ment- me pencher sur la publicitĂ© du net, et mes expĂ©riences Ă  travers mes sites.

Comme le disait Gael, la publicitĂ© se doit d’ĂŞtre ciblĂ©e. Pour la simple et bonne raison que si l’on va sur un site de jeux vidĂ©os par exemple, on ne va certainement pas ĂŞtre intĂ©ressĂ© par les casinos online.
Ça paraĂ®t Ă©vident, mais c’est crucial pour l’annonceur, qui, souvent, paye son emplacement.
Il paye par le biais de 2 principaux publicitaires : les gros annonceurs, genre google, et les sites plus privĂ©s, qui se passent des annonceurs et empochent logiquement plus de bĂ©nĂ©fices, qu’ils reversent bien souvent pour le site.

Mais pourquoi je parle de publicitĂ© ? Car j’en ai effectuĂ© beaucoup.
Personnellement, je prend en exemple mon cas particulier, Ă  savoir, je dĂ©teste la publicitĂ© sous la plupart de ses formes et, partant de lĂ , j’essaye toujours de faire en sorte d’ĂŞtre “gentil” et Ă©vite de passer pour un spammeur qui n’a d’autres scrupules que de vendre.
Généralement, je pars avec 3 étapes, qui englobent de plus en plus de personnes :

- la première, c’est d’en parler uniquement aux proches et contacts. L’avantage, c’est qu’on a souvent des retours et c’est souvent une phase importante pour amĂ©liorer son site par rapport Ă  ces premiers avis, que l’on nous donne avec plaisir (ce ne sera plus le cas par la suite). L’inconvĂ©nient, forcĂ©ment, c’est qu’Ă  moins de s’appeler Clara Morgane (ouah, le mot clĂ© mis en douce dans le texte :p), nos contacts ne sont pas infinis, allez, on va dire, 100-200 Ă  tout casser, et dans le lot, très peu vont ĂŞtre clients…

- la seconde phase passe par une publicité beaucoup moins bien vue : je cible les sites et forum qui correspondent au site, et leur envoie mail ou message.
Il y’a pas mal d’inconvĂ©nients pour cette phase en rĂ©alitĂ©. Le premier, c’est que c’est très long pour trouver les sites correspondants. Le second, c’est que, souvent, il n’existe aucun moyen de contact avec qui que ce soit, ce qui, forcĂ©ment, vous fais perdre un temps dingue. Le dernier, c’est que, comme Gael le disait dans sa note, c’est très mal vu.
Explications. Je trouve un site quelconque. Je privilĂ©gie toujours l’envoie de mail car c’est plus personnalisĂ©. Problèmes : comme dit prĂ©cĂ©demment, beaucoup de sites omettent de mettre une quelconque adresse mail, et vous aurez très peu de rĂ©ponse.
Reste les solutions alternatives : forums, chat ou blog. Je vais les prendre dans l’ordre inverse de leur Ă©numĂ©ration :
-> Blog : si il n’y a pas d’adresse, la seule solution est de poster un commentaire, qui, si il n’est pas rapidement effacĂ©, sera rapidement noyĂ© sous les commentaires
-> Chat : bien que le système de chat soit parfait pour ce genre de chose, Ă  mon plus grand regret et Ă©tonnement, très souvent, il n’est pas tolĂ©rĂ© d’y mettre quelque publicitĂ© que ce soit. Pourquoi ce serait parfait pour une publicitĂ© ? Tout simplement car je ne vois pas en quoi ça pollue le chat, puisque les messages dĂ©filent. Je me suis dĂ©jĂ  fait bannir pour avoir lancĂ© un lien. On me dit alors qu’il faut prĂ©venir les modĂ©rateurs (qui ne sont pas toujours lĂ ) ou alors, rester un long moment sur le chat pour avoir le privilège d’y lancer son adresse : je n’en vois absolument pas l’intĂ©rĂŞt.
Bien sĂ»r, si l’adresse web est lancĂ©e selon un script toutes les 10 minutes, lĂ , il est clair que ce n’est pas tolĂ©rable, nous sommes d’accord. Mais pour le reste ? Rien n’oblige personne Ă  cliquer, et si une personne balance un lien sur un chat en particulier, il y’a quant mĂŞme de fortes chances que ce lien corresponde au thème du chat, non ?
-> Forum : mon prĂ©fĂ©rĂ©. C’est comme le chat, alors, que, bien souvent, aucun autre moyen de discussion n’existe, le forum est la seule alternative possible, et lĂ  encore, bien souvent, on nous dit que la publicitĂ© est interdite. Comme si l’on avait peur que si on l’autorisait, toutes les publicitĂ©s du monde se retrouverait sur le forum, ne laissant plus place aux discussions…
Je vais vite passer sur l’inscription, qui, Ă  80%, lorsqu’on la valide, nous envoie un mail pour que l’on puisse cliquer sur un lien nous activant notre compte, mais qui ne nous identifie pas pour autant, on va dire que c’est une mĂ©thode anti spam, bien que j’ai un doute, que de temps perdu, surtout lorsqu’une personne physique se charge de valider notre “pseudo” ; mon record est sur je ne sais plus quel forum, la validation m’a Ă©tĂ© donnĂ©e plus d’un an après mon inscription ; logiquement, lorsque l’on s’inscrit, c’est que l’on veut Ă©crire quelque chose, lĂ , tout de suite, pas dans 5 minutes ou 1 an. Bref, on va dire que c’est l’Ă©goĂŻsme du surfeur qui parle :p
Donc, une fois inscrit et connectĂ©, nous voici sur le domaine du forum… Ou, bien souvent, la publicitĂ© est soit interdite, soit très restrictive (du genre, il faut poster au moins 50 messages avant de pouvoir mettre sa publicitĂ©). Et gare Ă  vous si vous postez directement votre publicitĂ©… Dans la majoritĂ© des cas, le post sera vite effacĂ©, sans explications (mĂŞme si le forum n’indique pas que c’est interdit, notons le), ou, si vous avez de la chance, vous serez huĂ©s parce que la pub, ce n’est pas bien, et pis ! Vous ne vous ĂŞtes mĂŞme pas prĂ©sentĂ©… Alors la, laissez moi rire…
A travers mon expĂ©rience (oui, je me la pète) de bientĂ´t 10 ans de web et de forums divers, j’ai remarquĂ© une chose essentielle au niveau des forums : le sujet de prĂ©sentation ne sert pas Ă  grand chose, pour rester poli. De une, parce qu’on a pas forcĂ©ment envie de rĂ©vĂ©ler Ă  des inconnus qui l’on est, de deux, parce que la plupart des nouveaux passant par la prĂ©sentation postent 10 messages pour ne jamais revenir, de trois, parce que le sujet n’a aucune utilitĂ© pour les anciens, qui vont uniquement agrĂ©menter le sujet de “bienvenue” et dĂ©rivĂ©s (augmentant en mĂŞme temps le nombre de leurs posts, mais chut).
Je vais mĂŞme parler de cas particuliers, puisque j’ai dĂ©jĂ  vu un forum avec plus de 1000 messages dans le forum de prĂ©sentations, et, dans les autres, jamais plus de 100 : cherchez l’erreur.
Ou alors l’autre forum, oĂą on m’a carrĂ©ment exigĂ© de rĂ©pondre Ă  un descriptif complet, qui allait bien au delĂ  de son âge et de son travail ; bien sĂ»r, j’ai quittĂ© le forum dĂ©finitivement.

Ouf, petite pause. Oui, les forums m’Ă©nervent avec leurs règles Ă  outrance. Alors que, vous allez rire, j’ai rĂ©alisĂ© que le meilleur moyen de contrer toute forme de pubs, c’est… De proposer une rubrique pub. Les publicitĂ©s vont se concentrer dans la rubrique, et si vous n’avez pas envie de lire parce que le vilain monsieur (ou la vilaine madame) ne s’est inscrit que pour faire de la pub, et bien, ne lisez pas (vous pourrez mĂŞme lire sans cliquer, ça revient au mĂŞme en fait ;)).

Bref, cette seconde partie est, je l’avoue, très houleuse. J’essaye de la limiter au maximum, et de plus, je mets en favoris tout les sites et forum oĂą j’ai fais la pub, pour pouvoir rĂ©pondre aux questions, critiques, requĂŞtes, etc. Mais ça passe souvent mal.

Dans cette catĂ©gorie, notons aussi l’ajout dans les divers annuaires existant (enfin, les meilleurs), et Ă©ventuellement d’autres pubs plus subtiles (par exemple les rĂ©seaux sociaux).

- la troisième et dernière phase est, cette fois, payante.
Et lĂ , je m’Ă©tonne. Lorsque c’est payant, l’annonceur ne reçoit plus aucune critique. J’imagine que ce sont les sites hĂ©bergeurs qui reçoivent les critiques Ă  la place, encore que, avec mes diffĂ©rents sites personnels, je n’ai jamais vraiment eu de plaintes Ă  ce sujet (juste Anichiban, mais Ă  un moment, j’avoue que j’avais exagĂ©rĂ©).
Mais c’est comme si, en payant, on obtenait le droit et la reconnaissance des internautes, alors que c’est souvent la oĂą la publicitĂ© est la plus gĂŞnante… Paradoxe, quand tu nous tiens.

Mais alors, pourquoi tant de pubs ?
Je vais répondre à deux niveaux.
Au niveau webmaster, les pubs aident Ă  survivre. Vous noterez que je ne parle pas de vivre, bien de survivre. Car il ne faut pas rĂŞver : si votre site n’amène pas quotidiennement des centaines de visiteurs, la publicitĂ© ne rentabilisera ni l’hĂ©bergement, ni le temps passĂ© sur le dĂ©veloppement du site.
Et puis, cela permet aussi d’enrichir un site au niveau contenu. Vous n’y croyez pas ? Et pourtant, si vous proposez une musique par exemple, avec le nom de l’artiste et toute la fiche technique, c’est bien, mais si vous proposez un lien tirĂ© d’un partenariat ou plutĂ´t d’une publicitĂ© avec un annonceur, c’est beaucoup mieux, non ?

Au niveau des annonceurs justement, pourquoi recourir Ă  la publicitĂ© ? Simple. Il existe deux solutions pour faire vĂ©ritablement connaĂ®tre son site. La première, la meilleure, c’est un contenu au top doublĂ© d’une publicitĂ© uniquement portĂ©e par les visiteurs qui vont ramener chacun des visiteurs, le fameux bouche Ă  oreille, la meilleure publicitĂ© au monde, et la moins chère.
Vous l’admettrez, actuellement, il existe, quasiment dans chaque domaine, un ou plusieurs sites tĂ©nors, qui rameutent la majoritĂ© des visites. Percer dans ce contexte est difficile et prend Ă©normĂ©ment de temps, si vous ne vous ĂŞtes pas dĂ©couragĂ©s avant.
La seconde solution, c’est la publicitĂ©. Car la première solution est rarement vĂ©rifiable, la seconde prend le dessus, et nous sommes obligĂ©s, pour se faire connaĂ®tre, mais aussi pour vendre, logiquement, de s’y atteler.

Donc voilà les raisons des publicités qui existent sur mes sites : enrichissement des dits sites et financement partiel des noms de domaine et hébergement.
Et voilĂ  la raison essentielle des publicitĂ©s que j’effectue pour http://www.toutdasie.com : pour se faire connaĂ®tre, tout simplement.

Popularity: 4% [?]

Comme dit dans les commentaires de l’article prĂ©cĂ©dent, j’ai promus Tout d’Asie via Facebook et Nautiljon.
J’en ai aussi profitĂ© pour le soumettre Ă  divers annuaires, dont Gralon, E-komerco et Bloc.

N’hĂ©sitez pas Ă  y soumettre vos avis et commentaires puisque chacun de ces sites proposent d’y mettre un avis :)

Popularity: 3% [?]

http://www.toutdasie.com

Près de 30 nouvelles rĂ©fĂ©rences ont fait leur apparition sur le site ! Et cette fois-ci, il y’en a pour tout les budgets puisque je me suis plus concentrĂ© sur les objets les moins chers, sans pour autant perdre au niveau de la qualitĂ©.
Vous aurez donc droit Ă  des sacs, colliers, pendentifs, porte clefs, strap… Et des peluches. Oui, je mets les peluches Ă  part puisque, comme le catalogue vous en propose plusieurs dĂ©sormais, une nouvelle rubrique s’est rajoutĂ©e, les peluches : utile pour faciliter vos recherches.

Il devrait y’avoir encore une nouvelle rĂ©fĂ©rence qui ne devrait pas tarder, le colis a Ă©tĂ© envoyĂ© mais je ne l’ai pas encore reçu ; sĂ»rement au cours de la semaine.
Et tiens, parlons en, du cours de la semaine : il devrait aussi y’avoir, si tout va bien, le paiement par carte bancaire, enfin. Et lorsque ce moyen de paiement sera opĂ©rationnel, je lancerais une nouvelle campagne de pub, qui devrait avoir beaucoup plus d’impact que la prĂ©cĂ©dente.

Popularity: 4% [?]